L’Immeuble Hanté de Fontenay-aux-Roses

L’Immeuble Hanté de Fontenay-aux-Roses

Le 23 mai 2022, dix locataires d’un HLM de Fontenay-aux-Roses, dans les Hauts-de-Seine, ont écrit à la mairie pour demander un relogement d’urgence. Ils prétendaient que leurs appartements, tous situés dans la même cage d’escalier, étaient hantés depuis des années. Au début, ils n’osaient pas en parler, ils craignaient le ridicule, mais la peur les a poussés à agir. « Tous les locataires concernés par cet incident pourront justifier de ce qu’ils ont vu, à savoir des fantômes apparaître dans nos appartements et dans l’immeuble », ont-ils précisé dans leur lettre. « Suite à cela, presque toutes les familles sont malades et touchées avec leurs enfants. »

Les phénomènes inexpliqués auraient commencé en 2019, peu de temps après la mort de l’un de leur voisins, un septuagénaire mystique qui disait déjà voir des fantômes chez lui. Bruits de pas, meubles qui se déplacent tout seuls, mains invisibles et chatouilleuses, coups contre les murs, apparitions d’ombres et de visages flous, musique et lumières allumées dans l’appartement du défunt, la liste de leurs observations est interminable.

Giselle, qui habite l’immeuble de cinq étages depuis 2013, ne croyait pas aux fantômes, mais la hantise de son appartement a bouleversé sa vie. « Les chaises sont bien rangées, et je les retrouve déplacées. Les assiettes se déplacent toutes seules, les ampoules qui s’éteignent et se rallument toutes seules, ce sont des choses qui font peur. Moi, j’attends juste qu’on essaie de nous aider parce qu’on ne peut pas vivre comme ça, surtout quand on travaille. On ne dort pas la nuit. Mon fils de quatorze ans, il dort avec moi dans ma chambre aujourd’hui, parce que la nuit, quelqu’un lui chatouillait les pieds. »

Surpris, le maire de Fontenay-aux-Roses, Laurent Vastel, s’est rendu sur place sans trop y croire. Il soupçonnait les locataires de chercher un prétexte pour tenter d’obtenir un nouvel appartement, ce qu’ils ont farouchement nié. « C’est la première fois que nous avons ce type de phénomènes », a-t-il déclaré. « Ce qui est sûr, c’est que nous on prend les choses au sérieux parce que, de toutes façons, il y a une forme de souffrance qui s’exprime. Moi je vais recevoir les familles une par une dans les jours qui viennent, et puis on va se mettre en lien avec le bailleur pour qu’il fasse une inspection du bâtiment. »

« Je peux être folle, tu peux être folle, mais tout l’immeuble ne peut pas être fou », a souligné Souad, qui n’oublie jamais de verser du sel sur le seuil de sa porte pour chasser les présences paranormales. De toute façon, même si personne ne croit les malheureux habitants du HLM de Fontenay-aux-Roses, le problème devrait être résolu d’ici quelques années. Jugé vétuste, l’immeuble hanté doit être démoli et reconstruit. Ses locataires seront alors relogés… mais qu’adviendra-t-il des fantômes ?

Partager:
Subscribe
Me prévenir
guest
2 Commentaires
plus récent
plus vieux plus voté
Inline Feedbacks
View all comments
Alyssa
13 jours plus tôt

Je les crois

Alyssa
13 jours plus tôt

Bonne chance à eux
Je les croix
Le mieux c’est de déménager