L’Esprit en Paix

Fantôme du fils de Jennifer Hodge

Jennifer Hodge, cinquante-sept ans, travaille comme agent immobilier et elle habite d’Atlanta, en Géorgie, aux États-Unis. Au début du mois de janvier, elle regardait la télévision en compagnie de sa fille Lauren, vingt-et-un ans, quand elle a reçu une alerte de son système de surveillance sur son téléphone portable : « Votre caméra du hall d’entrée a repéré quelqu’un. Regardez. » Une photo, que la caméra avait prise au moment de l’intrusion, était jointe au message. Alarmée par les cris de sa fille, Jennifer a regardé l’image, et elle a découvert la silhouette translucide d’un homme barbu. Il ressemblait en tous points à son fils, Robbie, mort d’une overdose deux ans auparavant.

« C’est juste dingue,  je suis époustouflée. C’est juste fou.  J’étais allongée dans mon lit, je regardais la télévision avec ma fille et j’étais presque endormie. Le téléphone était entre nous et j’ai reçu ce message indiquant que quelqu’un était dans la cuisine. Ma fille m’a alors dit : « Maman, il y a une personne dans la cuisine… Maman, c’est Robbie ! Maman, regarde ! On dirait Robbie ! » J’étais abasourdie. Et ça ressemblait vraiment à Robbie. Il avait même la barbe et tout. »

Photo de la Caméra Jennifer Hodge

Terrifiées, les deux femmes se sont précipitées dans la cuisine, mais personne ne se trouvait là et elles n’ont remarqué aucune trace d’effraction. « Notre caméra est déclenchée par le mouvement et le bruit, mais il n’y avait aucun intrus lorsque nous avons couru dans la cuisine. Je ne sais que croire. Je suis toujours sous le choc. » L’image, exceptionnellement claire, semble montrer un homme vêtu d’un pyjama blanc. « Est-ce que ça ressemble à Robbie? Oui. J’aimerais beaucoup voir des gens qui semblent transparents sur la caméra de quelqu’un d’autre. C’est juste bizarre. »

Robbie est décédé le 29 novembre 2016 à l’âge de vingt-trois ans, des suites d’une overdose accidentelle. Sa mère affirme qu’il était « l’un des êtres humains les plus généreux, les plus attentionnés et les plus aimants. » Aidé de sa mère, il avait créé une organisation caritative pour aider les personnes aux prises avec une dépendance. « Robbie était un grand enfant. Il avait une dépendance, et nous pensions qu’il prenait de l’héroïne quand il est mort. Mais la seule chose que nous avons pu découvrir, c’est l’endroit où il achetait du Xanax. Ensemble, nous avions créé un organisme de bienfaisance avant son décès. Il s’agissait de transformer un bien immobilier en un moyen de sauver des vies et de mettre fin à la dépendance. Nous avions gagné des prix nationaux et locaux pour cela. Il a eu une overdose accidentelle avec ce que nous croyons être du faux Xanax. Il avait l’habitude d’essayer d’aider les autres alors qu’il avait lui-même besoin d’aide. »

Jennifer et Robbie Hodge

Jennifer et Robbie Hodge

Aujourd’hui encore, Jennifer se dit toujours aussi troublée par l’incident, mais elle y voit un signe de son fils. « Maintenant, j’ai l’impression qu’il a voulu me faire savoir qu’il était heureux au paradis. Cela me réconforte, mais je pense toujours que c’est bizarre. Je suis impressionnée… pourquoi cela m’est-il arrivé ? Je ne l’ai pas revu depuis, et je n’avais jamais vu de fantôme auparavant. »

Source : Mum Spots Dead Son’s Ghost.

Partager:
Pour marque-pages : Permaliens.

Commentaires

avatar
  Subscribe  
Me prévenir