Apparition Mystérieuse

Emily the StrangeJe m’appelle Usagi, j’ai 24 ans, et je vis à Arnas une petite ville située dans le département du Rhône, le 69. J’avais 5 cinq ans lors de ma première expérience, et j’étais seule dans ma grande chambre. C’était l’été. Il me semble que la fenêtre était ouverte, une légère brise faisait virevolter les rideaux blanc. Leur matière était fine, on pouvait voir les arbres au travers. J’étais assise sur un petit matelas bleu foncé et j’avais une petite télé en face de moi. Je regardais le film Pokémon 1,  » Mewtwo contre-attaque.  » Au moment où tous les Pokémons se battaient, et sans que je ne puisse expliquer comment, je me suis vue allongée sur le dos.

Je me souviens que je me suis demandée pendant quelques minutes  » Tiens c’est bizarre, pourquoi je me vois dormir ?  » Mais j’ai vite oublié ces questions quand je me suis sentie attirée par la fenêtre du balcon. Je voyais tout à 360 degrés, et je savais que je flottais. D’ailleurs je me sentais tellement légère. Je n’avais aucun sentiment négatif, pour moi c’était normal. Après avoir observé le grand parc en face de notre maison, j’ai décidé de sortir de ma chambre et de descendre les escaliers. Enfin descendre… c’était comme si j’étais emportée par la brise. Je suis entrée dans la cuisine et j’ai vu ma mère préparer des crêpes. Elle prenait la louche, souriait, et versait le contenu de la pâte dans la poêle fine prévue à cet effet. Je tiens à préciser que j’entendais mais que je ne pouvais pas sentir l’odeur des crêpes. Après ça je me sentie comme attirée. J’ai remonté les escaliers comme si quelqu’un me trainait pour me ramener très rapidement et je me suis réveillée d’un coup !

Je me suis levée, j’ai couru en haut des escaliers et j’ai parlé fort à ma mère pour qu’elle m’entende. Je lui ai posé cette question qui me brûlait les lèvres depuis que je m’étais réveillée  »  Maman ?! Tu fais des crêpes ?  »  Et elle m’a répondu  » Oui pourquoi ? Ça sent bon d’en haut ? » Je lui ai dit que oui… mais j’étais perplexe. J’étais bien sûre de ce que j’avais vécu un instant auparavant, même si j’ignorais combien de temps j’avais été hors de mon corps. J’allais apprendre à mes 18 ans que mon père possédait le même genre de capacité mais qu’il avait arrêté de voyager le jour où il avait atterri dans un avion. La peur lui avait coupé son don. C’est ainsi que se termine ma première expérience. Maintenant laissez-moi vous raconter la seconde.

Pour cette seconde expérience j’avais environ 9 ans. L’été battait son plein et je regardais par la fenêtre. Nous habitions notre propre maison, que mes parents avaient faite construire dans un lotissement calme. Juste en face de ma fenêtre je pouvais observer un terrain d’herbe où les garçons venaient souvent jouer au foot. Je me tenais à la barre de la fenêtre quand soudain j’ai vu apparaitre une sœur avec une chèvre blanche enchainée. Elle tenait la chaine de la main gauche, toutes les deux avaient une expression sérieuse et elles s’avançaient vers ma maison. J’étais très excitée. Je sautillais en disant  » oh chouette ! Une sœur, une vraie sœur, et en plus elle vient vers nôtre maison !! Cool  « 

J’étais enjouée, et je l’observais pendant qu’elle avançait quand une scène m’a surprise. Alors qu’elle était sur la route, une voiture est passée à travers elle ! Elle est passé au travers et la sœur a continué d’avancer! J’ai trouvé ça incroyable ! Quand elle a traversé les sapins près de chez moi, j’ai quitté ma chambre, j’ai descendu les escaliers en vitesse et je l’ai entendue frapper à la porte! J’ai dit à mes parents:  » Papa, Maman venez voir, venez voir !! Vite, il y a un Sœur !  » J’ai ouvert la porte avec enthousiasme mais il n’y avait personne… pourtant je me rappelais vraiment l’avoir entendue frapper et j’avais vu de mes propres yeux cette sœur accompagnée de cette chèvre blanche. Mes parents ont ri quand je leur ai raconté la scène. Bien sûr, ils ne me croyaient pas. Pourtant quand j’ai vu la sœur traverser les sapins, j’ai entendu le chien que j’avais à l’époque aboyer ! Même quand j’ai ouvert la porte il aboyait, comme si lui aussi l’avait vue… C’est ainsi que se termine cette troublante seconde expérience.

Ma troisième expérience s’est déroulée à la même période de la même année. C’était au mois d’août, et pour sortir un peu j’avais décidé de me promener dans le lotissement, qui était désert. Pas mal de personnes étaient parties en vacances et c’était le calme plat. Après avoir atteint la 4ème maison du lotissement je suis retournée en arrière pour voir si des voisins étaient revenus mais quand j’ai regardé devant moi j’ai vu un husky ou un véritable loup, je ne savais pas les différencier et d’ailleurs encore aujourd’hui je n’y arrive toujours pas. Il était à 60 cm en face de moi, il était de couleur blanche et ses yeux étaient bleus, une sorte de bleu légèrement foncé. Habituellement, j’aurais hurlé ou couru car j’avais très peur des chiens à l’époque. Ma demi-sœur s’était faite mordre par un berger allemand devant moi alors qu’elle m’accompagnait au kiné mais là, étrangement, je ne sentais aucune peur monter en moi. Le loup, car pour moi c’en était un, m’a regardé calmement sans bouger. Son regard était serein, on aurait dit qu’il voulait me protéger. Je me suis retournée deux fois pour savoir si je rêvais ou non, la première il était encore là, immobile, mais la seconde fois il n’y était plus ! L’après-midi même je suis partie rendre visite à des amis de la famille. J’étais dans la voiture avec mes parents quand j’ai revu une seconde fois ce loup. Il était à coté du chien d’un de mes voisins, à deux maisons de l’endroit où je l’avais vu la première fois et aussi troublant que cela puisse paraitre, il m’a suivie du regard avec la même expression dans les yeux. Depuis je ne l’ai plus jamais revu.

Quand je suis sortie du collège en 2006 j’ai débuté un Cap Agent Polyvalent de Restauration. On m’avait forcée à aller dans un collège rempli d’élèves issus de quartiers mal fréquentés et je vivais un cauchemar. A cette époque j’avais de l’acné et je portais un corset, ce qui n’arrangeait pas les choses, bien au contraire ! Face à des élèves insidieux être quelqu’un de profondément gentil et éduqué, ça n’aide pas. Bref, cette année-là, j’ai développé des capacités que je trouvais très distrayantes, comme deviner si la porte était verrouillée ou non en approchant la main, sans la toucher. A chaque fois ça impressionnait les deux amies que j’avais dans ma classe, et ça m’amusait. A la maison, j’ai du rester dans ma chambre pendant 6 mois, à chaque fois que je lisais tranquillement en silence, je sentais qu’on me touchait les cheveux mais je ne m’en inquiétais guère car la présence que je ressentais n’était pas mauvaise. Un jour alors que je rendais visite à ma grand-mère, nous avons discuté du première amour défunt de ma mère, que je n’avais jamais vu en photo, et elle m’a raconté qu’il avait l’habitude de toucher les cheveux de ma mère. J’avais donc la réponse à ma question. La personne qui me touchait les cheveux tendrement c’était l’homme que ma mère avait aimé le plus .

Au cours de cette même discussion, ma grand-mère m’a parlé de l’une de mes tantes qui se prénommait Kiara. Elle avait un si beau prénom, ai-je alors songé. L’après-midi, vers 16h, je suis allée dans ma chambre, j’ai enlevé mon corset et j’ai écouté de la musique sur mon baladeur mp3 à pile. En même temps, je pensais à cette tante, j’imaginais comment elle pouvait être, et je dansais loin de mon lit quand soudain, après avoir prononcé trois fois son prénom, il m’est arrivé l’une des choses les plus effrayantes de ma vie ! Quelqu’un a tiré le côté gauche de ma robe alors qu’il n’y avait personne dans ma chambre ! Et j’étais à 50 cm de mon corset, ce qui aurait pu expliquer cette sensation s’il était resté accroché à ma robe, mais la non ! J’ai tout de suite demandé pardon à ma tante, me disant qu’en l’appelant à trois reprises, je l’avais peut être faite venir sans m’en rendre compte… dans tous les cas mon cœur battait la chamade ce jour-là.

Au mois de novembre de la même année ma classe et moi nous avons fait un voyage scolaire en Pologne. A 3h du matin, après les longues heures de route, le bus s’est arrêté en Allemagne et des élèves et un professeur en sont descendus pour aller chercher de quoi se restaurer. Certains dormaient dans le bus, mais moi je ne trouvais pas le sommeil… Je suis sortie et en face de moi se trouvaient plein d’arbres. On aurait dit un parc, mais de nuit on ne voyait pas trop. J’étais avec une amie quand soudain j’ai senti à côté de moi une présence très forte, malsaine. C’était une très désagréable sensation ! C’était effrayant et j’ai décidé de remonter dans le bus car je ne me sentais plus en sécurité. Je savais que j’allais sentir de multiples présences, mais je ne m’attendais pas à ce qu’elles soient aussi sombres… Une fois dans le bus, je n’ai plus rien senti de particulier.

Au cours des mois suivants, une nouvelle particularité est apparue: je suis devenue une véritable grenouille météorologique, comme me surnommait ma meilleure amie ! À chaque fois que j’avais des petits picotements dans la gorge dans les 20 minutes qui suivaient il pleuvait ! Systématiquement ! Mes deux amies étaient constamment stupéfaites.

Après la fin de ma première année j’ai commencé une nouvelle vie mais cette fois j’étais enfin au lycée. Là-bas j’ai rencontré mon premier amour et son meilleur ami, que je considère comme un grand frère car même s’il a un an de moins que moi, sa maturité a toujours été supérieure à la mienne. Vers le milieu d’année, alors que nous étions en cours d’arts plastiques, les deux garçons étaient à deux rangs derrière moi et je ne pouvais pas entendre ce qu’ils disaient mais dans ma tête, je les entendais parler. Mon meilleur ami voulait casser avec sa nouvelle petite copine, celle qu’il avait choisie pour remplacer son premier amour, qui l’avait trompé. A la pause de 15h, il a cassé avec elle. J’ai vu la scène de mes yeux, je n’ai rien inventé, il a rompu avec elle.

Un matin d’hiver de la même année, vers 7h20 du matin, je venais d’arriver au lycée et le ciel était encore sombre, les lumières des lampadaires étaient toujours allumées. J’ai regardé le toit de la maison d’en face et j’ai vu un oiseau énorme, pour vous aider à visualiser, imaginez le Pokémon Rapasdepic, le même sauf qu’il était totalement marron. Il me regardait, et c’était comme si le son s’était coupé, car je n’entendais plus rien autour de moi, même pas l’oiseau, qui semblait croasser. Puis il a pris son envol, et me regardant, il a disparu. Alors, j’ai entendu à nouveau les bruits ambiants, celui des élèves qui parlaient, riaient mais moi j’étais troublée par la scène que j’avais vue. Que voulait-il me dire? Il avait le même regard que le loup que j’avais rencontré à neuf ans…

La deuxième année de mon Cap Vente j’ai fait des rêves étranges, j’en ai fait trois, avec un ce même homme que je ne connaissais pas. Je me suis toujours demandée ce qu’ils voulaient dire et aujourd’hui encore je n’arrive pas à trouver de signification, mais j’ai le sentiment que je rencontrerai cette personne dans mon futur. Je suis liée à elle, j’en suis persuadée. Après, j’ai développé des capacités de mentaliste. Quand je vois une personne ou que je commence à parler à quelqu’un, même sans le voir, je connais sa personnalité, son état émotionnel du moment et s’il cache un secret, je le sais instantanément. Quand je regarde les jeux télévisés, Les Douze Coups de Midi par exemple, je sais automatiquement quelles réponses sont fausses et qui va les dire, même si je ne connais pas la réponse à la question. Mon intuition se développe de plus en plus chaque année.

Ainsi se termine mon témoignage. J’espère que vous avez eu plaisir à lire mes expériences et mes petits bouts de vie. Sachez aussi que c’est la toute première fois que j’en parle à des inconnus et donc je vous accorde ma confiance car nous avons tous un vécu sur le paranormal, même faible, et nous savons combien il est difficile de briser le silence dans cette société qui se moque éperdument de toutes les croyances qu’elles soient religieuses ou spirituelles ! C’est un long combat mais nous ne sommes pas seuls. Si vous avez vécu des expériences similaires aux miennes ou autres n’hésitez surtout à venir les partager avec moi, ce sera un plaisir que de me faire des contacts avec qui parler de ce sujet, que je n’aborde qu’avec quelques uns de mes amis.

Usagi.

Vous aussi, Partagez votre Histoire!

Pour marque-pages : Permaliens.

Commentaires

Me prévenir
avatar
Stephanie
Invité

Coucou Usagi
As tu de nouvelles apparition depuis ? Peut être as tu un don et tu devrais le travailler , je te raconte mon histoire . Ma mère avait un don de sentir la mort , maintenant ma mère est décédée alors que j’avais 17ans la nuit je la sentais près de moi de l’air frais et quand je me réveillais j’avais l’impression de partir très très loin je ne sais pas comment mieux expliquer je ne me souvenais jamais de ses rêves . je sais que des fois le soir avant de dormir je regarder la télé je n’étais déjà plus la comme ci je n’étais plus dans mon corps mais dans ses 2cas je n’avais pas peur puis la même année au mois de juin mon grand père a un cancer et je suis venue le voir sa langue était couper est donc on ne comprenais pas ce qu’il disait il y avait une odeur de mort atroce dans sa chambre mais je tenais a lui dire aurevoir et puis en le quittant j’ai eu cette odeur sur moi tout au long du trajet en voiture et j’ai dit a mon oncle il va mourir ce soir il m’a dit tu es sûre je lui répond oui et le lendemain il était bien parti rejoindre sa fille ma mère
Et a présent je n’ai plus ce don

Usagi
Invité

bonjours Stéphanie et bien tu as une bien triste histoire , non je n’ai plus eu de nouvelle apparition mais j’ai souvent très froid ! je tremble beaucoup et mes mains sont constamment glacé ! et j’ai remarqué qu’a une période sa ces arrêter donc je me demande si je ressent pas la présence d’esprit !

Emilie
Invité

Tu as très certainement un don Usagi. Tu n’as jamais cherché à le développer?

Usagi
Invité

bonjour Emilie oui j’ai un don je m’amuse a le cultiver , avec les gens qui n’y crois pas ^^

Entissar Nina Bouaj
Invité

Ce que tu décris là s’appelle un voyage astral, depuis longtemps je m’intéresse à propos de ce sujet, j ‘aimerais bien en faire un aussi .. seulement voilà étant de nature assez effrayée, j aurais très peur de « quitter mon corps »

Usagi
Invité

Bonsoir , Entissar Nina Bouaj je sais je m’étais renseigné pour savoir qu’elle nom portais mon expérience , mais sache que cette pratique ne ce commande pas , elle surgis sans demander , et apparemment c’est de famille , sache aussi que je fais ces voyage dans mes rêves et que je sais exactement quand j’en fais . Ce sont des sensations très forte , mais la peur bloque le phénomène , ^^ il ne faut pas avoir peur , ont doit seulement contrôler cette sensation qui nous viens , je me souviens qu’une fois je me suis fais attaqué , une entité avais pris la forme d’un garçon qui me plaisait a l’époque et je l’ai vu en rêve tout était noir autour de nous seul lui était la a me regarder et il c’est mis a m’étrangler et je m’étouffais en vrai je me suis vite concentré pour me réveiller au plus vite , une fois réveillé j’avais des larmes , je toussait encore et je re prenais ma respiration , parfois c’est dangereux, mais mon subconscient sais qu’il ne faut pas le faire tous le temps ces pour sa que j’en fais rarement , mais je voyage encore 🙂 voila n’hésite pas si tu as des questions 🙂

Isabelle Lacoste
Invité

Bonjour Usagi,
J’aimerais beaucoup discuté avec toi ayant déjà fait 2 fois des voyages astrals, un justement que j’ai eu peur ( c’était la première fois) je faisais une sieste dans mon salon sur le divan, et je me suis retrouvé à me promener ( flotter) dans ma chambre et le salon, ça m’a pris 4 fois que je me suis réveillé dans mon « voyage astral » pour enfin émerger de ma sieste ça m’a fait peur. Mais 3 ans plus tard j’étais déménager et j’en ai fait un autre plus court mais encore là 3 fois que ça m’a pris pour me réveiller de ma sieste. La sensation n’est pas désagréable, c’est plutôt le quand et où tu vas immerger du voyage et si tu vas finir par te réveiller. Pour moi c’etait ça. Je ne fais pas que des « voyages astrals » j’entends, je vois, je discute et j’ai des réponses. Si ça te dit de discuter ça va me faire plaisir 🙂

Isa

GaranceDidey
Invité

J’ai pris plaisir à lire votre histoire! Mais je suis fortement étonnée que vous vous souveniez Précisément des horaires des phénomènes alors que vous aviez 9 ans.

Usagi
Invité

Bonsoir , Merci beaucoup GaranceDidey et non je n’ai pas une t’el mémoire lol , mais j’ai une bonne mémoire visuel 😉

Slayerius
Invité

Bonsoir Usagi,

Comme vous le dites si bien à la fin, nous avons tous eu une expérience si petite soit-elle avec le paranormal et il est difficile d’en parler dans notre société actuelle.
Pour ma part j’ai vécu des événements similaires depuis mon plus jeune âge et joui de certains dons qui semblent être hérité, bien que différents des votre et plutôt du côté maternel.
Je serais ravi d’en discuter avec vous, étant moi aussi à la recherche de contacts avec qui parler de ce sujet.

Ps: J’ai moi aussi fait des rêves avec une personnes dont je me sens inexplicablement lié. j’ai rêvé de cette femmes au moins trois fois aussi, la période semble correspondre avec la votre, dans mes rêves elle à les cheveux blond-chatains et assez long, j’ai du mal à me rappeler le visage malheureusement, mais je pense que juste la couleur de cheveux pourrait déjà me dire si vous êtes celle que je cherche jajaja.

Usagi
Invité

bonsoir / Bonjour saleyrius c’est une joie de lire vôtre commentaire ! je me sens moins seul 🙂 et c’est très curieux , les similitudes de nos rêves et la personne a trouver qu’on rêve trois fois ! moi je recherche un grand blond au cheveux arrivant jusqu’au début des épaules en faite pour faire simple longent la nuque , sont visage et clair et je pense qu’intérieurement un jour je le reconnaitrais quand je le verrais mais mes rêves sont assez mystique particulièrement le premier et même 9 ans après je peux les décrire comme si c’était hier ! j’ai la capacité de me rappeler de 90% de mes rêves avec les détails étant donné que j’écris pas mal ces pratique 😉 malheureusement je ne suis pas la femme que vous rechercher , mes cheveux sont brun et niveau longueur il débute a l’épaule . je serais heureuse d’approfondir nos situation . Amitié a vous usagi 🙂

Ark
Invité

Bonjour,
Je me permet de vous répondre afin de vous donnez des conseils, du moins de me permettre de vous en donner.
Je suis jeune, j’ai 21 ans ( d’ailleurs pardon pour les fautes si j’en fait..)
Petit j’ai vécu des expériences troublantes, apparition également, sensation de quitter mon corps, je n’ai jamais vraiment compris pourquoi mais je sent c’est « personne » régulièrement proche de moi. En discutant de c’est phénomène une fois avec ma belle mère (sujet délicat dans notre société) elle ma donné l’adresse d’une énergéticienne un peu particulière, lors des séances je voit des imagine parfois, donc celle d’une dame. Lors de ma première rencontre avec cette dame (l’énergéticienne) j’étais septique, puis elle m’as regarder en souriant et m’as dit que je n’était pas seul, elle ma demandé si une présence me gênais, je lui ai dit que non, en effet avec l’âge ça ne gêne pas. Pendant une séance un prénom m’est apparût, en rentrant chez moi le soir même je demande à ma mère si elle connais quelqu’un du nom de sophia ( ma mère s’appelle sophie ) étonner elle me dit que oui, que c’était son arrière grand-mère que malheureusement je n’ai jamais connu. Elle me montra d’ancienne photos qui m’ont quelque part réconforté. A présent je pense ( ce n’est qu’une supposition ) qu’elle me suit et me guide, je me sens lié à elle.
Une énergéticienne pourrais peux être te guider, t’aider à comprendre. Cependant le voyage astral est dangereux. Méfie toi de c’est pratique. En espérant pouvoir donné un coup de main, et participer au débat, bonne journée

Usagi
Invité

Bonjour , Merci beaucoup pour ton commentaire en effet sa m’aiderais peut être il faudrait que je me renseigne , et d’accord je trouve ton histoire très belle , et je te souhaite que ta supposition sois exacte , je sais très honnêtement que les voyage astral son dangereux mais honnêtement je ne sais pas comment les contrôler j’en ai fais un l’année dernière c’étais sur la terre et j’ai vu des nébuleuse c’était vraiment comme si j’y étais cette sensation me poussait en arrière quand je me suis réveillé je me sentais bizarre , peut être une énergéticienne sera m’aider et pourra me faire comprendre ce don et ce genre de rêve .

Ark
Invité

En soit elle ne te fera pas comprendre ton rêve, et elle ne t’aidera pas pas à comprendre ton don. Mais elle t’aidera à te comprendre toi, et à t’éveiller, après ceux tu comprendra ton don seul.
Bonne continuation à toi, que ta route soit fais de paix et d’amour.

wpDiscuz
  • A Découvrir Également: