Sous l’Emprise du Diable

Sous l’Emprise du Diable

Présentation de l’éditeur :

Églises incendiées, cimetières profanés, animaux sacrifiés, meurtres rituels… Depuis quelques années, le mal s’insinue de manière inquiétante et les crimes occultes sont en constante augmentation. Ils sont généralement perpétrés au nom d’une philosophie morbide, d’anciennes divinités ou de démons, quand les meurtres ne sont pas directement commis sous l’emprise de Satan ou en son nom ! Certaines personnes sont victimes de possessions démoniaques, tel Arne Cheyenne Johnson. D’autres criminels sont satanistes convaincus, comme Richard Ramirez, le “Traqueur de la Nuit”. On trouve également les grands prêtres de sectes, tel Adolfo de Jesús Constanzo, le Parrain de Matamoros, ou des aspirants vampires, comme Manuela et Daniel Ruda. Tous ont un point commun : ils ont été emportés dans le tourbillon de l’horreur et de la destruction. Avec son talent de conteuse, Marie Alsina nous propose de découvrir, en quatorze histoires effrayantes, le monde sulfureux des tueurs de l’occulte qui évoluent dans un abîme de ténèbres où la folie et le mystère s’entrelacent étroitement dans une épouvantable danse macabre.

Sortie le 8 septembre 2020 !

Disponible en librairie, sur les sites de vente par correspondance habituels AMAZON, FNAC, etc., et sur le site de ma maison d’édition, JMGEDITIONS.

 » Un livre pertinent. Nous avons droit dans un premier à une série de cas assez récents de meurtres et crimes divers liés au Satanisme. J’apprends même qu’il y en a eu pas si loin de chez moi !

Ensuite nous avons plusieurs histoires de crimes, bien documentés dans la même veine.

C’est un livre qui intéressera les personnes qui cherchent des infos (psycho, socio, anthropo, eso, occulte…) sur ce sujet précis.

Je pense aussi qu’il faut déjà une petite connaissance de ce milieu pour appréhender pleinement les histoires en question. Et aussi, une âme pas trop sensible.  » Hervé.

Partager:

4 Comments

  1. Davy

    Encore une fois, j’ai adoré ce livre, lu en 1 jours. Les histoires sont saisissante.
    Et l’âge de certains « tueurs » fait froid dans le dos.
    Encore bravo pour le livre, maintenant les poupées hantées va être sûrement dévoré aussi

    1. Marie Alsina

      Oh, merci, ça me touche énormément. Pour l’âge, vous avez tout à fait raison. La plupart des protagonistes sont jeunes, voire très jeunes même. Je trouve, par exemple, l’histoire des deux fillettes qui ont essayé d’offrir leur amie en sacrifice à Slender Man tout à fait hallucinante.

        1. Marie Alsina

          Je pense qu’ils se croyaient  » protégés par Satan « . En se retrouvant en prison, ils se sont sentis trahis, et ils se sont tournés vers la lumière. En fait, seul Richard Ramirez n’a pas renié ses croyances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *