Présence Esprit

 

Bonjour,

Je n’ai jamais pris la peine de raconter mon histoire par écrit, mais j’ai pu récemment lire un témoignage troublant étrangement similaire à ce que j’ai pu vivre, ce qui m’incite à le faire. Afin de, peut-être, obtenir d’autres témoignages intéressants ou identiques.

Alors voilà, je fais partie d’une famille plutôt nombreuse comptant cinq enfants, dont je suis l’avant dernier. Ma famille et moi venions d’emménager dans notre première maison (nous avions toujours vécu dans un appartement), située dans un lotissement dans le sud de la France. Je tiens à préciser que dès notre emménagement toute ma famille, et même mon père, ancien légionnaire plutôt téméraire, a eu des expériences étranges et isolées qui nous ont très vite foutu les chocottes.

Mais là n’est pas le sujet principal. Et j’y viens. Au moment des faits j’avais environ treize ans. Un jour, (une amie ?) de la famille est venue passer quelques jours chez nous et ce faisant, il a fallu trouver de la place pour faire dormir nos invités. Ma mère m’a donc demandé de céder ma chambre et m’a proposé de dormir dans le salon, sur notre ancien canapé-lit. J’ai accepté sans broncher. Seulement, c’est là que mes ennuis ont commencé… Cela a duré trois nuits, qui continuent encore de me hanter. Le premier soir, il était environ 23h. Je me suis allongé sur le canapé avec la sensation d’être observé. L’atmosphère était lourde… mais bon, je pensais avoir peur de dormir dans le salon alors que je n’en avais pas l’habitude (la pensée des phénomènes qui s’étaient déjà produits me perturbait probablement aussi). Bref j’ai réussi à m’endormir… Mais à environ 3h du matin, je me suis réveillé soudainement, avec toujours l’impression d’être observé, et alors là… J’ai commencé à entendre un « ahhhhhh » d’une voix grave, qui à coup sûr était masculine. Ce « aaah, » pour vous en donner une idée, imaginez-le comme lorsque vous essayez de réchauffer vos mains après qu’elles soient restées longtemps au froid. Cette voix a fait ce bruit à répétition pendant un temps que je ne saurais dire… Peut-être dix minutes… C’était terrifiant, tellement terrifiant que lorsque ça s’est produit, je n’ai pas osé me retourner et je me suis instinctivement caché sous ma couette. Je ne sais plus comment, mais je me suis finalement endormi.

Le lendemain, j’ai tout simplement cru avoir fait un cauchemar et j’ai essayé d’oublier mais la seconde nuit est arrivée. Même symptômes, sensation que l’on m’observe et atmosphère lourde, seulement là, il faisait un peu plus froid (peut-être était-ce dû au climat, ça remonte à longtemps et le contexte environnemental est dur à retrouver…). Je me rappelle avoir essayé de m’endormir, mais j’avais tellement peur de ce qui s’était passé la veille et ça m’intriguait tellement que je me suis dit « je vais veiller tant que je peux, comme ça si ça se reproduit, je saurais que ce n’est pas un cauchemar… » Et justement, durant la nuit, ce même bruit est revenu, cette même voix grave qui faisait ce « aaah » à répétition, mais cette fois ça s’est rapproché de mon oreille ! Le bruit était intense… Je me suis directement caché sous la couette, et je me souviens que je crevais de chaud caché là dessous, j’en transpirais… Mais mon dieu, j’avais tellement peur. La position que j’avais dans le lit était sur le côté droit, et cette voix, qui venait de derrière moi, se rapprochait de plus en plus de mon oreille gauche. Ça a duré une éternité, mais je n’ai pas essayé une seule fois de le regarder, et avec la fatigue je me suis finalement endormi. Je tiens à préciser que ça ne m’a jamais touché. Ça faisait seulement ce bruit et d’ailleurs j’en sentais le souffle, léger, mais je le sentais. Aucune odeur, rien d’autre. Bref, le lendemain je me suis levé, et mon lit était trempé. J’avais transpiré toute la nuit. C’est là que j’ai vraiment compris que c’était réel. Je n’en ai parlé à personne, alors que toute ma famille avait vécu des choses étranges, parce que là c’était d’un autre niveau, et que je savais qu’ils n’allaient pas me croire.

Venons-en à la troisième et dernière nuit… Je vous passe les détails, la voix est revenue. J’étais allongé dans la même position, et elle a entamé ce même « aaah » juste derrière mon oreille… Rebelote, je me suis caché sous ma couette, seulement après dix minutes, je transpirais tellement que, malgré la peur, j’ai décidé de retirer ma tête d’en dessous… La voix en a profité, elle s’est rapprochée juste à côté de mon oreille en faisant ce bruit dont je sentais le souffle… C’était dingue ! J’étais pétrifié mais tout d’un coup cette voix grave a commencé à crier ! Toujours à mon oreille… Ça m’a glacé le sang, je n’osais plus bouger, mais le pire c’est que cette voix était devenue stridente, très aiguë ! Ça criait encore et encore. À ce moment-là mon cerveau turbinait, j’avais chaud avec la couette, je transpirais et pourtant je ne bougeais pas de peur de commettre le pire. Et cette voix continuait à me crier dans l’oreille… C’est à ce moment que je me suis dit « si tu cris plus fort qu’elle, tu la feras partir. » J’ai attendu encore deux ou trois secondes, puis je me suis retourné tout en gardant les yeux fermés et j’ai crié sur cette chose, le plus fort possible. Et vous savez quoi, en criant face à cette chose, j’ai senti son souffle en plein sur mon visage… Mais j’ai continué à crier, lâchant toute ma colère et ma peur ! Jusqu’au moment où je n’ai plus eu de souffle… Et là, plus rien, aucun bruit. J’ai ouvert les yeux, mais il n’y avait rien. J’étais convaincu de l’avoir battue. Puis tout à coup la lumière du salon s’est allumée, et j’ai vu ma mère arriver et me demander ce qu’il se passe. Je lui ai dit que j’avais fait un cauchemar et quelque temps plus tard, j’ai fini par m’endormir.

Après cette nuit-là, plus rien, du moins plus d’attaques de ce genre. Il y a eu d’autres événements étranges mais rien d’aussi direct. Je suis convaincu d’avoir éjecté cette chose en utilisant le même pouvoir qu’elle utilisait… Le son. Seulement je me demande juste une chose encore aujourd’hui, alors que j’ai vingt-cinq ans, que ce serait-il passé si, pendant que je criais contre elle, ou même avant, j’avais osé ouvrir les yeux pour la voir..?

Ça restera toujours mon mystère… Voilà mon histoire, merci de m’avoir lu jusque-là. Et surtout, si vous avez vécu une expérience du genre, faites-le-moi savoir !

À plus, et bonne lecture.

Bono.

Vous aussi, Partagez votre Histoire !

Partager:
Pour marque-pages : Permaliens.

Commentaires

avatar
  Subscribe  
Me prévenir