Fantôme ou Démon ?

Le témoignage que je vais raconter s’est passé il y a juste quelques temps, entre fin juillet et début août 2020, lors du confinement. Je suis d’origine malgache, j’habite à Madagascar et je travaille dans une grande société. Il fût une période où toutes les sociétés devaient arrêter de travailler à 13h à cause du confinement, mais pour notre société, c’était juste impossible, on a donc dû enfreindre la loi et travailler. On dormait au boulot du lundi au vendredi, on n’était pas tous obligés d’accepter, mais il y avait un bonus pour ceux qui acceptaient de rester dormir. Ceux qui acceptaient de rester étaient payés le double du salaire, bien sûr je faisais partie de ceux qui restaient. Comme c’était illégal ce qu’on faisait, on ne pouvait pas allumer les lumières le soir de peur que des gens de l’extérieur nous remarquent et nous dénoncent, il n’y avait que les ordinateurs qu’on allumait… Bref.

Les phénomènes ont commencé dès la première semaine.

Durant la première semaine, notre responsable nous a raconté qu’il était tout seul dans la cafétéria à jouer avec son téléphone et qu’il avait vu une silhouette d’un homme très sombre lui faire un signe de la main. Il croyait que c’était un collègue donc il s’est rapproché, et la silhouette a disparu. Après cela, il a raconté cette mésaventure à tout le monde, mais la plupart étaient sceptiques.

Deux ou trois jours plus tard, vers environ 1h du matin ou un peu plus, une force très puissante invisible est venue frapper très fort le mur derrière nous à trois reprises (peut-être que c’était une insulte à la sainte trinité) … C’était pareil les nuits suivantes, je n’avais pas vraiment peur vu que je ne dormais pas toute seule, on était plusieurs à dormir par terre sur des matelas.

J’avais également entendu une connaissance (qui n’était pas dans la même branche que moi, et qui ne dormait pas dans la même salle que nous) dire que durant la nuit, quelqu’un s’est amusé à retirer ses chaussettes et qu’elle avait regardé en pensant que c’était une blague d’un collègue, mais qu’il n’y avait personne, et que tout le monde dormait paisiblement…

Une nuit, j’ai encore entendu les trois coups bruyants derrière moi, j’étais même étonnée que les bruits n’aient pas réveillé mes collègues. C’était vraiment très fort, comme si des joueurs de rugby s’étaient amusés à se plaquer contre le mur juste derrière notre tête. J’étais la seule à être éveillée, et quelques minutes après cela, le clavier d’un des ordinateurs s’est mis à faire des bruits tout seul et très vite, comme si quelqu’un était en train d’écrire quelque chose, j’ai regardé de loin pour voir s’il y avait quelqu’un, mais personne.

Le plus effrayant c’est que durant une nuit, mon amie et collègue en même temps, qui est très croyante et qui n’a pas peur de ces trucs paranormaux m’a réveillée pour me dire : « je l’ai vu ». J’ai demandé « qui ça ? », et elle m’a répondu : « la chose, le fantôme, c’est une femme ». J’étais choquée et très intéressée en même temps. Mon amie n’avait pas du tout l’air d’avoir peur, comme toujours. Elle a ajouté que c’était une femme très vieille avec des cheveux gris, attachés, assez petite de taille, avec une robe, les mains derrière le dos. La soi-disant vieille dame a rapproché sa tête de mon amie, et a dit : « maintenant tu me vois bien ? » (dans notre langue) puis mon amie s’est penchée pour mieux voir la dame, mais elle a disparu comme par magie.

Je pense qu’elle a dit ça à mon amie car en fait, nous n’arrêtions pas d’en parler au boulot…

Ce qui était surprenant c’est que les agents de sécurité de notre société affirment n’avoir jamais vu ou entendu de choses paranormales auparavant, alors qu’ils restent tout seuls dans cette grande société la nuit (ils sont deux), sauf juste une fois. La directrice et un des informaticiens avaient été obligés de rester dormir, et il parait que la directrice a entendu quelqu’un courir très vite. Elle a regardé l’informaticien, qui dormait paisiblement, et elle a demandé à l’agent de sécurité d’aller vérifier s’il y avait quelqu’un. Il a vite vérifié partout, mais il n’y avait personne.

Carine.

Ps : Illustration proposée par l’auteur.

Vous aussi, Partagez votre Histoire !

Partager:
Pour marque-pages : Permaliens.
Subscribe
Me prévenir
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments