Hitori Kakurenbo, une Légende Urbaine Japonaise

Le Hitori Kakurenbo est un jeu en très prisé au Japon. Il aurait été lancé en 2007 et son nom signifierait  » jouer à cache-cache seul « . Concrètement, le jeu consiste à inviter un esprit à jouer à cache-cache avec vous. Le Hitori Kakurenbo est présenté comme un jeu, mais certaines personnes le voient plutôt un rituel destiné à invoquer une présence malveillante, un démon, un fantôme, un esprit vengeur, ou un double de l’invocateur, personne se semble vraiment vraiment sur.

Ses origines viendraient de sites occultes, où certains amateurs auraient fait part de leurs expériences. D’autres auraient alors tenté de les reproduire et les témoignages se seraient multipliés, faisant naitre la légende. Le Hitori Kakurenbo ressemble un peu à Bloody Mary, mais en bien plus intense. Je vous propose d’en découvrir le déroulement, tel qu’il est présenté habituellement:

Pour pouvoir jouer au Hitori Kakurenbo, il est nécessaire de se procurer quelques ingrédients. Tout d’abord un jouet avec deux bras et deux jambes, auquel vous n’êtes pas attaché. Certains prétendent qu’il vaut mieux une poupée, mais d’autres affirment qu’un animal en peluche est un choix moins risqué car l’esprit pourrait ne plus vouloir sortir la poupée.
Du riz.
Des morceaux d’ongles ou quelque chose vous appartenant (sang, cheveux etc).
Une aiguille et un long morceau de fil rouge.
Un instrument pointu, un couteau est traditionnellement utilisé, mais n’importe quel objet peut faire l’affaire. L’entité risquant de vous attaquer avec l’objet utilisé, certains recommandent de choisir quelque chose moins dangereux, comme un crayon, par exemple.
Un lavabo, un évier ou une baignoire assez grand pour contenir la poupée ou la peluche.
Un verre d’alcool, de saké de préférence, ou d’eau salée.
Un endroit où se cacher.

Pour procéder au rituel, il faut être seul dans la maison. Cela semble, d’après tous les témoignages, une condition sine quad none à la réussite du projet car l’entité pourrait attaquer aveuglément n’importe quelle personne présente dans la maison. Il est également recommandé d’éloigner les animaux, non seulement parce qu’ils se montreraient très nerveux à l’approche de l’esprit, mais également car ils pourraient se faire agresser eux-aussi. Le jeu peut éventuellement se jouer à plusieurs, les participants prenant chacun à leur tour la poupée et répétant alternativement la phrase incantatoire, mais traditionnellement, il se joue seul.

Procédons maintenant au rituel. Il faut tout d’abord ouvrir la poupée, retirer son éventuel rembourrage et la remplir du riz et des morceaux d’ongles que vous avez normalement du préparer. Une fois cette étape terminée, il est nécessaire de recoudre la poupée en utilisant le fil rouge. Le fil restant doit servir à attacher la poupée en l’enroulant autour de son corps autant de fois que vous le pouvez. Si la poupée n’a pas de nom, alors il faut lui en donner un. N’importe lequel, sauf le votre ou celui d’un proche, car il pourrait ensuite être victime d’une malédiction.

Puis, à 3 heures du matin, dirigez-vous vers la salle de bain (ou l’endroit où se trouve le récipient) en prenant soin d’emporter la poupée (ou la peluche, si tel est votre choix) avec vous. Certains disent qu’il n’est pas nécessaire d’attendre 3h et que l’obscurité suffit, mais il vaut être prudent et suivre exactement les règles.

Lorsque vous vous sentez prêt, remplissez d’eau le récipient (l’évier, la baignoire etc) prévu à cet effet. Une fois cette étape accomplie, faites le tour de votre maison et éteignez toutes les lumières, sans exception. Il est néanmoins conseillé de laisser un téléviseur allumé sur un écran neigeux  car vous pourrez y voir tout ce que fera l’esprit et il communiquera éventuellement avec vous par son intermédiaire. Vérifiez que votre cachette est prêtre et disponible. Elle doit, bien évidemment, être facile à atteindre et rapide d’accès. Certains conseillent de s’enfermer, dans un placard par exemple, mais d’autres suggèrent de laisser toutes les portes déverrouillée, particulièrement la porte d’entrée, pour pouvoir fuir rapidement en cas de nécessité. Il est également recommandé de protéger la cachette en dessinant un cercle de sel autour d’elle, ou de verser du sel sur les murs du placard, et d’y emporter quelques symboles religieux, si vous croyez en une quelconque religion.

Certaines personnes pensent que c’est une bonne idée que de demander à des amis de vous attendre à l’extérieur de votre maison, prêts à intervenir en cas de besoin, mais des témoins affirment avoir retrouvé leur poupée à l’extérieur du bâtiment, et vos amis pourraient, de ce fait, ne pas être à l’abri. Durant toute l’opération, prenez soin de garder sur vous un téléphone portable en mode silencieux.

Si vous avez scrupuleusement suivi toutes les étapes précédentes, normalement, vous êtes prêts. Tout en tenant votre poupée dans les mains, placez-vous au-dessus du récipient rempli d’eau, fermez les yeux et répétez trois fois:  » (Votre nom ici) sera la première fois. » Certains prétendent qu’il faut prononcer cette incantation d’une voix sévère. Maintenant, laissez tomber la poupée dans l’eau, réfugiez-vous dans une autre pièce et comptez lentement jusqu’à dix sans jamais vous retourner.
Revenez ensuite dans la salle où se trouve la poupée, ramassez-la et dites-lui:  » (Nom de la poupée ici) je t’ai trouvée!  » Puis poignardez la poupée avec l’objet de votre choix et laissez-le à l’intérieur de son corps. Ensuite, dites à haute voix:  » Maintenant (Nom de la poupée ici) est-IL!  » ( Ce qui signifierait: Maintenant  » la poupée  » est le Diable).

Déposez ensuite la poupée dans l’eau (l’objet qui a servi à la poignarder doit toujours se trouver planté dans son corps), puis rapidement, mais calmement, rejoignez vote cachette sans oublier d’y emporter votre saké ou votre eau salée. Certains prétendent qu’il faut se remplir la bouche d’eau salée juste après avoir poignardé la poupée, mais la plupart des pratiquants semblent conseiller de ne pas l’utiliser avant d’être rentrer dans la cachette.

Une fois à l’abri, restez calme. Ceci est très important car si vous êtes découvert, quelque chose de vraiment mauvais risquerait de vous arriver. Ne bougez plus, attendez et écoutez. De nombreuses personnes ont rapporté des bruits de pas, des sons de voix, des odeurs épouvantables, des changements de températures, ceux qui avaient éteint leur téléviseur l’ont brusquement entendu s’allumer, certains ont même affirmé avoir senti la présence de l’esprit dans leur cachette, leur tirant les cheveux et respirant dans leur cou. Si vous pensez que l’entité vous a trouvé, alors remplissez-vous hâtivement la bouche de saké (ou d’eau salée), si ce n’est déjà fait. Quoi qu’il arrive, restez caché jusqu’au lever du soleil. Ne sortez pas, sous aucun prétexte.

A l’aube, remplissez votre bouche avec autant d’eau salée que vous le pouvez mais surtout, ne l’avalez pas. Les conséquences en seraient dramatiques. Bien évidemment, si vous entendez des bruits étranges non loin de vous, attendez qu’ils s’éloignent. Vous devez être assurés que l’esprit ne se trouve pas entre vous et la poupée. Emportez le reste d’eau salée avec vous et retournez vers la poupée, tranquillement, en essayant de ne pas paniquer. Beaucoup la retrouvent là où ils l’ont laissée, mais il arrive que d’autres doivent fouiller la maison, donc soyez prêt à tout.
Lorsque vous découvrez la poupée, crachez l’eau salée que vous gardiez dans votre bouche sur elle et, pour plus de sureté, vous pouvez même lui verser dessus le reste de l’eau que vous avez emporté. Puis fermez les yeux et dites à voix haute:  » Je gagne! Je gagne! Je gagne! « . Cette phrase doit normalement mettre un terme au jeu. Je dis normalement car il arrive que l’esprit refuse de quitter la poupée. De toutes manières, il est impératif de la brûler et c’est pour cette raison que je vous ai conseillé d’en choisir une poupée à laquelle vous n’étiez pas attaché. Malgré cette précaution, des participants ont parfois rapporté qu’ils étaient tombés malades à la suite de ce jeu, qu’ils avaient eu des accidents ou que quelque chose était resté chez eux. Quelque chose de vraiment mauvais.

Après avoir effectué ce rituel -ou joué à ce jeu, comme vous l’entendez-, certains relatent leurs expériences sur Internet et leurs témoignages sont tout à fait surprenants. Ils affirment avoir entendu des voix leur parler, tout haut ou par l’intermédiaire de leur téléviseur, des bruits de pas auraient résonné dans la maison, leurs poupées se seraient déplacées, les portes de leurs cachettes auraient vibrées, auraient été griffées etc…

Grâce aux nombreux films réalisés sur le sujet, le Hitori Kakurenbo a traversé les frontières et s’est exporté aux États-Unis où, depuis deux ans, fleurissent les premiers témoignages de ceux qui auraient échappé -de justesse- aux griffes du démon.

Partager:
Subscribe
Me prévenir
guest
2 Commentaires
plus récent
plus vieux plus voté
Inline Feedbacks
View all comments
Lara
11 mois plus tôt

J’y crois 

Anonyme
Anonyme
1 année plus tôt

J’ai esaye mais rien ne sais passe juste du fake mais apres merci de nous avoir parle de cette legend

Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block

Merci de lire avec attention les différentes modalités d’utilisation du présent site avant d’y parcourir ses pages. En vous connectant sur ce site, vous acceptez sans réserves les présentes modalités. Aussi, conformément à l’article n°6 de la Loi n°2004-575 du 21 Juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, les responsables du présent site internet www.mindshadow.fr sont :

Éditeur du Site :

Marie Alsina Email : Djaseve@mindshadow.fr Site Web : www.mindshadow.fr Hébergement : Hébergeur : OVH 2 rue Kellermann 59100 Roubaix France

Conditions d’utilisation :

Ce site est proposé en différents langages web (HTML, HTML5, Javascript, CSS, etc…) pour un meilleur confort d’utilisation et un graphisme plus agréable, nous vous recommandons de recourir à des navigateurs modernes comme Internet explorer, Safari, Firefox, Google Chrome, etc…

Mindshadow.fr met en œuvre tous les moyens dont elle dispose, pour assurer une information fiable et une mise à jour fiable de ses sites internet. Toutefois, des erreurs ou omissions peuvent survenir. L’internaute devra donc s’assurer de l’exactitude des informations, et signaler toutes modifications du site qu’il jugerait utile. Mindshadow n’est en aucun cas responsable de l’utilisation faite de ces informations, et de tout préjudice direct ou indirect pouvant en découler.

Cookies : Le site www.mindshadow.fr peut-être amené à vous demander l’acceptation des cookies pour des besoins de statistiques et d’affichage. Un cookies est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez. Il contient plusieurs données qui sont stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations . Certaines parties de ce site ne peuvent être fonctionnelles sans l’acceptation de cookies.

Liens hypertextes : Les sites internet de peuvent offrir des liens vers d’autres sites internet ou d’autres ressources disponibles sur Internet. Le site Mindshadow.fr ne dispose d’aucun moyen pour contrôler les sites en connexion avec ses sites internet, et ne répond pas de la disponibilité de tels sites et sources externes, ni ne la garantit. Il ne peut être tenu pour responsable de tout dommage, de quelque nature que ce soit, résultant du contenu de ces sites ou sources externes, et notamment des informations, produits ou services qu’ils proposent, ou de tout usage qui peut être fait de ces éléments. Les risques liés à cette utilisation incombent pleinement à l’internaute, qui doit se conformer à leurs conditions d’utilisation.

Services fournis :

Mindshadow s’efforce de fournir des informations aussi précises que possible. Les renseignements figurant sur le site ne sont pas exhaustifs, et les photos non contractuelles. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne. Par ailleurs, tous les informations sont données à titre indicatif, et sont susceptibles de changer ou d’évoluer sans préavis.

Limitation contractuelles sur les données :

Les informations contenues sur ce site sont aussi précises que possible et le site remis à jour à différentes périodes de l’année, mais peut toutefois contenir des inexactitudes ou des omissions. Si vous constatez une lacune, erreur ou ce qui parait être un dysfonctionnement, merci de bien vouloir le signaler par email, à l’adresse Djaseve@mindshadow.fr, en décrivant le problème de la manière la plus précise possible (page posant problème, type d’ordinateur et de navigateur utilisé, …).

Tout contenu téléchargé se fait aux risques et périls de l’utilisateur et sous sa seule responsabilité. En conséquence, ne saurait être tenu responsable d’un quelconque dommage subi par l’ordinateur de l’utilisateur ou d’une quelconque perte de données consécutives au téléchargement. De plus, l’utilisateur du site s’engage à accéder au site en utilisant un matériel récent, ne contenant pas de virus et avec un navigateur de dernière génération mis-à-jour.

Les liens hypertextes mis en place dans le cadre du présent site internet en direction d’autres ressources présentes sur le réseau Internet ne sauraient engager la responsabilité de Mindshadow.

Propriété intellectuelle :

Tout les textes ainsi que leur mise en forme sont la propriété exclusive de Mindshadow, à l’exception des contenus appartenant à d’autres partenaires ou auteurs.

Toute reproduction, distribution, modification, adaptation, retransmission ou publication, même partielle, de ces différents éléments est strictement interdite sans l’accord exprès par écrit de Mindshadow.fr. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon pouvant engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur. En outre, les propriétaires des Contenus copiés pourraient intenter une action en justice à votre encontre.

Données personnelles :

De manière générale, vous n’êtes pas tenu de nous communiquer vos données personnelles lorsque vous visitez notre site Internet www.mindshadow.fr.

Cependant, ce principe comporte certaines exceptions. En effet, pour certains services proposés par notre site, vous pouvez être amenés à nous communiquer certaines données telles votre adresse électronique, votre nom ou votre prénom. Tel est le cas lorsque vous remplissez le formulaire qui vous est proposé en ligne, dans la rubrique « contact ».

Dans tous les cas, vous pouvez refuser de fournir vos données personnelles. Dans ce cas, vous ne pourrez pas utiliser les services du site, notamment celui de solliciter des renseignements, ou de recevoir les lettres d’information.

Enfin, nous pouvons collecter de manière automatique certaines informations vous concernant lors d’une simple navigation sur notre site Internet, notamment : des informations concernant l’utilisation de notre site, comme les zones que vous visitez et les services auxquels vous accédez, votre adresse IP, le type de votre navigateur, vos temps d’accès.

De telles informations sont utilisées exclusivement à des fins de statistiques internes, de manière à améliorer la qualité des services qui vous sont proposés. Les bases de données sont protégées par les dispositions de la loi du 1er juillet 1998 transposant la directive 96/9 du 11 mars 1996 relative à la protection juridique des bases de données.

Save settings