Débarrassez-moi d’Elsa !

Emily Madonia, une violiste de Houston, au Texas, prétend que la poupée de sa fille est hantée. En décembre, elle a expliqué sur Facebook que sa fille Aurelia avait environ un an quand elle a reçu la poupée Elsa, du film d’animation La Reine des Neiges, de Walt Disney, en cadeau de Noël. Au début, la poupée ne parlait et ne chantait qu’en anglais, puis elle s’était mise à chanter toute seule, parfois en anglais, parfois en espagnol. « Lorsque vous appuyez sur son collier, elle chante « Let It Go » en anglais ou en espagnol. Au cours des deux dernières années, nous avons remarqué qu’elle commençait à chanter seule, même quand l’interrupteur était sur « off. » »

Pensant à un dysfonctionnement, Emily et son mari, Matt, ont alors décidé de se débarrasser de la poupée en la jetant à la poubelle, mais Elsa a mystérieusement retrouvé le chemin de la maison. « Une semaine plus tard, alors que cherchions quelque chose, nous avons ouvert un grand banc en bois dans le salon, et il y avait la poupée et d’autres trucs sur un tas de couvertures. Mat a commencé à crier et j’ai couru. Il l’avait vraiment jetée. Les enfants n’avaient pas pu la sortir de la poubelle, mais nous leur avons quand même posé des questions à ce sujet, et ils étaient vraiment troublés. »

Matt et Emily

Emily et Matt voulaient toujours se débarrasser la poupée, mais aucun des deux ne voulait la toucher. Ils ont discuté du problème, et Matt s’est finalement sacrifié. Il l’a mise dans un sac à ordures qu’il a attaché fermement, et il l’a jetée à la poubelle. « Nous l’avons emballée dans un sac poubelle vide, nous avons mis ce sac À L’INTÉRIEUR d’un autre sac rempli d’ordures, et nous l’avons jeté au fond de notre poubelle, sous un tas d’autres sacs. Nous avons traîné la poubelle à roulettes jusqu’au trottoir, et elle a été vidée le jour du ramassage des ordures. Super, non ? » a écrit Emily dans un deuxième message sur Facebook, le 9 janvier.

La famille est ensuite partie en vacances, mais à son retour, elle a découvert que la poupée les attendait. « Nous n’étions pas en ville, nous l’avions oubliée, » a expliqué Emily sur Facebook. « Mais aujourd’hui, Aurelia m’a dit : « Maman, j’ai revu la poupée Elsa dans l’arrière-cour. » AIDEZ-NOUS À NOUS DEBARRASSER DE CETTE POUPEE HANTEE ! » Elle a également partagé une photo d’Elsa tranquillement appuyée contre un mur de leur maison, et son message est devenu viral. Elle a alors reçu un certain nombre de propositions, de personnes qui voulaient acheter la poupée, d’enquêteurs du paranormal et même de Travel Channel. Insistant sur le fait que l’histoire n’était pas un canular, elle a répondu aux questions de ses followers, et elle a envisagé les différentes possibilités pouvant expliquer les mouvements de la poupée. « Soit la poupée est hantée, soit un psychopathe l’a sortie de la poubelle qui avait déjà été vidée, et il a pénétré par effraction dans ma maison/propriété plusieurs fois. Je vais partir sur la poupée hantée. »

Emily est certaine que la poupée est bien celle d’Aurelia, et pas une autre, parce que sa fille l’a coloriée avec ses marqueurs à des endroits spécifiques. « Je n’ai jamais mentionné où sont ces endroits en ligne, car je ne veux pas donner des idées à quelqu’un. » Elle a aussi expliqué pourquoi elle n’avait pas brûlé la poupée, comme beaucoup de gens le lui avaient suggéré en commentaire. « Parce que ça ne sert à rien. S’il y a quelque chose dans la poupée, ça sortira. Vous ne pouvez pas détruire ce qui est à l’intérieur. Honnêtement, je ne sais pas si l’une de ces conneries est vraie. Mais je voulais que la poupée quitte ma propriété aussi vite que possible. J’étais fatiguée qu’elle revienne et se cache dans des endroits étranges. »

Finalement, Chris Hogan, un ami  qui vit à plus de deux mille cinq cents kilomètres de chez elle, lui a proposé de s’occuper de la poupée présumée hantée, et elle a immédiatement acceptée. Emily, qui pense être devenue un peu paranoïaque, lui a envoyée Elsa en lui demandant de vérifier les traces de marqueurs à l’arrivée pour s’assurer que la poupée était bien celle de sa fille. « Récemment, elle ne parlait que l’espagnol, quelle que soit la position du bouton. Même quand il a été éteint. La dernière chose qu’elle a faite quand je l’ai mise dans la boîte pour la poster à mon ami, a été de rire pendant trente secondes. Elle n’avait jamais fait ça auparavant. »

Chris, qui se décrit comme un sceptique ne croyant ni aux fantômes, ni à la magie, a expliqué sur Twitter qu’il était heureux d’avoir la poupée chez lui. « Je lui ai juste proposé de prendre la poupée parce que je trouvais ça drôle qu’elle l’envoie à 2500 kilomètres pour s’en débarrasser. » Il a scotché Elsa à l’avant de sa Jeep, et il a promis de prévenir Emily si jamais la poupée venait à se manifester d’une manière ou d’une autre.

Emily est soulagée d’avoir réussi à se débarrasser d’Elsa, et elle espère ne plus jamais la revoir. « En fin de compte, je ne suis qu’une maman, une violoniste, une femme, une personne normale qui ne veut pas être connue pour toujours comme « la femme à la poupée hantée. » Je suis cependant fascinée par l’inconnu et toute cette expérience a été assez divertissante. Mais je suis très heureuse que la poupée ne soit plus là et j’espère que ça restera comme ça. »

Source : Haunted Doll.

Partager:
Subscribe
Me prévenir
guest
9 Commentaires
plus récent
plus vieux plus voté
Inline Feedbacks
View all comments
Tétragrammaton
Tétragrammaton
2 années plus tôt

A un moment il faut arrêter de prendre les gens pour des c*
Je crois au paranormal mais là trop c’est trop
Dans ce cas là il est trop facile de poster la photo d’une poupée et de raconter des mensonges dessus. Je veux une preuve en vidéo et non pas avec 12 pixels de qualités mais une vidéo en HD et une preuve audio qui va avec
J’adore ton site. Je suis abonnée sur twitter er facebook, mais stp il faut trier les témoignages. Là, c’est plus possible

Tetragrammaton
Tetragrammaton
1 année plus tôt
Reply to  Marie Alsina

Je suis d’accord avec toi. Mais sur ce témoignage on voit bien que la poupée a été placée non pas par une force paranormale mais bien par un humain. C’est trop flagrant. Au passage j’ai adoré l’histoire des enfants aux yeux noirs. Merci ^^

Georgina
Georgina
2 années plus tôt

Ta poupée est forcement hantée. Elle est censé chanter qu’en anglais et voilà qu’elle rit et chante en Espagnol. A ta place, je serais parti voir celui qui à créer la poupée, on c’est jamais. Sinon depuis quand vit-tu dans ta maison ? Qui est l’ancien propriétaire ? Si c’est une poupée possédée, elle peux revenir chez toi même si elle est à l’autre bout du monde. Que tu l’a brule ou pas, elle trouva un autre « corps » à posséder. Le Démon veux faire peur à ta famille, il te lâchera pas. Ton ami n’aurait pas du la prendre. Après… Read more »

Lara
2 années plus tôt

Idiote !! T’as poupée est hantée par un Démon, c’est pas en l’a brûlant ou en l’a jetant ou en l’a donnant super loin de toi qu’elle partira !! Dingue la poupée d’elsa de la reine des neiges posséder ha lol !!! bref je m’en fou, pour dire faut foutre de l’eau bénite et l’exorciser tout simplement, après si tu tombe sur une force comme Annabelle t’es sûr que là lol faudras plus des exorcismes pour l’a contenir !! Je m’en fou de tes problèmes avec ta poupée posséder ok si t’es pas croyante en Dieu et que tu fais… Read more »

Sab
Sab
2 années plus tôt
Reply to  Lara

Mais pourquoi tu t’excites enfaite ?!

Lahcen
Lahcen
2 années plus tôt
Reply to  Sab

Sérieux lol

Lily
Lily
2 années plus tôt
Reply to  Lara

Par contre, toi tu devrais faire un p’tit tour en HP, ça serait pas un luxe …

We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use of our site with our social media, advertising and analytics partners. View more
Cookies settings
Accepter
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Merci de lire avec attention les différentes modalités d’utilisation du présent site avant d’y parcourir ses pages. En vous connectant sur ce site, vous acceptez sans réserves les présentes modalités. Aussi, conformément à l’article n°6 de la Loi n°2004-575 du 21 Juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, les responsables du présent site internet www.mindshadow.fr sont :

Éditeur du Site :

Marie Alsina Email : Djaseve@mindshadow.fr Site Web : www.mindshadow.fr Hébergement : Hébergeur : OVH 2 rue Kellermann 59100 Roubaix France

Conditions d’utilisation :

Ce site est proposé en différents langages web (HTML, HTML5, Javascript, CSS, etc…) pour un meilleur confort d’utilisation et un graphisme plus agréable, nous vous recommandons de recourir à des navigateurs modernes comme Internet explorer, Safari, Firefox, Google Chrome, etc…

Mindshadow.fr met en œuvre tous les moyens dont elle dispose, pour assurer une information fiable et une mise à jour fiable de ses sites internet. Toutefois, des erreurs ou omissions peuvent survenir. L’internaute devra donc s’assurer de l’exactitude des informations, et signaler toutes modifications du site qu’il jugerait utile. Mindshadow n’est en aucun cas responsable de l’utilisation faite de ces informations, et de tout préjudice direct ou indirect pouvant en découler.

Cookies : Le site www.mindshadow.fr peut-être amené à vous demander l’acceptation des cookies pour des besoins de statistiques et d’affichage. Un cookies est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez. Il contient plusieurs données qui sont stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations . Certaines parties de ce site ne peuvent être fonctionnelles sans l’acceptation de cookies.

Liens hypertextes : Les sites internet de peuvent offrir des liens vers d’autres sites internet ou d’autres ressources disponibles sur Internet. Le site Mindshadow.fr ne dispose d’aucun moyen pour contrôler les sites en connexion avec ses sites internet, et ne répond pas de la disponibilité de tels sites et sources externes, ni ne la garantit. Il ne peut être tenu pour responsable de tout dommage, de quelque nature que ce soit, résultant du contenu de ces sites ou sources externes, et notamment des informations, produits ou services qu’ils proposent, ou de tout usage qui peut être fait de ces éléments. Les risques liés à cette utilisation incombent pleinement à l’internaute, qui doit se conformer à leurs conditions d’utilisation.

Services fournis :

Mindshadow s’efforce de fournir des informations aussi précises que possible. Les renseignements figurant sur le site ne sont pas exhaustifs, et les photos non contractuelles. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne. Par ailleurs, tous les informations sont données à titre indicatif, et sont susceptibles de changer ou d’évoluer sans préavis.

Limitation contractuelles sur les données :

Les informations contenues sur ce site sont aussi précises que possible et le site remis à jour à différentes périodes de l’année, mais peut toutefois contenir des inexactitudes ou des omissions. Si vous constatez une lacune, erreur ou ce qui parait être un dysfonctionnement, merci de bien vouloir le signaler par email, à l’adresse Djaseve@mindshadow.fr, en décrivant le problème de la manière la plus précise possible (page posant problème, type d’ordinateur et de navigateur utilisé, …).

Tout contenu téléchargé se fait aux risques et périls de l’utilisateur et sous sa seule responsabilité. En conséquence, ne saurait être tenu responsable d’un quelconque dommage subi par l’ordinateur de l’utilisateur ou d’une quelconque perte de données consécutives au téléchargement. De plus, l’utilisateur du site s’engage à accéder au site en utilisant un matériel récent, ne contenant pas de virus et avec un navigateur de dernière génération mis-à-jour.

Les liens hypertextes mis en place dans le cadre du présent site internet en direction d’autres ressources présentes sur le réseau Internet ne sauraient engager la responsabilité de Mindshadow.

Propriété intellectuelle :

Tout les textes ainsi que leur mise en forme sont la propriété exclusive de Mindshadow, à l’exception des contenus appartenant à d’autres partenaires ou auteurs.

Toute reproduction, distribution, modification, adaptation, retransmission ou publication, même partielle, de ces différents éléments est strictement interdite sans l’accord exprès par écrit de Mindshadow.fr. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon pouvant engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur. En outre, les propriétaires des Contenus copiés pourraient intenter une action en justice à votre encontre.

Données personnelles :

De manière générale, vous n’êtes pas tenu de nous communiquer vos données personnelles lorsque vous visitez notre site Internet www.mindshadow.fr.

Cependant, ce principe comporte certaines exceptions. En effet, pour certains services proposés par notre site, vous pouvez être amenés à nous communiquer certaines données telles votre adresse électronique, votre nom ou votre prénom. Tel est le cas lorsque vous remplissez le formulaire qui vous est proposé en ligne, dans la rubrique « contact ».

Dans tous les cas, vous pouvez refuser de fournir vos données personnelles. Dans ce cas, vous ne pourrez pas utiliser les services du site, notamment celui de solliciter des renseignements, ou de recevoir les lettres d’information.

Enfin, nous pouvons collecter de manière automatique certaines informations vous concernant lors d’une simple navigation sur notre site Internet, notamment : des informations concernant l’utilisation de notre site, comme les zones que vous visitez et les services auxquels vous accédez, votre adresse IP, le type de votre navigateur, vos temps d’accès.

De telles informations sont utilisées exclusivement à des fins de statistiques internes, de manière à améliorer la qualité des services qui vous sont proposés. Les bases de données sont protégées par les dispositions de la loi du 1er juillet 1998 transposant la directive 96/9 du 11 mars 1996 relative à la protection juridique des bases de données.

Save settings