Harcèlement Fantomatique

Emily Sparks

Emily Sparks, quatre-vingt-trois ans, se prétend harcelée par l’esprit d’une femme appelée Joyce. En 2011, elle a emménagé dans un nouvel appartement à Writtle, dans l’Essex. Peu de temps après, elle a appris qu’une femme était morte dans sa cuisine deux ans auparavant, et qu’elle hantait toujours les lieux. « La femme qui l’a retrouvée m’a raconté qu’elle était restée là deux jours après son décès, » a-t-elle déclaré. « Sa tête était allongée sur le sol de la cuisine, avec des fragments de tasse cassée tout autour d’elle. Il y a une théorie selon laquelle les esprits ne veulent pas accepter leur départ. Jack, qui habitait ici avant moi, m’a dit qu’il ne pouvait plus y vivre à cause de ce qui se passait. Il conduisait sa voiture toute la journée pour s’en éloigner. »

Emily, qui se dit médium depuis la disparition de son premier mari, trente-cinq ans auparavant, n’a pas été perturbée par la nouvelle. Pendant des mois, elle n’a rien remarqué de spécial, et puis un jour, Joyce lui est apparue. « Je l’ai vue pour la première fois en juin 2013, deux ans après mon arrivée. J’étais en bas et je l’ai vue descendre. Je l’ai vue de profil, et j’ai compris qu’elle n’appartenait pas à ce monde. Elle mesurait environ un mètre soixante. Elle portait un cardigan moutarde et une jupe en tweed. Je ne l’ai vue physiquement qu’une seule fois, mais je l’ai souvent vue sous une forme translucide. S’ils ont assez d’énergie, les esprits peuvent sembler vraiment réels, et apparemment, ils peuvent venir quand ils le souhaitent. »

Au début, le fantôme se contentait de lui toucher les cheveux, puis il a commencé à s’amuser avec les appareils électriques. « La télévision s’éteignait et ma lampe Tiffany devenait tout le temps folle, alors j’ai dû m’en débarrasser. Il ne se passait pas assez de choses pour faire venir quelqu’un. » Au fil des mois, les phénomènes de hantise se sont multipliés, et quelque chose a commencé à tirer la chasse d’eau des toilettes, parfois pendant des heures. « Joyce tire la chasse des toilettes dans ma salle de bain, c’est sa salle de jeu. Elle l’a fait un peu avant Noël, et je l’ai vue. J’ai pensé : « que puis-je faire pour l’en empêcher ? » Un jour, après Noël, elle a tiré la chasse d’eau pendant que j’étais aux toilettes, ce qui m’a fait paniquer. Je me suis écartée et elle l’a tirée à nouveau, encore et encore. Une nuit, après avoir lu, je suis rentrée dans mon lit et elle a tiré la chasse d’eau pendant trois heures. À deux heures trente du matin, je n’avais toujours pas réussi à m’endormir. Alors je me suis levée du lit et je me suis dit que je devais bloquer le poussoir. Depuis, je l’attache pour qu’elle ne puisse plus le faire. »

Emily Sparks

L’esprit, qu’Emily qualifie de perturbé, s’est alors mis à la tourmenter en permanence, lui tirant violemment les cheveux pendant son sommeil. « Maintenant, elle me maltraite physiquement et verbalement. Elle m’arrache des cheveux et me menace. Comment vivre avec tes cheveux arrachés ? Je dois sortir. Elle m’a donné une gifle sur l’oreille, elle a probablement fait des dégâts. Cela n’arrive pas quand je suis réveillée. Elle a fait tellement de choses… Elle doit être chassée, et pas seulement de la maison. Elle s’accroche à moi. Elle ne me touche pas la tête pour le moment, mais quand elle le fait, j’ai l’impression que mes cellules cérébrales sont en train de frire et  je dois y faire face. Si elle était en vie, je l’aurais fait partir depuis longtemps. »

Emily ne comprenait pas pourquoi le fantôme s’en prenait ainsi à elle, mais l’année dernière, il a commencé à lui parler, et ses intentions se sont clarifiées. « Un jour, je me brossais les dents et elle m’a dit à l’oreille « Je veux tout, » quatre fois. Elle parlait de mes cheveux. Je peux dire qu’elle ne veut pas de moi ici et qu’elle veut tous mes cheveux, elle en a arraché une partie. Même mon coiffeur a remarqué que j’avais perdu beaucoup de cheveux. » Le mois dernier, Emily a retrouvé une boule de ses propres cheveux sur le sol. Des cheveux lui avaient déjà été arrachés à de nombreuses reprises, mais jamais autant. « J’ai mis les cheveux que j’ai trouvés dans un sac, je les ai montrés à ma voisine Pat. Je les ai laissés sur la table, et ils ont disparu. Joyce a déjà pris des choses, et pas seulement à moi. Pat l’a vue entrer deux fois dans son salon parce qu’apparemment, elle aime y aller. Son appareil auditif disparaît parfois de son appartement, mais quand elle lui demande de le rapporter, elle le fait, donc Pat n’a jamais vraiment subi de préjudice de sa part. » Emily sent souvent la présence glaciale de Joyce « C’est vraiment fort, et elle écoute chaque mot. Si vous étiez sensible, vous sentiriez son énergie. Une fois, j’étais assise sur le canapé, et je l’ai entendue me traiter de « lâche. » ça n’était pas un murmure, c’était une voix de femme aigrie et en colère. Ça m’a vraiment fait paniquer. »

Alors, comme la situation devenait intenable, Emily a décidé de demander de l’aide. « Un prêtre est venu. J’étais déjà allée à la cathédrale et j’avais interrogé la révérende à ce sujet. Elle m’avait dit qu’elle enverrait quelqu’un, mais personne n’est jamais venu. Je suis ensuite allé voir un prêtre de Chelmsford et il est venu chez moi. Il m’a bénie avec de l’eau bénite et il a béni ma maison, mais cela n’a pas fonctionné. Il a senti une  force maléfique. Elle a attiré une entité maléfique. Des enquêteurs du paranormal doivent venir aujourd’hui. J’en suis arrivée à un point où quelque chose doit être fait. »

Au début du mois de février 2019, les agissements de l’esprit l’ont tellement effrayée qu’elle a fini par se réfugier dans un hôtel pour lui échapper. « Elle m’a suivie au Travelodge. J’ai dépensé près de cent livres pour l’éloigner d’elle ces deux nuits, mais elle est attirée par mon énergie. Elle me vole mon énergie. Elle tire la chasse d’eau dans ma salle de bain, mais elle n’a pas pu le faire au Travelodge parce qu’elle n’est pas arrivée à la faire fonctionner. Elle n’a fait que hausser les enchères au cours des trois ou quatre dernières semaines, elle a joué gros. Depuis mon retour, la nuit dernière, j’ai pu constater qu’elle était toujours là, avec moi. Je retournerai probablement à l’hôtel, juste pour sortir de ma maison, mais elle est toujours avec moi. Cependant, je n’ai pas peur. Mon ami me dit sans cesse de partir à cause de ma santé, mais je ne bougerai pas. Je vais rester parce que si quelqu’un doit s’en occuper, je suis celle qui le fera. J’essaie de trouver quelqu’un pour effectuer un exorcisme, j’espère que quelqu’un finira par m’aider. »

Source : Woman Being Driven Out.

Partager:
Pour marque-pages : Permaliens.

Commentaires

avatar
  Subscribe  
Me prévenir