Zak Bagans et le Rocking-Chair du Diable

Zak Bagans et le Rocking-Chair du Diable

En avril 2019, Zak Bagans, célèbre pour son émission de télévision Ghost Adventures, a acheté un fauteuil à bascule pour l’exposer dans son musée de l’occulte, The Haunted Museum, à Las Vegas. L’objet en question se trouvait autrefois dans la maison de Judy et Carl Glatzel. En 1980, leur fils de onze ans, David, s’était brusquement retrouvé tourmenté par un démon surnommé « La Bête. » Ed et Lorraine Warren avaient enquêté, et ils avaient été témoins d’un certain nombre de phénomènes inexplicables. David avait été exorcisé à plusieurs reprises, en vain. Durant les rituels, le fauteuil se balançait, lévitait, disparaissait, et réapparaissait mystérieusement. Par la suite, Lorraine a rapporté avoir vu un démon assis sur le fauteuil.

Zak a payé le rocking-chair, qui porte toujours les traces de l’huile sacrée utilisée par Ed, soixante-sept mille dollars. Carl Glatzel, le frère de David, voulait se débarrasser de certains objets avant de déménager, dont le fauteuil, qu’il décrivait comme maléfique. Il lui a expliqué que tous ceux qui avaient été assez courageux, ou assez stupides, pour s’asseoir dans le fauteuil maléfique avaient été victimes de douleurs dorsales et que l’un de ses amis avait même dû subir une intervention chirurgicale. « Sachant que les célèbres Ed et Lorraine Warren faisaient partie de cette affaire et que je pouvais acheter tous les objets proposés par un membre de la famille Glatzel, le « Rocking-Chair du Diable » était un morceau de choix pour moi, » a expliqué Zak.

Le 28 mai, une soirée spéciale a été organisée pour présenter le rocking-chair. Vingt-minutes avant l’ouverture du musée, le cordon d’alimentation de la lampe qui éclairait le fauteuil à bascule a été mystérieusement arraché du mur, puis la porte du placard où le meuble était exposé s’est lentement ouverte. Deux heures plus tard, une femme s’est effondrée et elle a commencé à crier. « Pourquoi cela m’arrive-t-il ? » a-t-elle demandé d’une voix paniquée avant de sombrer dans l’inconscience. Elle se trouvait alors à l’étage, juste au-dessus du fauteuil à bascule. Peu de temps après, cinq des guides du musée se sont mis à pleurer de manière incontrôlable sans aucune raison valable. Le malaise de la visiteuse, tout comme l’ouverture de la porte du placard, ont été filmées par les caméras de surveillance.

Inquiet, Zak a décidé de fermer le musée pour la nuit, et il a suspendu l’exposition du Rocking-Chair du Diable pour une période indéterminée. « Nous avons donc fermé temporairement la nouvelle exposition au @hauntedmuseum à cause de ce qui vient de se passer avec les membres du personnel et un invité… Quelques instants avant l’ouverture de l’exposition, mon assistant et moi-même avons été témoins qu’une fiche avait été retirée de la prise murale, puis la porte de la chaise s’est ouverte lentement. »

Zak n’a précisé si des mesures spéciales avaient été prises pour garantir la sécurité des visiteurs et des membres du personnel. L’exposition a été rouverte le 7 juin, et pour le moment, aucun nouvel incident n’a été signalé.

« C’est la première fois que je décide de fermer une exposition au Haunted Museum. Je l’ai fait en raison des nombreuses personnes touchées par l’activité paranormale inexpliquée du fauteuil à bascule du diable. »

Source : TMZ.

Partager:
Pour marque-pages : Permaliens.

1
Commentaires

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
  Subscribe  
plus récent plus vieux plus voté
Me prévenir
A
Invité
A

Je n’ai jamais été une fan de Zak Bagans et des Warren ils sont un peu trop business. Voici mon point si ces objets étaient aussi dangereux qu’on le dit pourquoi tu te fais de l’argent en ouvrant un musée?

Désolé si je suis brusque j’avais besoin de le dire.