Une Fillette Victime de Slender Man

Le samedi 31 mai 2014 Morgan Geyser et Anissa Weier, âgées de 12 ans, ont tenté d’assassiner l’une de leur camarade de 19 coups de couteau dans l’espoir de s’attirer les bonnes grâces de Slender Man, une créature horrifique virtuelle dont elles suivaient les aventures.

Interpellées par la police, Morgan et Anissa, originaires de la petite ville de Waukesha, dans le Wisconsin, ont avoué avoir préparé le meurtre pendant des mois. Les fillettes, qui avaient organisé une soirée pyjama pour attirer leur victime, lui ont proposé une partie de cache-cache dans les bois. Une fois sur place, Anissa a alors demandé à Morgan de  » devenir folle  » et cette dernière se serait déchainée.
La jeune victime, poignardée au torse, aux bras et aux jambes, a rampé jusqu’à une route où un passant l’a remarquée. L’homme a immédiatement prévenu les secours et l’enfant a été hospitalisée. La lame serait passée à un millimètre de son cœur et elle serait actuellement dans un état critique.

Les deux accusées, qui croyaient en Slender Man, voulaient par ce moyen prouver son existence. Elles pensaient qu’en ôtant la vie, elles rejoindraient leur idole. Les petites filles ont affirmé regretter leur geste. Pour le frère d’Anissa, sa sœur ne sait pas discerner la réalité de la fiction.

Slender Man est un monstre imaginaire créé sur Internet, une sorte de spectre qui hante ses victimes, surtout des enfants, les traque jusqu’à les faire plonger dans la folie, les kidnappe ou les tue en les empalant sur des arbres. Slender Man est présenté comme un homme de grande taille sans visage, il porte toujours un costume sombre, une chemise blanche et une cravate et il est parfois représenté avec de tentacules.

En juin 2009, un concours Photoshop visant à créer la meilleure photo surnaturelle fut lancé sur le forum du site Something Awful. L’objectif de ce concours était de truquer des photographies et de les utiliser pour tromper d’autres internautes en les soumettant à des sites paranormaux. A l’occasion de ce concours, Eric Knudsen, l’un des membres du site connu sous le pseudonyme de Victor Surge, proposa deux photos en noir et blanc représentant des enfants.

Photos Slender Man d’Eric Knudsen

Les photos avaient été découvertes, prétendait-il, dans une bibliothèque qui avait été ravagée par un incendie et sur l’une d’elle se devinait une silhouette floue, menaçante. Cette photo portait cette légende:  » Nous ne voulions pas y aller, nous ne voulions pas les tuer, mais leur silence persistant et leurs bras tendus nous ont horrifiés et réconfortés en même temps.  » 1983, photographe inconnu, présumé mort.

Le lendemain, Eric Knudsen ajouta une troisième photo et le rapport fictif d’un médecin sur une série de meurtres. Slender Man venait de naitre. Sur le sujet consacré au concours, tout le monde considérait cette histoire comme follement drôle. Certaines des photos avaient été soumises à des sites paranormaux et des visiteurs pensaient qu’elles étaient réelles.

Peu après, les habitués du forum commencèrent à imaginer leurs propres histoires de Slender Man, ils les diffusèrent sur d’autres sites et contre toute attente le personnage devint une légende. Eric Knudsen ne pensait pas que sa création aurait un tel succès:  » Mais je ne pense pas que quelqu’un s’attendait vraiment à ce qui est arrivé. « 

Au cours de ces cinq dernières années, Slender Man est apparu dans de nombreux dessins, des nouvelles, des vidéos, des jeux vidéos et d’autres médias.
Marble Hornets, une web-série, est probablement l’une de ses plus célèbres adaptations. Elle est présentée sous la forme de faux-documentaire, dans le style du film Le Projet Blair Witch et elle compte près de 380 000 souscripteurs.

Slender Man est également l’un des sujets de Creepypasta, un site qui propose des fictions courtes ayant pour thème le surnaturel et les deux fillettes accusées de l’agression d’une amie dans le Milwaukee ont expliqué à la police qu’elles avaient découvert la créature sur ce site..

Creepypasta a immédiatement diffusé une déclaration condamnant l’attaque:  » Il s’agit d’un incident isolé, qui ne représente pas la communauté Creepypasta. Ce wiki n’approuve ni ne cautionne le meurtre, le culte et toute réplique de rituels d’œuvres de fiction. Il y a une ligne entre la fiction et la réalité, et il vous appartient de comprendre où elle se situe. Nous sommes un site de littérature, pas une secte satanique. »

Le créateur de Slender Man, Eric Knudsen, a déclaré avoir perdu le contrôle de sa création:  » Je me sens moins comme un créateur et plus comme un administrateur. J’ai l’impression d’être le manager de Slender Man, il fait son truc, et je dois juste le surveiller et prendre soin de lui. »

Partager:
Subscribe
Me prévenir
guest
9 Commentaires
plus récent
plus vieux plus voté
Inline Feedbacks
View all comments
Delaet
Delaet
2 jours plus tôt

Cette histoire et assez flippant mais je suis choquée quand j’ai lu que deux filles on poignarder une camarade. Mais a par ça, ça ne m’a pas trop fait peur. Mais c’est bien fait ^^

Akai
5 mois plus tôt

Soit c’est un démon en ayant pris l’apparence de slender, soit ces filles sont trop folle de leurs fictions d’horreur préféré ! 

Mélodie
Mélodie
4 années plus tôt

Je l ai vu…

PERRICHON
PERRICHON
3 années plus tôt
Reply to  Mélodie

comment ?

Name
Name
2 années plus tôt
Reply to  Mélodie

Cette lecture est trop flippante je vois slenderman partout mais sa me plaît tout simplement par ce que je suis dan d horreur

Lahcen
Lahcen
1 année plus tôt
Reply to  Mélodie

Mais bien sûr

Jeanne Bernier
Jeanne Bernier
5 années plus tôt

Slenderman est un personnage fictif!
On le retrouve dans les creepypasta mais en aucuns cas ce personnage existe réellement. Ces photos ont déjà était montrer via Internet et il s’agit simplement d’un acteur ou du moins quelqu’un qui voudrait faire une mauvaise blague.
Enfin bon, la première photo ou l’on voie Slenderman donné la main à une petite fille est vraiment jolie!

Aika
1 mois plus tôt
Reply to  Marie Alsina

Bah non pas forcément, les démons peuvent prendre l’apparence qu’ils veulent et parler à leurs victimes ou faire des influences et la personne se met à tuer !

We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use of our site with our social media, advertising and analytics partners. View more
Cookies settings
Accepter
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Merci de lire avec attention les différentes modalités d’utilisation du présent site avant d’y parcourir ses pages. En vous connectant sur ce site, vous acceptez sans réserves les présentes modalités. Aussi, conformément à l’article n°6 de la Loi n°2004-575 du 21 Juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, les responsables du présent site internet www.mindshadow.fr sont :

Éditeur du Site :

Marie Alsina Email : Djaseve@mindshadow.fr Site Web : www.mindshadow.fr Hébergement : Hébergeur : OVH 2 rue Kellermann 59100 Roubaix France

Conditions d’utilisation :

Ce site est proposé en différents langages web (HTML, HTML5, Javascript, CSS, etc…) pour un meilleur confort d’utilisation et un graphisme plus agréable, nous vous recommandons de recourir à des navigateurs modernes comme Internet explorer, Safari, Firefox, Google Chrome, etc…

Mindshadow.fr met en œuvre tous les moyens dont elle dispose, pour assurer une information fiable et une mise à jour fiable de ses sites internet. Toutefois, des erreurs ou omissions peuvent survenir. L’internaute devra donc s’assurer de l’exactitude des informations, et signaler toutes modifications du site qu’il jugerait utile. Mindshadow n’est en aucun cas responsable de l’utilisation faite de ces informations, et de tout préjudice direct ou indirect pouvant en découler.

Cookies : Le site www.mindshadow.fr peut-être amené à vous demander l’acceptation des cookies pour des besoins de statistiques et d’affichage. Un cookies est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez. Il contient plusieurs données qui sont stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations . Certaines parties de ce site ne peuvent être fonctionnelles sans l’acceptation de cookies.

Liens hypertextes : Les sites internet de peuvent offrir des liens vers d’autres sites internet ou d’autres ressources disponibles sur Internet. Le site Mindshadow.fr ne dispose d’aucun moyen pour contrôler les sites en connexion avec ses sites internet, et ne répond pas de la disponibilité de tels sites et sources externes, ni ne la garantit. Il ne peut être tenu pour responsable de tout dommage, de quelque nature que ce soit, résultant du contenu de ces sites ou sources externes, et notamment des informations, produits ou services qu’ils proposent, ou de tout usage qui peut être fait de ces éléments. Les risques liés à cette utilisation incombent pleinement à l’internaute, qui doit se conformer à leurs conditions d’utilisation.

Services fournis :

Mindshadow s’efforce de fournir des informations aussi précises que possible. Les renseignements figurant sur le site ne sont pas exhaustifs, et les photos non contractuelles. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne. Par ailleurs, tous les informations sont données à titre indicatif, et sont susceptibles de changer ou d’évoluer sans préavis.

Limitation contractuelles sur les données :

Les informations contenues sur ce site sont aussi précises que possible et le site remis à jour à différentes périodes de l’année, mais peut toutefois contenir des inexactitudes ou des omissions. Si vous constatez une lacune, erreur ou ce qui parait être un dysfonctionnement, merci de bien vouloir le signaler par email, à l’adresse Djaseve@mindshadow.fr, en décrivant le problème de la manière la plus précise possible (page posant problème, type d’ordinateur et de navigateur utilisé, …).

Tout contenu téléchargé se fait aux risques et périls de l’utilisateur et sous sa seule responsabilité. En conséquence, ne saurait être tenu responsable d’un quelconque dommage subi par l’ordinateur de l’utilisateur ou d’une quelconque perte de données consécutives au téléchargement. De plus, l’utilisateur du site s’engage à accéder au site en utilisant un matériel récent, ne contenant pas de virus et avec un navigateur de dernière génération mis-à-jour.

Les liens hypertextes mis en place dans le cadre du présent site internet en direction d’autres ressources présentes sur le réseau Internet ne sauraient engager la responsabilité de Mindshadow.

Propriété intellectuelle :

Tout les textes ainsi que leur mise en forme sont la propriété exclusive de Mindshadow, à l’exception des contenus appartenant à d’autres partenaires ou auteurs.

Toute reproduction, distribution, modification, adaptation, retransmission ou publication, même partielle, de ces différents éléments est strictement interdite sans l’accord exprès par écrit de Mindshadow.fr. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon pouvant engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur. En outre, les propriétaires des Contenus copiés pourraient intenter une action en justice à votre encontre.

Données personnelles :

De manière générale, vous n’êtes pas tenu de nous communiquer vos données personnelles lorsque vous visitez notre site Internet www.mindshadow.fr.

Cependant, ce principe comporte certaines exceptions. En effet, pour certains services proposés par notre site, vous pouvez être amenés à nous communiquer certaines données telles votre adresse électronique, votre nom ou votre prénom. Tel est le cas lorsque vous remplissez le formulaire qui vous est proposé en ligne, dans la rubrique « contact ».

Dans tous les cas, vous pouvez refuser de fournir vos données personnelles. Dans ce cas, vous ne pourrez pas utiliser les services du site, notamment celui de solliciter des renseignements, ou de recevoir les lettres d’information.

Enfin, nous pouvons collecter de manière automatique certaines informations vous concernant lors d’une simple navigation sur notre site Internet, notamment : des informations concernant l’utilisation de notre site, comme les zones que vous visitez et les services auxquels vous accédez, votre adresse IP, le type de votre navigateur, vos temps d’accès.

De telles informations sont utilisées exclusivement à des fins de statistiques internes, de manière à améliorer la qualité des services qui vous sont proposés. Les bases de données sont protégées par les dispositions de la loi du 1er juillet 1998 transposant la directive 96/9 du 11 mars 1996 relative à la protection juridique des bases de données.

Save settings