La Hantise de M. Fritz

Michael Diamond, quarante-huit ans, habite à Liverpool. Il possède un cabinet des curiosités où sont exposés des objets atypiques, des animaux empaillés, des accessoires occultes, des armes anciennes, le garçon à la tête d’éléphant du Brading Waxwork Museum, plusieurs têtes rétrécies, etc. Au mois de juillet, un collectionneur d’antiquités militaires lui a offert une marionnette des années 1940 appelée « M. Fritz. » Michael l’a mise dans une boîte en verre pour la protéger, et il l’a installée dans sa « salle des étrangetés, » où sont conservés tous les objets de son musée. Au cours des semaines suivantes, il a remarqué que la porte de la boîte s’ouvrait toute seule. Intrigué, le 19 septembre, il a installé une caméra GoPro juste en face de la marionnette, et il l’a filmée pendant deux nuits d’affilé. Il a ensuite regardé les images, et il s’est retrouvé stupéfait.

« J’avais décidé d’installer une caméra pour le fun, juste pour voir si quelque chose se produirait. Lorsque j’ai regardé la vidéo pour la première fois, j’ai eu une sensation étrange dans l’estomac, c’est difficile à expliquer. Je n’étais pas vraiment surpris à cause de ce qui s’était passé avec la porte. La porte s’ouvrait une ou deux fois par semaine, et je savais que c’était étrange, mais ça m’a secoué. La première nuit, vous pouvez voir la porte s’ouvrir. La nuit suivante, les yeux de la marionnette bougent, puis la porte s’ouvre, les yeux de la marionnette clignotent et sa bouche monte et descend légèrement. »

La marionnette aurait été fabriquée par un prisonnier américain au camp allemand Stalag II-B, situé dans la ville de Czarne, en Pologne, durant la Seconde Guerre mondiale. Michael pense que le prisonnier travaillait comme ventriloque avant d’être capturé. Elle aurait été emmenée en Amérique à la fin de la guerre, puis elle aurait été vendue par un magasin d’antiquités de Myrtle Beach, en Caroline du Sud, avant d’arriver au Royaume-Uni.

Michel a cherché une explication aux phénomènes, sans parvenir à en trouver. « Comment expliquer ça ? C’est la question à un million de dollars, n’est-ce pas ? Moi-même, je n’en ai aucune idée. Je ne sais même pas par où commencer. Il n’y a pas de fenêtre ouverte dans la pièce ni de courant d’air. La porte est fermée par un loquet, donc il ne suffit pas de la tirer pour l’ouvrir. »

Après réflexion, il a décidé de garder la marionnette, au grand désespoir de sa femme, Sally, quarante-six ans, et de sa fille, Amber, dix-neuf ans. « Je veux lui donner un foyer permanent. Je suis émotionnellement attaché à mes objets de collection. J’en ai parlé à Sally et à Amber, mais elles n’aiment pas du tout cette idée. Elles détestent la marionnette. Je comprends pourquoi les gens ne l’aiment pas et la trouvent effrayante. Je ne dirais pas que j’ai peur de M. Fritz, mais je m’en méfie. Pour éviter que le phénomène ne se produise, j’ai enchaîné la boîte et je l’ai recouverte d’une couverture. »

Source : Marionnette Hantée.

Partager:
Pour marque-pages : Permaliens.

3
Commentaires

avatar
2 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
  Subscribe  
plus récent plus vieux plus voté
Me prévenir
Kyky
Invité
Kyky

Je comprends la femme et leur fille… Quelle angoisse de garder un truc pareil chez soi…

Basille
Invité
Basille

En visionnant bien on vois une orbe qui sort de la boîte après l’ouverture ce qui me semble bizarre c’est que pour mettre un objet en mouvement l’orbe rentre dedans et là on la vois partir avant que la marionnette ne bouge … Je pense qu’il y a plusieurs esprit dans celle ci

Z
Invité
Z

Tout à fait d’accord c’est soit des esprit ou des démon