La NDE de Stephanie Arnold

La NDE de Stephanie Arnold

En 2013, Stephanie Arnold, qui habite Chicago, aux États-Unis, a eu la prémonition qu’elle mourrait lors de son accouchement.

Dans le documentaire « Surviving Deah », de Netflix, elle a raconté comment son mari Jonathan et elle avaient appris qu’elle était atteinte d’une maladie appelée placenta praevia, qui peut provoquer des hémorragies, durant sa grossesse.

« C’était tellement difficile d’essayer de communiquer sur les sentiments et ce pressentiment alors que je n’avais rien de tangible à montrer. J’ai dit à Jonathan : « Je ne sais pas quoi te dire, à part le fait que j’ai ce sentiment intense que quelque chose de mauvais va se passer ». Je veux dire, si vous m’avez vue dans Starbucks et que vous m’ayez dit : « Oh, comment se passe ta grossesse ? » Je vous aurais littéralement répondu : « Je vais mourir ». »

Malheureusement, sa prédiction s’est réalisée. Après avoir donné naissance à son fils Jacob, son cœur s’est arrêté de battre et son électrocardiogramme est devenu plat pendant trente-sept secondes.

« Ils m’ont poussée dans la pièce qui allait donner la vie à Jacob et prendre la mienne. Ils ont mis un rideau juste devant mon visage et m’ont préparée pour une césarienne. Ils ont délivré Jacob, il était en bonne santé, heureux. Quelques secondes plus tard, mon cœur s’est arrêté de battre .

Tout est alors devenu comme dans un film 3D. Je pouvais réellement voir depuis l’extérieur de mon corps. Je me trouvais au-dessus de mon corps, et je pouvais voir tout ce qui se passait dans la salle d’opération. »

Inexplicablement, elle voyait tout ce qui se passait dans la pièce, et même au-delà des murs.

« J’ai vu l’anesthésiste à mes pieds. Je sais quelle infirmière a sauté sur ma poitrine pour me faire une réanimation cardiorespiratoire. Dans cette autre dimension, les relations spatiales se brisent. Il n’y a pas de plafond, il n’y a pas de murs. Tout bouge dans tellement de directions différentes. »

Elle pouvait également voir sa fille et sa mère dans la salle d’attente, de l’autre côté de l’hôpital.

« Et puis, j’ai vu des esprits partout. Ma grand-mère, qui est décédée quand j’avais dix ans. Le frère de ma mère m’est aussi apparu. La dernière chose que j’ai entendue, c’est Julie, le Dr Levitt. « Cela ne peut pas arriver », a-t-elle dit, « cela ne peut pas arriver. »

Stephanie a alors senti un « tiraillement dans l’estomac », avant de revenir sur son corps. Après son arrêt cardiaque, elle a souffert d’une insuffisance rénale et elle a dû être plongée dans un coma médicalement provoqué pendant six jours.

Elle a raconté qu’elle avait dû réapprendre à marcher et à parler, et que l’incident avait laissé « un trou béant dans sa vie ».

Source : Woman Saw Spirits.

Partager:
Subscribe
Me prévenir
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments