Le Fantôme de Monsieur Loyal

Le Fantôme d'Ed Brooker

Ed Brooker, trente-sept ans, se dit harcelé par l’esprit d’un Monsieur Loyal de plus de deux mètres de haut.

« Ma petite-amie a été attaquée et clouée au sol. J’ai des médiums qui sont venus ici, et ils ont été attaqués aussi. Je me suis réveillé avec des griffures sur mon bras. Je me sens en réel danger. Il a détruit ma relation amoureuse et ma santé en souffre encore beaucoup. Je suis toujours déprimé. Quand je sors de la maison je me sens mieux, mais mon moral retombe dès que j’y retourne. Je ne sais pas pourquoi, mais il semble me vouloir. Les gens m’ont dit que ça ne venait pas de l’appartement mais de moi : Il s’est attaché à vous de lui-même. »

Ed, qui s’occupe habituellement de faire visiter des bâtiments hantés, pense que le fantôme l’a suivi à la maison après une tentative d’exorcisme. Son groupe d’enquêteurs du paranormal avait été appelé par une famille d’Horsham, dans le Sussex, pour nettoyer leur maison de la présence sombre qui tourmentait prétendument leur fils, un adolescent, et ses amis. Les événements de cette nuit-là ont récemment fait l’objet d’un reportage pour la série True Horror, sur Channel 4.

« Nous avons eu un mauvais pressentiment dès que nous avons passé la porte d’entrée. Même les sceptiques du groupe ne voulaient pas rentrer. Quand est venu le moment de nettoyer, ça a mal tourné. Il y avait beaucoup d’esprits là-bas, tous très négatifs. Puis ce personnage est apparu au milieu de nous. Je peux seulement le décrire comme un Monsieur Loyal. Il était habillé tout en noir, avec un grand haut-de-forme et une pelle sur ses épaules. Il nous regardait avec un sourire grimaçant plein de dents sales et cassées. C’était vraiment une horrible expérience. Vous n’imaginez pas que quelque chose comme ça puisse arriver, mais c’est réel et ça peut se produire. »

Au cours des jours suivants, certains de ses amis ont commencé à lui parler de la grande silhouette sombre qui venait les visiter. « Des gens qui ne savaient rien sur lui le décrivaient en détail. Ils étaient terrifiés. » Un jour, Ed a découvert le mot « MEURS » (DIE) écrit sur la vitre intérieure de l’une de des fenêtres de son appartement, et cette menace l’a effrayé au-delà des mots.

" DIE "

« Après, j’ai commencé à me sentir mal. Mes habitudes ont changé. Je me sentais faible, déprimé et en colère. » L’esprit maléfique aurait alors commencé à le tourmenter, le terrifiant tellement qu’il en est venu à avoir peur de dormir dans sa propre chambre. Ed prétend avoir réussi à photographier la silhouette du fantôme de Monsieur Loyal dans un couloir obscur. Il n’espère qu’une chose, le départ de son indésirable invité. « Certains jours il disparait et je me dis qu’il est peut-être parti avec quelqu’un d’autre. Mais il n’est jamais loin. »

Source :  DailyStar.

Pour marque-pages : Permaliens.

1
Commentaires

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
  Subscribe  
plus récent plus vieux plus voté
Me prévenir
maxence
Invité

je pense que tout c’est propo sont des connerie