Les Dernières Volontés des Défunts

Tracie Long habite à Chelmsford, au Royaume-Uni. Elle travaille dans un funérarium, et elle affirme que parfois, les esprits des défunts viennent lui dicter leurs volontés quant à l’organisation de leur enterrement. Ils auraient des exigences bien précises, et se manifesteraient des heures, et même parfois des jours, avant que leurs proches ne la contactent.

Tracie long, Médium

Tracie, qui est âgée de cinquante-quatre ans, posséderait des capacités médiumniques. Elle raconte que des anges la préviennent qu’une famille va avoir besoin de ses services en se servant de son téléphone portable. « Quelques jours avant de recevoir l’appel d’une famille me demandant d’organiser un service, je vois habituellement certains numéros apparaître sur mon téléphone portable, le 14.44 et le 1.44. Je sais que ce sont les anges qui me font savoir qu’une famille va bientôt avoir besoin de moi. Un ou deux jours plus tard, un esprit me rend visite, parfois même la nuit précédant l’appel ou le message des parents me demandant de prendre le service. »

Elle aurait ainsi arrangé quarante cérémonies après avoir été contactée par des personnes décédées. Les défunts, qui la réveilleraient parfois au beau milieu de la nuit pour lui dicter leurs exigences, demanderaient la lecture de poèmes spécifiques, des chansons qu’ils ont envie d’entendre, ou une envolée de papillons lors du service, et elle s’assure que toutes leurs demandes sont bien respectées. « J’aime à penser que les esprits viennent me rendre visite parce qu’ils m’ont choisie pour organiser leur enterrement, mais c’est aussi parce que je joue souvent le rôle d’intermédiaire. Ils savent que je suis en mesure d’interagir avec leurs proches lors de la mise en place de leur service. Ils sont avec moi pendant la cérémonie. Ils me rendent visite le matin des funérailles et se tiennent à côté de moi lors de l’enterrement. C’est un grand honneur pour moi. Je me sens bénie d’avoir été choisie par l’esprit pour exécuter ses dernières volontés. »

Elle aurait pris conscience de ses pouvoirs psychiques durant son enfance, mais elle ne les aurait pas utilisés avant ses vingt ans. « Je suis née comme ça. Quand j’étais plus jeune, je voyais des animaux dans ma chambre, mais je pensais qu’ils vivaient sous mon lit. J’avais environ six ans quand j’ai entendu quelqu’un m’appeler par mon nom. Pendant un moment, j’ai pensé que c’était Dieu qui me parlait, puis j’ai réalisé que c’était mon grand-père, Joe Long, qui était déjà mort. »

Quelques années plus tard, elle a reçu un paquet de cartes de tarot en cadeau, et elle se serait découvert un certain talent. « Elles étaient seulement des cartes pour certaines personnes, mais pour moi, elles racontaient une histoire. C’est à ce moment-là que j’ai réalisé que j’avais un don. Je pouvais prédire l’avenir. Je ne savais pas comment j’y arrivais, mais je le pouvais. Je faisais des lectures aux gens et des jours ou des semaines plus tard, ils revenaient me voir. Ils me disaient : « Oh mon Dieu, tu avais raison ! » Si une femme allait avoir un bébé, je la prévenais des semaines avant qu’elle ne le découvre et je lui disais qu’elle était enceinte. Si quelqu’un cherchait un travail, alors je savais à l’avance s’il l’obtiendrait ou pas. »

Pendant des années, Tracie a lu les cartes du tarot dans son cabinet, et puis un jour, elle aurait reçu un message des anges sur son téléphone portable pour la prévenir qu’une famille allait bientôt avoir besoin de ses services. En avril 2016, elle a été invitée à organiser un mariage païen pour un ami, et elle a décidé de suivre une formation pour travailler dans un funérarium. « J’ai visité le dirigeant d’une entreprise de pompes funèbres locales, pour voir si je pouvais y travailler comme célébrant funéraire après avoir terminé mes cours, et il m’a mis en contact avec deux frères qui avaient perdu leur mère. Je ne leur ai pas dit que j’étais aussi médium, mais après une heure ou deux à bavarder avec eux au sujet de l’enterrement, j’ai réalisé que leur mère m’avait rendu visite la veille au soir. Elle était venue me voir pendant que je dormais. Je ne l’ai pas vue, mais comme tout le monde depuis, j’avais senti sa présence. Depuis lors, quand des esprits me rendent visite, ils essayent d’attirer mon attention en marchant bruyamment ou en frappant. »

Elle se réveille souvent avec des chansons en tête, la chanson favorite de la personne décédée dont elle doit s’occuper. « La famille d’une femme n’arrivait pas à choisir un morceau de musique à jouer à l’enterrement de leur mère. Une nuit, je n’ai pas pu me sortir la chanson All For You, de Nat King Cole, de la tête. Quelques jours plus tard, j’ai réalisé que c’était l’une des chansons préférées de la femme qui était morte, et qu’elle me disait ce qu’il fallait la jouer. »

Tracie parle toujours des visites des défunts à leurs familles. Elle pense qu’elle les aide à gérer le stress causé par la planification des funérailles. « Quand j’en parle à leurs proches, les gens sont totalement bouleversés et ils me sont reconnaissants d’avoir servi d’intermédiaire. Les esprits me guident vers les chansons et les poèmes qu’ils aiment, souvent jusqu’au jour des funérailles. Ils s’assoient près de moi quand je planifie la cérémonie, et ils me font savoir s’ils n’aiment pas quelque chose que nous avons prévu. Un jour, le son s’est coupé quelques minutes avant le début des funérailles, et j’ai compris que c’était un signe. La dame qui était morte n’aimait pas la musique. Je veux que les familles sachent qu’elles peuvent choisir qui elles veulent pour assurer le service de leur bien-aimé disparu. Elles ont des options et elles peuvent lui offrir un bel hommage, celui qui leur convient. »

Source : Mystic Mum Help Dead.

Partager:
Subscribe
Me prévenir
guest
6 Commentaires
plus récent
plus vieux plus voté
Inline Feedbacks
View all comments
Paratoa
Paratoa
4 années plus tôt

98% des médiums sont des charlatans.Seuls(es)2% le sont vraiment car Dieu l’Unique accorde à certains de ses enfants un don spirituel puissant.En général,ce sont des Femmes mais des hommes aussi très rarement.

look
look
4 années plus tôt

Les anges nont pas le droit d interferer dans la vie dun incarne sauf si celui ci en manifeste le desir et la encore…ou sil a ete preetablie avant que l incarne ne viennent sur terre.donc dire que les anges lui telephone sur son telephone portable est possible mais a chaque fois est impossible car les anges sont baucoup occupe dans le haut astral ils doivent aussi s occuper de leur propre vie car eux aussi doivent evoluer.

Mélow
Mélow
4 années plus tôt

Cessez de mélanger la mort et la religion. Je pense que ca n’a rien a voir au final !

hg
hg
4 années plus tôt
Reply to  Mélow

Au contraire tout est lié

Kathleen
Kathleen
4 années plus tôt

Hum! ^^ des anges qui envoient des messages sur des téléphones…… que dire? ^^ je veux bien qu’on soit au 21ème siècle min bon là y’a des limites quand même! ^^ et pourquoi pas des chats via Messenger et des discussions par webcams? tant qu’on y est…

BENNY18
BENNY18
4 années plus tôt

Les défunts ne vous contactent pas, les anges non plus, les anges ne sont envoyés que sur ordre de Dieu et seulement sur son ordre, ce sont des messagers, mais, aussi des soldats, relisez bien la bible, ils tuent aussi sur ordre de Dieu, les anges sont des êtres puissants, les défunts sont dans le séjour des morts et ils y resteront jusqu’à la résurrection, c’est tout, non, elle n’entre en contact qu’avec des mauvais esprits, ce sont des démons, ils sont très intelligents et surtout très puissants, bien qu’ils aient perdu une grande partie de leur prérogative d’ange, non,… Read more »

We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use of our site with our social media, advertising and analytics partners. View more
Cookies settings
Accepter
Refuser
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Merci de lire avec attention les différentes modalités d’utilisation du présent site avant d’y parcourir ses pages. En vous connectant sur ce site, vous acceptez sans réserves les présentes modalités. Aussi, conformément à l’article n°6 de la Loi n°2004-575 du 21 Juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, les responsables du présent site internet www.mindshadow.fr sont :

Éditeur du Site :

Marie Alsina Email : Djaseve@mindshadow.fr Site Web : www.mindshadow.fr Hébergement : Hébergeur : OVH 2 rue Kellermann 59100 Roubaix France

Conditions d’utilisation :

Ce site est proposé en différents langages web (HTML, HTML5, Javascript, CSS, etc…) pour un meilleur confort d’utilisation et un graphisme plus agréable, nous vous recommandons de recourir à des navigateurs modernes comme Internet explorer, Safari, Firefox, Google Chrome, etc…

Mindshadow.fr met en œuvre tous les moyens dont elle dispose, pour assurer une information fiable et une mise à jour fiable de ses sites internet. Toutefois, des erreurs ou omissions peuvent survenir. L’internaute devra donc s’assurer de l’exactitude des informations, et signaler toutes modifications du site qu’il jugerait utile. Mindshadow n’est en aucun cas responsable de l’utilisation faite de ces informations, et de tout préjudice direct ou indirect pouvant en découler.

Cookies : Le site www.mindshadow.fr peut-être amené à vous demander l’acceptation des cookies pour des besoins de statistiques et d’affichage. Un cookies est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez. Il contient plusieurs données qui sont stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations . Certaines parties de ce site ne peuvent être fonctionnelles sans l’acceptation de cookies.

Liens hypertextes : Les sites internet de peuvent offrir des liens vers d’autres sites internet ou d’autres ressources disponibles sur Internet. Le site Mindshadow.fr ne dispose d’aucun moyen pour contrôler les sites en connexion avec ses sites internet, et ne répond pas de la disponibilité de tels sites et sources externes, ni ne la garantit. Il ne peut être tenu pour responsable de tout dommage, de quelque nature que ce soit, résultant du contenu de ces sites ou sources externes, et notamment des informations, produits ou services qu’ils proposent, ou de tout usage qui peut être fait de ces éléments. Les risques liés à cette utilisation incombent pleinement à l’internaute, qui doit se conformer à leurs conditions d’utilisation.

Services fournis :

Mindshadow s’efforce de fournir des informations aussi précises que possible. Les renseignements figurant sur le site ne sont pas exhaustifs, et les photos non contractuelles. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne. Par ailleurs, tous les informations sont données à titre indicatif, et sont susceptibles de changer ou d’évoluer sans préavis.

Limitation contractuelles sur les données :

Les informations contenues sur ce site sont aussi précises que possible et le site remis à jour à différentes périodes de l’année, mais peut toutefois contenir des inexactitudes ou des omissions. Si vous constatez une lacune, erreur ou ce qui parait être un dysfonctionnement, merci de bien vouloir le signaler par email, à l’adresse Djaseve@mindshadow.fr, en décrivant le problème de la manière la plus précise possible (page posant problème, type d’ordinateur et de navigateur utilisé, …).

Tout contenu téléchargé se fait aux risques et périls de l’utilisateur et sous sa seule responsabilité. En conséquence, ne saurait être tenu responsable d’un quelconque dommage subi par l’ordinateur de l’utilisateur ou d’une quelconque perte de données consécutives au téléchargement. De plus, l’utilisateur du site s’engage à accéder au site en utilisant un matériel récent, ne contenant pas de virus et avec un navigateur de dernière génération mis-à-jour.

Les liens hypertextes mis en place dans le cadre du présent site internet en direction d’autres ressources présentes sur le réseau Internet ne sauraient engager la responsabilité de Mindshadow.

Propriété intellectuelle :

Tout les textes ainsi que leur mise en forme sont la propriété exclusive de Mindshadow, à l’exception des contenus appartenant à d’autres partenaires ou auteurs.

Toute reproduction, distribution, modification, adaptation, retransmission ou publication, même partielle, de ces différents éléments est strictement interdite sans l’accord exprès par écrit de Mindshadow.fr. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon pouvant engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur. En outre, les propriétaires des Contenus copiés pourraient intenter une action en justice à votre encontre.

Données personnelles :

De manière générale, vous n’êtes pas tenu de nous communiquer vos données personnelles lorsque vous visitez notre site Internet www.mindshadow.fr.

Cependant, ce principe comporte certaines exceptions. En effet, pour certains services proposés par notre site, vous pouvez être amenés à nous communiquer certaines données telles votre adresse électronique, votre nom ou votre prénom. Tel est le cas lorsque vous remplissez le formulaire qui vous est proposé en ligne, dans la rubrique « contact ».

Dans tous les cas, vous pouvez refuser de fournir vos données personnelles. Dans ce cas, vous ne pourrez pas utiliser les services du site, notamment celui de solliciter des renseignements, ou de recevoir les lettres d’information.

Enfin, nous pouvons collecter de manière automatique certaines informations vous concernant lors d’une simple navigation sur notre site Internet, notamment : des informations concernant l’utilisation de notre site, comme les zones que vous visitez et les services auxquels vous accédez, votre adresse IP, le type de votre navigateur, vos temps d’accès.

De telles informations sont utilisées exclusivement à des fins de statistiques internes, de manière à améliorer la qualité des services qui vous sont proposés. Les bases de données sont protégées par les dispositions de la loi du 1er juillet 1998 transposant la directive 96/9 du 11 mars 1996 relative à la protection juridique des bases de données.

Save settings