La Maison Hantée de Ted Bundy

Maison de Ted Bundy

En septembre 2016, David Truong a acheté une petite maison à Tacoma, dans l’État de Washington. Il pensait la rénover et la revendre à bon prix. Il ignorait alors que le tristement célèbre tueur en série Ted Bundy y avait vécu pendant quelques années, avec sa mère, son beau-père, et ses quatre frères et sœurs. De ses propres aveux, Ted a tué plus de trente femmes et il en a décapitées une douzaine, dont il a gardé les têtes. Il a été exécuté en 1989, à l’âge de quarante-deux ans, après avoir été reconnu coupable des meurtres de deux étudiantes de l’Université de l’État de Floride et d’une fillette de douze ans. D’après Louise Bundy, la mère de Ted, aucun assassinat n’a jamais été commis sous son toit. Certains habitants du quartier se souviennent encore de la famille, des gens charmants de l’avis de tous.

Ted Bundy

Au mois d’octobre de l’année dernière, Casey Clopton, un entrepreneur, a été embauché pour rénover la petite maison bleue. Il ne connaissait rien de son histoire. Lors de sa première visite, il a emmené sa fille de onze ans avec lui pour qu’elle prenne des notes sur les travaux à effectuer, ce qu’elle a l’habitude de faire, mais en rentrant dans la maison, elle s’est sentie mal à l’aise. « Ma fille a commencé à pleurer, » a expliqué M. Clopton. « Elle a dit qu’elle se sentait bizarre et qu’elle n’aimait pas la maison. » Alors, comme elle refusait de rester seule, même un court instant, et que son appréhension ne la quittait pas, ils sont rapidement partis.

M. Clopton est revenu avec son équipe la semaine suivante, et l’un de ses ouvriers lui a immédiatement fait part de son malaise. Il sentait que quelque chose « n’allait pas, » sans pouvoir dire quoi. Les jours suivants, des phénomènes étranges ont commencé à se produire, mais il a tout d’abord pensé que ses ouvriers lui faisaient des blagues. Tous les soirs, quand ils quittaient les lieux, ils verrouillaient la maison, et tous les matins ils retrouvaient les portes et les tiroirs des armoires grands ouverts. Un jour, alors qu’ils purgeaient le sous-sol inondé, ils ont remarqué les mots  » Aidez-moi  » écrits sur une vitre. Pourtant, la fenêtre ne s’ouvrait que de l’intérieur et personne n’avait pu rentrer en leur absence. D’une étrange manière, la chambre de Ted Bundy se trouvait justement à cet endroit, au pied des escaliers.

Intérieur Maison Ted Bundy

A une autre occasion, alors qu’ils travaillaient au rez-de-chaussée, une lourde armoire, qui trônait dans le couloir du premier étage, s’est renversée toute seule. Les ouvriers ont affirmé qu’il fallait au moins un homme fort pour la tirer et qu’elle n’avait pas pu tomber d’elle-même. « Périodiquement, tout au long des travaux, des choses bizarres se sont produites, » a déclaré M. Clopton. Les téléphones cellulaires et autres appareils électroniques tombaient inexplicablement en panne. Le mot  » Partez  » a été retrouvé, écrit dans la poussière sur le plancher d’une chambre. Aucune empreinte n’était visible autour de l’inscription.

Troublé, M. Clopton a fini par interroger les voisins. Il leur a parlé des incidents bizarres, et ils lui ont appris que Ted Bundy avait vécu dans la maison. M. Clopton a alors compris que ses ouvriers n’y étaient pour rien et que quelque chose, qui avait probablement un lien avec le tueur en série, hantait toujours les lieux. Alors, comme il ne savait pas quoi faire d’autre, il a décidé de demander de l’aide. Il a appelé un prêtre, le pasteur Puyallup, et il lui a demandé de bénir la maison. Deux pasteurs sont finalement venus. Ils sont allés d’une pièce à l’autre, lisant les écritures et récitant des bénédictions. Ils ont conseillé aux ouvriers d’écouter de la musique chrétienne en travaillant et d’écrire des versets de la Bible sur les murs, ce qu’ils ont accepté de faire. Les mots, qui ont été tracés au crayon, ne sont plus visibles sous la peinture fraiche, mais M. Clopton espère qu’ils continueront à offrir une protection à ses futurs habitants. « Tout dans cette maison nous combattait, a-t-il déclaré, et ça me perturbait. Mais je vais à l’église, et j’ai Dieu avec moi. »

M. Clopton a également raconté l’histoire de la maison à son propriétaire et à James Pitts, le directeur de l’agence immobilière qui s’occupe de la propriété. M. Pitts a été surpris par la nouvelle, qu’il a trouvée choquante et excitante. « Nous n’avons rien dit, » a-t-il déclaré. « Nous ne savions pas très bien comment les gens allaient réagir en apprenant qu’un tueur en série avait vécu dans la maison. »

La maison a récemment été vendue pour 335 000$, soit 10 000 de plus que prévu, mais ses nouveaux propriétaires ignorent tout de son histoire et des phénomènes observés pendant sa rénovation.

Source : Eerie things going on at serial killer’s childhood home in Tacoma.

Partager:
Subscribe
Me prévenir
guest
1 Commentaire
plus récent
plus vieux plus voté
Inline Feedbacks
View all comments
Alyssa
3 mois plus tôt

wow sa maison est hantée, dingue !! je l’aime trop Ted bundy !!

Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block

Merci de lire avec attention les différentes modalités d’utilisation du présent site avant d’y parcourir ses pages. En vous connectant sur ce site, vous acceptez sans réserves les présentes modalités. Aussi, conformément à l’article n°6 de la Loi n°2004-575 du 21 Juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, les responsables du présent site internet www.mindshadow.fr sont :

Éditeur du Site :

Marie Alsina Email : Djaseve@mindshadow.fr Site Web : www.mindshadow.fr Hébergement : Hébergeur : OVH 2 rue Kellermann 59100 Roubaix France

Conditions d’utilisation :

Ce site est proposé en différents langages web (HTML, HTML5, Javascript, CSS, etc…) pour un meilleur confort d’utilisation et un graphisme plus agréable, nous vous recommandons de recourir à des navigateurs modernes comme Internet explorer, Safari, Firefox, Google Chrome, etc…

Mindshadow.fr met en œuvre tous les moyens dont elle dispose, pour assurer une information fiable et une mise à jour fiable de ses sites internet. Toutefois, des erreurs ou omissions peuvent survenir. L’internaute devra donc s’assurer de l’exactitude des informations, et signaler toutes modifications du site qu’il jugerait utile. Mindshadow n’est en aucun cas responsable de l’utilisation faite de ces informations, et de tout préjudice direct ou indirect pouvant en découler.

Cookies : Le site www.mindshadow.fr peut-être amené à vous demander l’acceptation des cookies pour des besoins de statistiques et d’affichage. Un cookies est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez. Il contient plusieurs données qui sont stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations . Certaines parties de ce site ne peuvent être fonctionnelles sans l’acceptation de cookies.

Liens hypertextes : Les sites internet de peuvent offrir des liens vers d’autres sites internet ou d’autres ressources disponibles sur Internet. Le site Mindshadow.fr ne dispose d’aucun moyen pour contrôler les sites en connexion avec ses sites internet, et ne répond pas de la disponibilité de tels sites et sources externes, ni ne la garantit. Il ne peut être tenu pour responsable de tout dommage, de quelque nature que ce soit, résultant du contenu de ces sites ou sources externes, et notamment des informations, produits ou services qu’ils proposent, ou de tout usage qui peut être fait de ces éléments. Les risques liés à cette utilisation incombent pleinement à l’internaute, qui doit se conformer à leurs conditions d’utilisation.

Services fournis :

Mindshadow s’efforce de fournir des informations aussi précises que possible. Les renseignements figurant sur le site ne sont pas exhaustifs, et les photos non contractuelles. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne. Par ailleurs, tous les informations sont données à titre indicatif, et sont susceptibles de changer ou d’évoluer sans préavis.

Limitation contractuelles sur les données :

Les informations contenues sur ce site sont aussi précises que possible et le site remis à jour à différentes périodes de l’année, mais peut toutefois contenir des inexactitudes ou des omissions. Si vous constatez une lacune, erreur ou ce qui parait être un dysfonctionnement, merci de bien vouloir le signaler par email, à l’adresse Djaseve@mindshadow.fr, en décrivant le problème de la manière la plus précise possible (page posant problème, type d’ordinateur et de navigateur utilisé, …).

Tout contenu téléchargé se fait aux risques et périls de l’utilisateur et sous sa seule responsabilité. En conséquence, ne saurait être tenu responsable d’un quelconque dommage subi par l’ordinateur de l’utilisateur ou d’une quelconque perte de données consécutives au téléchargement. De plus, l’utilisateur du site s’engage à accéder au site en utilisant un matériel récent, ne contenant pas de virus et avec un navigateur de dernière génération mis-à-jour.

Les liens hypertextes mis en place dans le cadre du présent site internet en direction d’autres ressources présentes sur le réseau Internet ne sauraient engager la responsabilité de Mindshadow.

Propriété intellectuelle :

Tout les textes ainsi que leur mise en forme sont la propriété exclusive de Mindshadow, à l’exception des contenus appartenant à d’autres partenaires ou auteurs.

Toute reproduction, distribution, modification, adaptation, retransmission ou publication, même partielle, de ces différents éléments est strictement interdite sans l’accord exprès par écrit de Mindshadow.fr. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon pouvant engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur. En outre, les propriétaires des Contenus copiés pourraient intenter une action en justice à votre encontre.

Données personnelles :

De manière générale, vous n’êtes pas tenu de nous communiquer vos données personnelles lorsque vous visitez notre site Internet www.mindshadow.fr.

Cependant, ce principe comporte certaines exceptions. En effet, pour certains services proposés par notre site, vous pouvez être amenés à nous communiquer certaines données telles votre adresse électronique, votre nom ou votre prénom. Tel est le cas lorsque vous remplissez le formulaire qui vous est proposé en ligne, dans la rubrique « contact ».

Dans tous les cas, vous pouvez refuser de fournir vos données personnelles. Dans ce cas, vous ne pourrez pas utiliser les services du site, notamment celui de solliciter des renseignements, ou de recevoir les lettres d’information.

Enfin, nous pouvons collecter de manière automatique certaines informations vous concernant lors d’une simple navigation sur notre site Internet, notamment : des informations concernant l’utilisation de notre site, comme les zones que vous visitez et les services auxquels vous accédez, votre adresse IP, le type de votre navigateur, vos temps d’accès.

De telles informations sont utilisées exclusivement à des fins de statistiques internes, de manière à améliorer la qualité des services qui vous sont proposés. Les bases de données sont protégées par les dispositions de la loi du 1er juillet 1998 transposant la directive 96/9 du 11 mars 1996 relative à la protection juridique des bases de données.

Save settings