Un Portail Spirituel dans mon Salon

Steph Harper, trente-neuf ans, vit à Flint, dans le nord du Pays de Galles, avec son mari Colin et ses enfants, Harvey, quatorze ans, Thomas, neuf ans, Paisley, sept ans, et elle croit en l’existence d’un portail spirituel dans son salon. Toute l’histoire a commencé au début de l’année 2009. « À ce moment-là, il n’y avait que moi et Harvey dans la maison, et il était couché dans son lit. Soudain, j’ai entendu tous ces coups violents venant de sa chambre. Je suis montée à l’étage et je l’ai trouvé profondément endormi dans son lit, mais ce qui était étrange, c’est que le lit avait été tiré d’environ soixante centimètres du mur où il était habituellement.  Maintenant, en regardant en arrière, je réalise que c’était le début de la hantise. »

Peu de temps après, juste un mois après la naissance de Thomas, en novembre 2009, elle a été troublée par de nouveaux phénomènes inexplicables. « C’était entre Noël et le Nouvel An. Nous avons entendu de forts bruits de coups, qui n’ont pu être expliqués. Ils ne ressemblaient pas aux bruits de la maison. Vous vous habituez aux bruits de votre propre maison. Les coups ont continué à résonner de plus en plus fort. Finalement, nous sommes allés dormir chez ma mère ce soir-là. Le lendemain, Colin a enquêté, et il a tapé en différents endroits de la maison pour voir d’où venait le bruit. Quand il a commencé à taper sur la rampe de l’escalier, le son a été exactement le même. C’est à ce moment-là que nous avons su que quelque chose d’invisible faisait du bruit depuis le haut des escaliers. »

Depuis, Steph a été témoin de tellement de phénomènes surnaturels qu’elle dit avoir du mal à se souvenir de tous. Bruits de coups, odeurs étranges, disparition d’objets, apparition de mystérieuses scènes du passé, etc. « Colin a perdu le téléphone dont il se sert pour le travail une fois. Nous avons retourné toute la maison, mais nous ne l’avons pas retrouvé. Puis, six mois plus tard, un t-shirt a été jeté sur le sol et je l’ai soulevé. Il y avait le téléphone de Colin juste à côté de la porte de la chambre à coucher, un endroit où nous étions passé mille fois depuis sa disparition. Une autre fois, j’étais dans la cuisine et j’ai regardé dehors. J’ai vu des soldats des temps passés défiler avec leurs casques en métal et leurs épées pointant vers le ciel. Toutes sortes de choses se sont produites. Des vases ont même volé à travers la pièce et se sont brisés. À un moment donné, nous avons envisagé de déménager, mais nous avons appris à vivre avec tout cela. »

Au début de l’année 2019, après une semaine particulièrement désagréable, la maison s’est remplie d’une « puanteur de chair brûlée, » et Steph et Colin se sont affolés. Ils ont contacté un médium, et ils lui ont raconté tous les phénomènes inhabituels auxquels ils avaient assisté. Le médium leur a alors révélé la présence d’un « portail sur le monde des esprits » dans leur salon. « La maison a été construite dans les années 50 ou 60. Nous avons fait des recherches sur la région, et nous n’avons rien trouvé qui soit lié au paranormal. Cependant, nous sommes très proches des ruines du château de Flint, et il y a probablement eu des batailles où la maison se trouve maintenant. Nous n’en avons pas directement parlé aux enfants. Ils savent pertinemment qu’il se passe des choses inhabituelles mais ils sont comme nous, ils n’ont pas vraiment peur. »

Après la visite du médium, Steph a réussi à obtenir « la preuve que des fantômes habitent chez elles. » « Colin avait entendu parler des orbes, ces esprits qui peuvent être vus dans l’atmosphère grâce à une caméra. Il a attendu environ quinze minutes, puis nous l’avons vu : un orbe bleu qui volait à travers l’écran. Nous avons pris le film juste après. Vous pouvez voir un visage dans l’orbe, cela ne fait aucun doute. Peu de temps après, ma voisine et amie, Michelle, âgée de trente ans, est venue nous voir, et Colin a réussi à filmer un autre esprit bourdonnant près de son oreille. »

Steph et Colin ont décidé de tenter de rentrer en contact avec les esprits pour Halloween, et ils ont acheté du matériel dans ce but. « Lors de la nuit d’Halloween, c’est là où le voile entre les vivants et les morts est le plus mince. Nous avons donc acheté un dictaphone, une jauge de température et un testeur de fréquence pour nous aider à mieux communiquer. Quelques amis viendront nous soutenir, et nous verrons ce qui se passera à l’approche de la nuit. L’idée me fait peur quand je suis seule à la maison, mais à part ça, ça ne me dérange vraiment pas. Les esprits n’ont jamais fait de mal à personne. En fait, j’aimerais pouvoir converser et établir une relation avec eux. Après tout, qui ne voudrait pas savoir avec qui ils partagent leur maison ? »

Steph a découvert le paranormal à l’adolescence.  À seize ans, elle a fabriqué une planche Ouija artisanale pour communiquer avec les morts. « Rien ne s’est passé, mais cette nuit-là, alors que j’essayais de m’endormir, un brouillard est entré dans ma chambre et une silhouette est apparue au-dessus de mon lit. Elle est restée là pendant une bonne minute avant de reculer et de disparaître à nouveau dans le brouillard. Je savais que ce que j’avais vu était réel, mais quelque chose m’a empêché d’en parler aux gens à l’époque. Je ne voulais rien dire qui fâche ou effraye qui que ce soit. Je suppose que je n’avais pas envie de me ridiculiser non plus. »

Source :Family Home Stinks Rotten Flesh.

Partager:
Pour marque-pages : Permaliens.

Commentaires

avatar
  Subscribe  
Me prévenir