Tragédie à Limay

Tragédie à Limay

Durant la nuit de Noël, à Limay, dans les Yvelines, une femme se prétendant possédée par le Diable a poignardé son neveu et sa nièce.

La tragédie s’est déroulée vers trois heures vingt du matin. Sous un prétexte quelconque, la femme, qui est âgée de trente-huit ans, a réussi à entraîner son neveu de huit ans et sa nièce de cinq ans dans un petit parc situé à l’arrière d’une résidence rue Georges-Danton. Une fois sur place, elle s’est jetée sur les deux enfants, et les a poignardés à de multiples reprises avec un couteau. « C’est un parc réservé aux habitants de la résidence, il y a toujours du monde », a expliqué une voisine horrifiée.

Des voisins ont remarqué la présence d’une femme avec un garçon en sang dans les bras, et ils ont aussitôt prévenu les pompiers. À leur arrivée, le garçon, qui avait reçu plusieurs coups de couteau, « essentiellement au niveau de l’abdomen », était en arrêt cardio-respiratoire. Il est décédé sur place. La fillette, grièvement blessée aux jambes et au ventre, a été hospitalisée en urgence absolue à l’hôpital Robert-Debré, à Paris.

Un témoin a filmé l’un des oncles du garçon alors qu’il tentait de le sauver en effectuant un massage cardiaque sous le porche menant au parc. « Je n’ai pas entendu tout ça, mais j’ai été réveillé par les lumières des gyrophares qui se reflétaient dans ma chambre », a raconté un voisin. Quand j’ai sorti la tête, j’ai vu des dizaines de véhicules de pompiers et du Samu. J’ai compris qu’il y avait eu un drame, mais jamais je n’aurais pensé à cette horreur, avec un enfant, un soir de Noël. »

Les policiers ont rapidement identifié la suspecte, qu’ils ont retrouvée dans un appartement de l’immeuble. Les bras lacérés, elle a immédiatement reconnu les faits, et pour expliquer son geste, elle leur a raconté qu’elle était possédée par le Diable depuis une semaine. « Elle a aussitôt avoué être l’auteur de l’agression expliquant qu’elle était possédée par le Diable », a déclaré une source proche de l’affaire.

Cette nuit-là, cinq adultes et trois enfants de la même famille s’étaient réunis pour fêter Noël. La femme prétendument possédée par le Diable, son enfant, un nourrisson, son neveu et sa nièce, qui lui avaient été confiés leurs par leurs parents, des grands-parents, une tante et un oncle. Elle a été placée en garde à vue, et conduite à l’hôpital de Poissy pour y être soignée. Elle faisait déjà l’objet d’un suivi psychologique mais n’était pas connue des services de police. L’arme du crime, un couteau d’une lame de quinze centimètres, a été retrouvée dans un fourré non loin de l’endroit où les enfants ont été attaqués.

Le parquet de Versailles a ouvert une enquête pour homicide volontaire et tentative d’homicide sur mineurs de moins de quinze ans, et la Sûreté départementale a été saisie. « On est en train de déterminer si les coups ont été portés à l’intérieur ou à l’extérieur de l’appartement », a déclaré le parquet. « Les multiples plaies sur tout le corps des enfants étaient de profondeur et largeur très différentes. On reste prudents sur les circonstances, sur le contexte général, beaucoup de choses dites n’étaient pas concordantes car les gens étaient en état de choc ou de crise. »

Sources : Possédée par le Diable.

Partager:
Subscribe
Me prévenir
guest
1 Commentaire
plus récent
plus vieux plus voté
Inline Feedbacks
View all comments
Lala
Lala
3 mois plus tôt

Tragique ..