Un Portail Spirituel dans mon Salon

Steph Harper, trente-neuf ans, vit à Flint, dans le nord du Pays de Galles, avec son mari Colin et ses enfants, Harvey, quatorze ans, Thomas, neuf ans, Paisley, sept ans, et elle croit en l’existence d’un portail spirituel dans son salon. Toute l’histoire a commencé au début de l’année 2009. « À ce moment-là, il n’y avait que moi et Harvey dans la maison, et il était couché dans son lit. Soudain, j’ai entendu tous ces coups violents venant de sa chambre. Je suis montée à l’étage et je l’ai trouvé profondément endormi dans son lit, mais ce qui était étrange, c’est que le lit avait été tiré d’environ soixante centimètres du mur où il était habituellement.  Maintenant, en regardant en arrière, je réalise que c’était le début de la hantise. »

Peu de temps après, juste un mois après la naissance de Thomas, en novembre 2009, elle a été troublée par de nouveaux phénomènes inexplicables. « C’était entre Noël et le Nouvel An. Nous avons entendu de forts bruits de coups, qui n’ont pu être expliqués. Ils ne ressemblaient pas aux bruits de la maison. Vous vous habituez aux bruits de votre propre maison. Les coups ont continué à résonner de plus en plus fort. Finalement, nous sommes allés dormir chez ma mère ce soir-là. Le lendemain, Colin a enquêté, et il a tapé en différents endroits de la maison pour voir d’où venait le bruit. Quand il a commencé à taper sur la rampe de l’escalier, le son a été exactement le même. C’est à ce moment-là que nous avons su que quelque chose d’invisible faisait du bruit depuis le haut des escaliers. »

Depuis, Steph a été témoin de tellement de phénomènes surnaturels qu’elle dit avoir du mal à se souvenir de tous. Bruits de coups, odeurs étranges, disparition d’objets, apparition de mystérieuses scènes du passé, etc. « Colin a perdu le téléphone dont il se sert pour le travail une fois. Nous avons retourné toute la maison, mais nous ne l’avons pas retrouvé. Puis, six mois plus tard, un t-shirt a été jeté sur le sol et je l’ai soulevé. Il y avait le téléphone de Colin juste à côté de la porte de la chambre à coucher, un endroit où nous étions passé mille fois depuis sa disparition. Une autre fois, j’étais dans la cuisine et j’ai regardé dehors. J’ai vu des soldats des temps passés défiler avec leurs casques en métal et leurs épées pointant vers le ciel. Toutes sortes de choses se sont produites. Des vases ont même volé à travers la pièce et se sont brisés. À un moment donné, nous avons envisagé de déménager, mais nous avons appris à vivre avec tout cela. »

Au début de l’année 2019, après une semaine particulièrement désagréable, la maison s’est remplie d’une « puanteur de chair brûlée, » et Steph et Colin se sont affolés. Ils ont contacté un médium, et ils lui ont raconté tous les phénomènes inhabituels auxquels ils avaient assisté. Le médium leur a alors révélé la présence d’un « portail sur le monde des esprits » dans leur salon. « La maison a été construite dans les années 50 ou 60. Nous avons fait des recherches sur la région, et nous n’avons rien trouvé qui soit lié au paranormal. Cependant, nous sommes très proches des ruines du château de Flint, et il y a probablement eu des batailles où la maison se trouve maintenant. Nous n’en avons pas directement parlé aux enfants. Ils savent pertinemment qu’il se passe des choses inhabituelles mais ils sont comme nous, ils n’ont pas vraiment peur. »

Après la visite du médium, Steph a réussi à obtenir « la preuve que des fantômes habitent chez elles. » « Colin avait entendu parler des orbes, ces esprits qui peuvent être vus dans l’atmosphère grâce à une caméra. Il a attendu environ quinze minutes, puis nous l’avons vu : un orbe bleu qui volait à travers l’écran. Nous avons pris le film juste après. Vous pouvez voir un visage dans l’orbe, cela ne fait aucun doute. Peu de temps après, ma voisine et amie, Michelle, âgée de trente ans, est venue nous voir, et Colin a réussi à filmer un autre esprit bourdonnant près de son oreille. »


Steph et Colin ont décidé de tenter de rentrer en contact avec les esprits pour Halloween, et ils ont acheté du matériel dans ce but. « Lors de la nuit d’Halloween, c’est là où le voile entre les vivants et les morts est le plus mince. Nous avons donc acheté un dictaphone, une jauge de température et un testeur de fréquence pour nous aider à mieux communiquer. Quelques amis viendront nous soutenir, et nous verrons ce qui se passera à l’approche de la nuit. L’idée me fait peur quand je suis seule à la maison, mais à part ça, ça ne me dérange vraiment pas. Les esprits n’ont jamais fait de mal à personne. En fait, j’aimerais pouvoir converser et établir une relation avec eux. Après tout, qui ne voudrait pas savoir avec qui ils partagent leur maison ? »

Steph a découvert le paranormal à l’adolescence.  À seize ans, elle a fabriqué une planche Ouija artisanale pour communiquer avec les morts. « Rien ne s’est passé, mais cette nuit-là, alors que j’essayais de m’endormir, un brouillard est entré dans ma chambre et une silhouette est apparue au-dessus de mon lit. Elle est restée là pendant une bonne minute avant de reculer et de disparaître à nouveau dans le brouillard. Je savais que ce que j’avais vu était réel, mais quelque chose m’a empêché d’en parler aux gens à l’époque. Je ne voulais rien dire qui fâche ou effraye qui que ce soit. Je suppose que je n’avais pas envie de me ridiculiser non plus. »

Source :Family Home Stinks Rotten Flesh.

Partager:
Subscribe
Me prévenir
guest
3 Commentaires
plus récent
plus vieux plus voté
Inline Feedbacks
View all comments
Lara
2 années plus tôt

Vous êtes trop stupide ce que vous avez chez vous sont des Démons et les Ouija c’est dangereux c’est pas pour les communications avec vos putain de proches morts bande de stupide athée bien jouer vous allez avoir des problèmes et je sais ce quoi je parle vous êtes con et les bruits cheloux près des oreilles aussi c’est pas des humains vous êtes con ce sont des Démons je connais ça vous êtes trop stupide !!!!!!!!! C’est pas croyable bien jouer si vous aurez des problèmes c’est par votre naïveté bonne chance vous êtes con !!!!! Et les esprits… Read more »

Chloé
Chloé
1 année plus tôt
Reply to  Lara

T’a déjà appris a ne pas insulter les gens toi ? Parce que la vraiment… Elle s’y connaissait pas en paranormal, c’est tout, et tu la traites d’athée stupide (bien que ce ne soit pas une insulte et qu’on soit même pas sûre qu’elle l’est.) Faut arrêter de se croire meilleur que le monde a un moment « Lara ».

Vlad
Vlad
1 année plus tôt
Reply to  Lara

Avant d insulter les gens apprenez à écrire en Français car c est pas rédigé en bon Français outre votre vulgarité qui n apporte RIEN Evitez également de souhaiter du mal aux autres avant de le reprendre dans le nez à l occasion … Quant à l affaire ces ignorants qui voient ça comme un jeu ne saisissent pas la caractère très dangereux de cette planche Vous n avez qu une solution dans l immédiat c est de bruler cette planche et si le malaise persistait dans votre vie de faire appel à des religieux pour chasser ce que vous… Read more »

Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block

Merci de lire avec attention les différentes modalités d’utilisation du présent site avant d’y parcourir ses pages. En vous connectant sur ce site, vous acceptez sans réserves les présentes modalités. Aussi, conformément à l’article n°6 de la Loi n°2004-575 du 21 Juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, les responsables du présent site internet www.mindshadow.fr sont :

Éditeur du Site :

Marie Alsina Email : Djaseve@mindshadow.fr Site Web : www.mindshadow.fr Hébergement : Hébergeur : OVH 2 rue Kellermann 59100 Roubaix France

Conditions d’utilisation :

Ce site est proposé en différents langages web (HTML, HTML5, Javascript, CSS, etc…) pour un meilleur confort d’utilisation et un graphisme plus agréable, nous vous recommandons de recourir à des navigateurs modernes comme Internet explorer, Safari, Firefox, Google Chrome, etc…

Mindshadow.fr met en œuvre tous les moyens dont elle dispose, pour assurer une information fiable et une mise à jour fiable de ses sites internet. Toutefois, des erreurs ou omissions peuvent survenir. L’internaute devra donc s’assurer de l’exactitude des informations, et signaler toutes modifications du site qu’il jugerait utile. Mindshadow n’est en aucun cas responsable de l’utilisation faite de ces informations, et de tout préjudice direct ou indirect pouvant en découler.

Cookies : Le site www.mindshadow.fr peut-être amené à vous demander l’acceptation des cookies pour des besoins de statistiques et d’affichage. Un cookies est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez. Il contient plusieurs données qui sont stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations . Certaines parties de ce site ne peuvent être fonctionnelles sans l’acceptation de cookies.

Liens hypertextes : Les sites internet de peuvent offrir des liens vers d’autres sites internet ou d’autres ressources disponibles sur Internet. Le site Mindshadow.fr ne dispose d’aucun moyen pour contrôler les sites en connexion avec ses sites internet, et ne répond pas de la disponibilité de tels sites et sources externes, ni ne la garantit. Il ne peut être tenu pour responsable de tout dommage, de quelque nature que ce soit, résultant du contenu de ces sites ou sources externes, et notamment des informations, produits ou services qu’ils proposent, ou de tout usage qui peut être fait de ces éléments. Les risques liés à cette utilisation incombent pleinement à l’internaute, qui doit se conformer à leurs conditions d’utilisation.

Services fournis :

Mindshadow s’efforce de fournir des informations aussi précises que possible. Les renseignements figurant sur le site ne sont pas exhaustifs, et les photos non contractuelles. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne. Par ailleurs, tous les informations sont données à titre indicatif, et sont susceptibles de changer ou d’évoluer sans préavis.

Limitation contractuelles sur les données :

Les informations contenues sur ce site sont aussi précises que possible et le site remis à jour à différentes périodes de l’année, mais peut toutefois contenir des inexactitudes ou des omissions. Si vous constatez une lacune, erreur ou ce qui parait être un dysfonctionnement, merci de bien vouloir le signaler par email, à l’adresse Djaseve@mindshadow.fr, en décrivant le problème de la manière la plus précise possible (page posant problème, type d’ordinateur et de navigateur utilisé, …).

Tout contenu téléchargé se fait aux risques et périls de l’utilisateur et sous sa seule responsabilité. En conséquence, ne saurait être tenu responsable d’un quelconque dommage subi par l’ordinateur de l’utilisateur ou d’une quelconque perte de données consécutives au téléchargement. De plus, l’utilisateur du site s’engage à accéder au site en utilisant un matériel récent, ne contenant pas de virus et avec un navigateur de dernière génération mis-à-jour.

Les liens hypertextes mis en place dans le cadre du présent site internet en direction d’autres ressources présentes sur le réseau Internet ne sauraient engager la responsabilité de Mindshadow.

Propriété intellectuelle :

Tout les textes ainsi que leur mise en forme sont la propriété exclusive de Mindshadow, à l’exception des contenus appartenant à d’autres partenaires ou auteurs.

Toute reproduction, distribution, modification, adaptation, retransmission ou publication, même partielle, de ces différents éléments est strictement interdite sans l’accord exprès par écrit de Mindshadow.fr. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon pouvant engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur. En outre, les propriétaires des Contenus copiés pourraient intenter une action en justice à votre encontre.

Données personnelles :

De manière générale, vous n’êtes pas tenu de nous communiquer vos données personnelles lorsque vous visitez notre site Internet www.mindshadow.fr.

Cependant, ce principe comporte certaines exceptions. En effet, pour certains services proposés par notre site, vous pouvez être amenés à nous communiquer certaines données telles votre adresse électronique, votre nom ou votre prénom. Tel est le cas lorsque vous remplissez le formulaire qui vous est proposé en ligne, dans la rubrique « contact ».

Dans tous les cas, vous pouvez refuser de fournir vos données personnelles. Dans ce cas, vous ne pourrez pas utiliser les services du site, notamment celui de solliciter des renseignements, ou de recevoir les lettres d’information.

Enfin, nous pouvons collecter de manière automatique certaines informations vous concernant lors d’une simple navigation sur notre site Internet, notamment : des informations concernant l’utilisation de notre site, comme les zones que vous visitez et les services auxquels vous accédez, votre adresse IP, le type de votre navigateur, vos temps d’accès.

De telles informations sont utilisées exclusivement à des fins de statistiques internes, de manière à améliorer la qualité des services qui vous sont proposés. Les bases de données sont protégées par les dispositions de la loi du 1er juillet 1998 transposant la directive 96/9 du 11 mars 1996 relative à la protection juridique des bases de données.

Save settings