La Maison des Hurlements

De mystérieux hurlements ont poussé les propriétaires d’une maison à Carmarthenshire, au Pays de Galles, à s’enfuir de chez eux. Alan et Christine Tait, qui ont enregistré les cris, pensent que leur maison cache un sombre et sinistre secret. La police n’a pas été en mesure d’identifier l’origine des cris provenant de sous le sous-sol.

Un soir de juin 2018, Christine préparait un café dans sa cuisine. Elle se tenait au-dessus de la bouilloire quand elle a entendu des bruits étranges. Au cours des semaines suivantes, des hurlements de femmes et d’enfants, de lourds bruits de coups et des voix d’hommes parlant une langue étrangère ont commencé à s’élever de sous leurs pieds.

Alan et Christine habitaient dans la maison depuis onze ans, et ils n’avaient jamais rien remarqué de spécial. Quelques semaines plus tard, ils sont partis en se promettant de ne plus jamais revenir. Ils vivent actuellement dans un camping-car, et ils ont installé des appareils d’enregistrement un peu partout dans la maison pour étudier les bruits.

« En premier, j’ai entendu comme un bruit de chasse d’eau », a déclaré Christine. « J’en ai parlé à Alan car je ne comprenais pas d’où il venait. Il a laissé son téléphone dans la salle de bain avec l’enregistreur allumé pour essayer de détecter la source du bruit, et nous avons entendu une machine tourner. Nous avons commencé à enregistrer les bruits dans toute la maison, et nous avons capté le son de chaînes de télévision, du démarrage d’une moto, et de gens en train de crier. »

Alan et Christine, tous deux âgés de soixante-deux ans, ont vite remarqué que tous les bruits étaient souterrains. Ils semblaient provenir de sous le sous-sol, lequel se trouve sous la cuisine.

Pour percer le mystère, Alan a creusé deux canaux d’un mètre cinquante dans les murs, et il a placé du matériel d’enregistrement à l’intérieur des puits. Parmi les sons qu’il a entendus, il y avait notamment « une femme hurlant, des bruits sexuels, des aboiements de chiens, une presse à imprimer en marche, une moto, un klaxon de voiture, et ce qui ressemblait à une sirène de police ».

Alan et Christine ont ainsi accumulé des centaines d’heures d’enregistrement de différents sons, qui proviendraient tous de leur sous-sol. Ils voyagent maintenant à travers le Royaume-Uni pour parler de leur épreuve et de « ce qui se passe » à Ammanford.

« Des centaines de personnes nous ont contacté et ont convenu qu’il fallait examiner cela de manière appropriée, » a déclaré Alan. « Tout ce que je veux vraiment, c’est une explication. Pourquoi y a-t-il des gens qui crient ? Il doit y avoir quelque chose qui se passe. Nous avons placé des microphones un peu partout parce que nous voulions prouver ou infirmer ce que nous entendions.

Ces bruits viennent-ils de la route principale ? Viennent-ils d’un parc ? Nous avons installé des microphones à l’avant de la maison, à l’arrière de la maison, à l’intérieur, à l’extérieur, et au sous-sol. L’appareil que nous avons laissé dans le sous-sol a capté les cris et les autres bruits. Les autres appareils, qui enregistraient simultanément à l’avant et à l’arrière de la propriété, n’ont rien capté du tout. »

Alan et Christine ont envoyé une clef de leur maison au journal le Wales Online, mais ils ont prévenu les journalistes qu’ils entreraient dans la propriété à leurs risques et périls.

Bien que situé dans un centre-ville animé, la maison se trouve dans une allée étroite et isolée. La rue est remplie de magasins et d’autres commerces, et juste à côté de chez eux, un bâtiment vide est à vendre.

Le sous-sol est maintenant condamné. Plus rien ne permet d’y descendre, sauf un petit trou obscur de trois mètres de profondeur. Les journalistes ont laissé un appareil d’enregistrement au bord du trou pendant plusieurs heures, mais aucun son n’a été enregistré, si ce n’est le bruit de leur départ. Pourtant, Alan et Christine sont catégoriques : la maison cache un sombre secret. Ils ont lancé une pétition pour demander aux autorités de mener une enquête approfondie. Ils affirment que la police les ignore, alors que « cette affaire nécessite une enquête urgente ».

Source : Mystery Screams.

Partager:
Subscribe
Me prévenir
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use of our site with our social media, advertising and analytics partners. View more
Cookies settings
Accepter
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Merci de lire avec attention les différentes modalités d’utilisation du présent site avant d’y parcourir ses pages. En vous connectant sur ce site, vous acceptez sans réserves les présentes modalités. Aussi, conformément à l’article n°6 de la Loi n°2004-575 du 21 Juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, les responsables du présent site internet www.mindshadow.fr sont :

Éditeur du Site :

Marie Alsina Email : Djaseve@mindshadow.fr Site Web : www.mindshadow.fr Hébergement : Hébergeur : OVH 2 rue Kellermann 59100 Roubaix France

Conditions d’utilisation :

Ce site est proposé en différents langages web (HTML, HTML5, Javascript, CSS, etc…) pour un meilleur confort d’utilisation et un graphisme plus agréable, nous vous recommandons de recourir à des navigateurs modernes comme Internet explorer, Safari, Firefox, Google Chrome, etc…

Mindshadow.fr met en œuvre tous les moyens dont elle dispose, pour assurer une information fiable et une mise à jour fiable de ses sites internet. Toutefois, des erreurs ou omissions peuvent survenir. L’internaute devra donc s’assurer de l’exactitude des informations, et signaler toutes modifications du site qu’il jugerait utile. Mindshadow n’est en aucun cas responsable de l’utilisation faite de ces informations, et de tout préjudice direct ou indirect pouvant en découler.

Cookies : Le site www.mindshadow.fr peut-être amené à vous demander l’acceptation des cookies pour des besoins de statistiques et d’affichage. Un cookies est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez. Il contient plusieurs données qui sont stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations . Certaines parties de ce site ne peuvent être fonctionnelles sans l’acceptation de cookies.

Liens hypertextes : Les sites internet de peuvent offrir des liens vers d’autres sites internet ou d’autres ressources disponibles sur Internet. Le site Mindshadow.fr ne dispose d’aucun moyen pour contrôler les sites en connexion avec ses sites internet, et ne répond pas de la disponibilité de tels sites et sources externes, ni ne la garantit. Il ne peut être tenu pour responsable de tout dommage, de quelque nature que ce soit, résultant du contenu de ces sites ou sources externes, et notamment des informations, produits ou services qu’ils proposent, ou de tout usage qui peut être fait de ces éléments. Les risques liés à cette utilisation incombent pleinement à l’internaute, qui doit se conformer à leurs conditions d’utilisation.

Services fournis :

Mindshadow s’efforce de fournir des informations aussi précises que possible. Les renseignements figurant sur le site ne sont pas exhaustifs, et les photos non contractuelles. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne. Par ailleurs, tous les informations sont données à titre indicatif, et sont susceptibles de changer ou d’évoluer sans préavis.

Limitation contractuelles sur les données :

Les informations contenues sur ce site sont aussi précises que possible et le site remis à jour à différentes périodes de l’année, mais peut toutefois contenir des inexactitudes ou des omissions. Si vous constatez une lacune, erreur ou ce qui parait être un dysfonctionnement, merci de bien vouloir le signaler par email, à l’adresse Djaseve@mindshadow.fr, en décrivant le problème de la manière la plus précise possible (page posant problème, type d’ordinateur et de navigateur utilisé, …).

Tout contenu téléchargé se fait aux risques et périls de l’utilisateur et sous sa seule responsabilité. En conséquence, ne saurait être tenu responsable d’un quelconque dommage subi par l’ordinateur de l’utilisateur ou d’une quelconque perte de données consécutives au téléchargement. De plus, l’utilisateur du site s’engage à accéder au site en utilisant un matériel récent, ne contenant pas de virus et avec un navigateur de dernière génération mis-à-jour.

Les liens hypertextes mis en place dans le cadre du présent site internet en direction d’autres ressources présentes sur le réseau Internet ne sauraient engager la responsabilité de Mindshadow.

Propriété intellectuelle :

Tout les textes ainsi que leur mise en forme sont la propriété exclusive de Mindshadow, à l’exception des contenus appartenant à d’autres partenaires ou auteurs.

Toute reproduction, distribution, modification, adaptation, retransmission ou publication, même partielle, de ces différents éléments est strictement interdite sans l’accord exprès par écrit de Mindshadow.fr. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon pouvant engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur. En outre, les propriétaires des Contenus copiés pourraient intenter une action en justice à votre encontre.

Données personnelles :

De manière générale, vous n’êtes pas tenu de nous communiquer vos données personnelles lorsque vous visitez notre site Internet www.mindshadow.fr.

Cependant, ce principe comporte certaines exceptions. En effet, pour certains services proposés par notre site, vous pouvez être amenés à nous communiquer certaines données telles votre adresse électronique, votre nom ou votre prénom. Tel est le cas lorsque vous remplissez le formulaire qui vous est proposé en ligne, dans la rubrique « contact ».

Dans tous les cas, vous pouvez refuser de fournir vos données personnelles. Dans ce cas, vous ne pourrez pas utiliser les services du site, notamment celui de solliciter des renseignements, ou de recevoir les lettres d’information.

Enfin, nous pouvons collecter de manière automatique certaines informations vous concernant lors d’une simple navigation sur notre site Internet, notamment : des informations concernant l’utilisation de notre site, comme les zones que vous visitez et les services auxquels vous accédez, votre adresse IP, le type de votre navigateur, vos temps d’accès.

De telles informations sont utilisées exclusivement à des fins de statistiques internes, de manière à améliorer la qualité des services qui vous sont proposés. Les bases de données sont protégées par les dispositions de la loi du 1er juillet 1998 transposant la directive 96/9 du 11 mars 1996 relative à la protection juridique des bases de données.

Save settings