La Maison Hantée de Ted Bundy

Maison de Ted Bundy

En septembre 2016, David Truong a acheté une petite maison à Tacoma, dans l’État de Washington. Il pensait la rénover et la revendre à bon prix. Il ignorait alors que le tristement célèbre tueur en série Ted Bundy y avait vécu pendant quelques années, avec sa mère, son beau-père, et ses quatre frères et sœurs. De ses propres aveux, Ted a tué plus de trente femmes et il en a décapitées une douzaine, dont il a gardé les têtes. Il a été exécuté en 1989, à l’âge de quarante-deux ans, après avoir été reconnu coupable des meurtres de deux étudiantes de l’Université de l’État de Floride et d’une fillette de douze ans. D’après Louise Bundy, la mère de Ted, aucun assassinat n’a jamais été commis sous son toit. Certains habitants du quartier se souviennent encore de la famille, des gens charmants de l’avis de tous.

Ted Bundy

Au mois d’octobre de l’année dernière, Casey Clopton, un entrepreneur, a été embauché pour rénover la petite maison bleue. Il ne connaissait rien de son histoire. Lors de sa première visite, il a emmené sa fille de onze ans avec lui pour qu’elle prenne des notes sur les travaux à effectuer, ce qu’elle a l’habitude de faire, mais en rentrant dans la maison, elle s’est sentie mal à l’aise. « Ma fille a commencé à pleurer, » a expliqué M. Clopton. « Elle a dit qu’elle se sentait bizarre et qu’elle n’aimait pas la maison. » Alors, comme elle refusait de rester seule, même un court instant, et que son appréhension ne la quittait pas, ils sont rapidement partis.

M. Clopton est revenu avec son équipe la semaine suivante, et l’un de ses ouvriers lui a immédiatement fait part de son malaise. Il sentait que quelque chose « n’allait pas, » sans pouvoir dire quoi. Les jours suivants, des phénomènes étranges ont commencé à se produire, mais il a tout d’abord pensé que ses ouvriers lui faisaient des blagues. Tous les soirs, quand ils quittaient les lieux, ils verrouillaient la maison, et tous les matins ils retrouvaient les portes et les tiroirs des armoires grands ouverts. Un jour, alors qu’ils purgeaient le sous-sol inondé, ils ont remarqué les mots  » Aidez-moi  » écrits sur une vitre. Pourtant, la fenêtre ne s’ouvrait que de l’intérieur et personne n’avait pu rentrer en leur absence. D’une étrange manière, la chambre de Ted Bundy se trouvait justement à cet endroit, au pied des escaliers.

Intérieur Maison Ted Bundy

A une autre occasion, alors qu’ils travaillaient au rez-de-chaussée, une lourde armoire, qui trônait dans le couloir du premier étage, s’est renversée toute seule. Les ouvriers ont affirmé qu’il fallait au moins un homme fort pour la tirer et qu’elle n’avait pas pu tomber d’elle-même. « Périodiquement, tout au long des travaux, des choses bizarres se sont produites, » a déclaré M. Clopton. Les téléphones cellulaires et autres appareils électroniques tombaient inexplicablement en panne. Le mot  » Partez  » a été retrouvé, écrit dans la poussière sur le plancher d’une chambre. Aucune empreinte n’était visible autour de l’inscription.

Troublé, M. Clopton a fini par interroger les voisins. Il leur a parlé des incidents bizarres, et ils lui ont appris que Ted Bundy avait vécu dans la maison. M. Clopton a alors compris que ses ouvriers n’y étaient pour rien et que quelque chose, qui avait probablement un lien avec le tueur en série, hantait toujours les lieux. Alors, comme il ne savait pas quoi faire d’autre, il a décidé de demander de l’aide. Il a appelé un prêtre, le pasteur Puyallup, et il lui a demandé de bénir la maison. Deux pasteurs sont finalement venus. Ils sont allés d’une pièce à l’autre, lisant les écritures et récitant des bénédictions. Ils ont conseillé aux ouvriers d’écouter de la musique chrétienne en travaillant et d’écrire des versets de la Bible sur les murs, ce qu’ils ont accepté de faire. Les mots, qui ont été tracés au crayon, ne sont plus visibles sous la peinture fraiche, mais M. Clopton espère qu’ils continueront à offrir une protection à ses futurs habitants. « Tout dans cette maison nous combattait, a-t-il déclaré, et ça me perturbait. Mais je vais à l’église, et j’ai Dieu avec moi. »

M. Clopton a également raconté l’histoire de la maison à son propriétaire et à James Pitts, le directeur de l’agence immobilière qui s’occupe de la propriété. M. Pitts a été surpris par la nouvelle, qu’il a trouvée choquante et excitante. « Nous n’avons rien dit, » a-t-il déclaré. « Nous ne savions pas très bien comment les gens allaient réagir en apprenant qu’un tueur en série avait vécu dans la maison. »

La maison a récemment été vendue pour 335 000$, soit 10 000 de plus que prévu, mais ses nouveaux propriétaires ignorent tout de son histoire et des phénomènes observés pendant sa rénovation.

Source : Eerie things going on at serial killer’s childhood home in Tacoma.

Pour marque-pages : Permaliens.

Commentaires

Soyez le premier à commenter !

Me prévenir
avatar
wpDiscuz
  • A Découvrir Également :