Le Cauchemar de Wansford Grove

Maison Hantée Wansford Grove

Deux frères de quarante-sept ans et quarante-neuf ans, Darren et Chris Buttery, prétendent avoir vécu dans une maison hantée durant leur enfance. Ils disent que le fantôme faisait bouger les meubles, claquait les portes, cachait des objets et frappait leurs visiteurs.

Dans les années 1970, Darren habitait avec ses parents et ses deux frères au 4 Wansford Grove, dans la ville d’Hull, en Angleterre. « La maison était absolument terrifiante. Au début, il semblait que le fantôme jouait avec nous. Il fermait les portes et les verrouillait pour que nous ne puissions pas rentrer, puis il déplaçait des choses dans les pièces. Parfois le salon était complétement bouleversé, d’autres fois il poussait la chaise à bascule avec un clown assis dessus d’un côté de la pièce à l’autre, ou il faisait bouger le lit dans la chambre principale. Nous entendions des grincements s’élever des marches de l’escalier et les pleurs d’un enfant, mais nous n’avons jamais trouvé d’où venait le bruit. »

Maison Hantée Wansford Grove

Après quelques mois de hantise, la présence a commencé à attaquer physiquement les visiteurs. « Nous avons dû demander à un vicaire, le révérend Tom Willis, d’effectuer un exorcisme, mais le poltergeist lui a donné un coup de poing dans le ventre et l’a poussé dans les escaliers. Alors, comme il n’arrivait pas à le chasser, il a demandé à la mairie de nous reloger car c’était devenu trop dangereux pour nous, les enfants, de vivre là. Ça en était arrivé à un tel point qu’à plusieurs reprises, nous avons dû être sortis de la maison par des voisins ou de la famille. Nous n’étions jamais tranquilles avec tout ce qui se passait. »

Au cours de la même période, la mère de Darren est tombée gravement malade et elle est morte tragiquement à l’âge de trente-deux ans. Tout comme ses fils, elle pensait que quelqu’un était mort dans la maison, et que son esprit n’en était jamais parti.

Chris a également été témoin des phénomènes de hantise. Il avait sept ans quand tout a commencé. « Des choses étaient lancées dans ma chambre par quelque chose que je ne pouvais pas voir, les armoires étaient frappées et j’entendais un enfant pleurer à travers les murs. C’était vraiment effrayant de devoir vivre dans cette maison, surtout pour un enfant. Je ne comprenais pas vraiment ce qui se passait. Notre famille a finalement déménagé en 1980, quand la mairie nous a proposé une nouvelle maison. Ils nous ont dit que la maison de Wansford Grove allait être démolie pour éviter que d’autres personnes ne soient blessées, mais de gens ont emménagé après nous. Habiter là-bas a été une expérience terrifiante. » Les maisons de la rue ne sont plus habitées, et elles ont toutes été murées. « Le plus tôt elles seront détruites, le mieux ça sera, » a rajouté Chris.

Darren et Chris Buttery
Darren et Chris Buttery

Des années plus tard, Darren s’est installé, avec sa femme et son fils, non loin de la maison hantée de son enfance, et des phénomènes étranges ont commencé à se produire. « Tout a recommencé alors que je refaisais la maison. J’étais en train d’installer une nouvelle cuisine et d’abattre un des murs quand des choses ont commencé à disparaitre. Mon chien s’est mis à grogner sans raison, et mon perroquet est devenu nerveux. Une chose effrayante est arrivée à mon fils, qui a une paralysie cérébrale et des difficultés d’apprentissage. Il essayait de sauter par la fenêtre quand un voisin a vu ce qui se passait et s’est précipité pour le sauver. Mon fils a dit que le fantôme, qui s’appelle Ryan, lui avait dit de sauter. »

Un prêtre a alors été appelé pour bénir la maison, mais il se serait retrouvé face à face avec le fantôme, et il se serait enfui en courant. Pour protéger son fils, Darren a déménagé une nouvelle fois, et il aurait retrouvé certains des objets disparus sous les lattes du plancher. Il pense que la présence l’a suivi dans sa nouvelle maison, sur Amethyst Road. « Un Lego a été jeté à travers la pièce par une force invisible, et une balle s’est déplacée sans être touchée. Je vous jure que quelque chose qui se cache derrière mon lit. J’ai essayé de mettre en place des caméras pour filmer ma chambre, mais tout le système s’est effondré alors que je l’installais. Nous avons aussi eu une visiteuse qui nous a dit qu’elle avait été giflée par quelque chose qu’elle ne voyait pas. »

Darren a déclaré ne plus vouloir déménager, à moins que le fantôme ne se montre violent une nouvelle fois.

Source : Nightmare Living Ghost.

Partager:
Subscribe
Me prévenir
guest
4 Commentaires
plus récent
plus vieux plus voté
Inline Feedbacks
View all comments
Jean
Jean
4 années plus tôt

Bonjour,
J’avais vu une émission, qui disait que ce n’est pas vraiment les maisons qui sont hantées, mais les personnes ont eu une présence qui les suivent.
ils peuvent déménager, cela ne changera rien.
Merci pour cette histoire.

999
999
4 années plus tôt
Reply to  Jean

Moi je trouve que son imagination lui joue des tours.un vrai fantome ne peut pas agir physiquement sur un etre humain

Gabrielle
Gabrielle
4 années plus tôt
Reply to  999

C’est peut-être le genre de choses que l’on se dit pour se rassurer… Pour l’avoir déjà vécu, je pense que c’est tout à fait possible.

Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block

Merci de lire avec attention les différentes modalités d’utilisation du présent site avant d’y parcourir ses pages. En vous connectant sur ce site, vous acceptez sans réserves les présentes modalités. Aussi, conformément à l’article n°6 de la Loi n°2004-575 du 21 Juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, les responsables du présent site internet www.mindshadow.fr sont :

Éditeur du Site :

Marie Alsina Email : Djaseve@mindshadow.fr Site Web : www.mindshadow.fr Hébergement : Hébergeur : OVH 2 rue Kellermann 59100 Roubaix France

Conditions d’utilisation :

Ce site est proposé en différents langages web (HTML, HTML5, Javascript, CSS, etc…) pour un meilleur confort d’utilisation et un graphisme plus agréable, nous vous recommandons de recourir à des navigateurs modernes comme Internet explorer, Safari, Firefox, Google Chrome, etc…

Mindshadow.fr met en œuvre tous les moyens dont elle dispose, pour assurer une information fiable et une mise à jour fiable de ses sites internet. Toutefois, des erreurs ou omissions peuvent survenir. L’internaute devra donc s’assurer de l’exactitude des informations, et signaler toutes modifications du site qu’il jugerait utile. Mindshadow n’est en aucun cas responsable de l’utilisation faite de ces informations, et de tout préjudice direct ou indirect pouvant en découler.

Cookies : Le site www.mindshadow.fr peut-être amené à vous demander l’acceptation des cookies pour des besoins de statistiques et d’affichage. Un cookies est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez. Il contient plusieurs données qui sont stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations . Certaines parties de ce site ne peuvent être fonctionnelles sans l’acceptation de cookies.

Liens hypertextes : Les sites internet de peuvent offrir des liens vers d’autres sites internet ou d’autres ressources disponibles sur Internet. Le site Mindshadow.fr ne dispose d’aucun moyen pour contrôler les sites en connexion avec ses sites internet, et ne répond pas de la disponibilité de tels sites et sources externes, ni ne la garantit. Il ne peut être tenu pour responsable de tout dommage, de quelque nature que ce soit, résultant du contenu de ces sites ou sources externes, et notamment des informations, produits ou services qu’ils proposent, ou de tout usage qui peut être fait de ces éléments. Les risques liés à cette utilisation incombent pleinement à l’internaute, qui doit se conformer à leurs conditions d’utilisation.

Services fournis :

Mindshadow s’efforce de fournir des informations aussi précises que possible. Les renseignements figurant sur le site ne sont pas exhaustifs, et les photos non contractuelles. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne. Par ailleurs, tous les informations sont données à titre indicatif, et sont susceptibles de changer ou d’évoluer sans préavis.

Limitation contractuelles sur les données :

Les informations contenues sur ce site sont aussi précises que possible et le site remis à jour à différentes périodes de l’année, mais peut toutefois contenir des inexactitudes ou des omissions. Si vous constatez une lacune, erreur ou ce qui parait être un dysfonctionnement, merci de bien vouloir le signaler par email, à l’adresse Djaseve@mindshadow.fr, en décrivant le problème de la manière la plus précise possible (page posant problème, type d’ordinateur et de navigateur utilisé, …).

Tout contenu téléchargé se fait aux risques et périls de l’utilisateur et sous sa seule responsabilité. En conséquence, ne saurait être tenu responsable d’un quelconque dommage subi par l’ordinateur de l’utilisateur ou d’une quelconque perte de données consécutives au téléchargement. De plus, l’utilisateur du site s’engage à accéder au site en utilisant un matériel récent, ne contenant pas de virus et avec un navigateur de dernière génération mis-à-jour.

Les liens hypertextes mis en place dans le cadre du présent site internet en direction d’autres ressources présentes sur le réseau Internet ne sauraient engager la responsabilité de Mindshadow.

Propriété intellectuelle :

Tout les textes ainsi que leur mise en forme sont la propriété exclusive de Mindshadow, à l’exception des contenus appartenant à d’autres partenaires ou auteurs.

Toute reproduction, distribution, modification, adaptation, retransmission ou publication, même partielle, de ces différents éléments est strictement interdite sans l’accord exprès par écrit de Mindshadow.fr. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon pouvant engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur. En outre, les propriétaires des Contenus copiés pourraient intenter une action en justice à votre encontre.

Données personnelles :

De manière générale, vous n’êtes pas tenu de nous communiquer vos données personnelles lorsque vous visitez notre site Internet www.mindshadow.fr.

Cependant, ce principe comporte certaines exceptions. En effet, pour certains services proposés par notre site, vous pouvez être amenés à nous communiquer certaines données telles votre adresse électronique, votre nom ou votre prénom. Tel est le cas lorsque vous remplissez le formulaire qui vous est proposé en ligne, dans la rubrique « contact ».

Dans tous les cas, vous pouvez refuser de fournir vos données personnelles. Dans ce cas, vous ne pourrez pas utiliser les services du site, notamment celui de solliciter des renseignements, ou de recevoir les lettres d’information.

Enfin, nous pouvons collecter de manière automatique certaines informations vous concernant lors d’une simple navigation sur notre site Internet, notamment : des informations concernant l’utilisation de notre site, comme les zones que vous visitez et les services auxquels vous accédez, votre adresse IP, le type de votre navigateur, vos temps d’accès.

De telles informations sont utilisées exclusivement à des fins de statistiques internes, de manière à améliorer la qualité des services qui vous sont proposés. Les bases de données sont protégées par les dispositions de la loi du 1er juillet 1998 transposant la directive 96/9 du 11 mars 1996 relative à la protection juridique des bases de données.

Save settings