Des Policiers Témoins de Phénomènes Inexplicables

Maison du Poltergeist de Rutherglen

Le mercredi 8 août 2016, une famille a appelé la police de Rutherglen, en Écosse, pour signaler des  » incidents inquiétants  » dans sa maison. Cette famille, qui est composée de Catherine Shreenan et de son fils adolescent, semblait grandement paniquée et elle prétendait être confrontée à des phénomènes violents et inexplicables.

Des policiers se sont alors rendus sur place, s’attendant à des problèmes de santé mentale, mais ils ont été témoins de manifestations si extraordinaires qu’ils ont rapidement révisés leur jugement. D’une inexplicable manière, les lumières s’allumaient et s’éteignaient toutes seules et des vêtements étaient jetés à travers une certaine chambre par une force invisible. Le lendemain, ayant été appelés une nouvelle fois, ils ont constatés que tous les lampadaires avaient été retournés, que les portes du four s’ouvraient et se refermaient d’elles-mêmes et qu’un chihuahua qui jouait dans le jardin avait été déposé sur une haie de plus de deux mètres.

Les policiers, qui craignaient le ridicule, ont néanmoins tenu à signaler les perturbations à leurs supérieurs et à leur grande surprise, ils ont été pris au sérieux. Des officiers ont alors discuté du problème en haut lieu mais ils se sont retrouvés perplexes quant à la façon de gérer l’affaire. D’après une source policière:

 » Ce sont des incidents dont nos propres agents ont été témoins. Ils ne sont pas faciles à expliquer. Le problème que nous rencontrons ici est complexe. Notre principale préoccupation est la sécurité et le bien-être de la famille, mais sans crime et sans coupable, nous ne savons pas comment procéder. Une enquête est en cours, mais que pouvons-nous faire à part des rapports sur les perturbations?

Ces policiers, qui sont en service depuis plus de 20 ans, disent qu’ils n’ont jamais vu quelque chose comme ça. Pourtant, il en faut pour troubler l’esprit de ces hommes terre-à-terre. Comment gérer, et bien que nous n’aimions pas utiliser ce mot, ce qui a été décrit comme un poltergeist?  « 

Aucune explication logique n’ayant pu être trouvée, la police, soutenue par la famille, a contacté l’Église catholique. Un prêtre est alors venu visiter la maison, qui est située sur Stonelaw Road, et il a réalisé ce qui est décrit comme une bénédiction de la propriété. Malgré cette bénédiction, les conseils de sécurité des policiers et l’assistance médicale et sociale qui leur ont été proposées, Mme Shreenan et son fils ont choisi de quitter la maison et ils se sont installés chez des parents pendant quelques temps. Interrogée par les journalistes, une porte-parole du diocèse de Motherwell a déclaré:  » Le diocèse ne fait habituellement pas de commentaire sur le soutien pastoral offert aux paroissiens. « 

La police a maintenant abandonné l’enquête, et Mme Shreenan est retournée chez elle mais sa maison est devenue une source attraction, ce qu’elle n’avait pas prévu:  » Ça a été un stress énorme pour ma famille. J’ai eu des gens, des adolescents, qui passaient devant la maison en chantant la chanson de Ghostbusters. « 

Des experts du paranormal ont proposé leur aide à la famille mais pour le moment elle n’a accepté aucune des propositions:  » Nous ne voulons pas que des gens viennent à notre domicile. Vous ne pouvez pas vous imaginer le stress que nous avons subi. « 

Source: Scottish Poltergeist.

Pour marque-pages : Permaliens.

Commentaires

Me prévenir
avatar
wpDiscuz
  • A Découvrir Également: