Des Empreintes de Yéti ?

Empreintes de Yéti

Le 29 avril, l’armée indienne a posté trois photos montrant des traces de pas dans la neige sur son compte Twitter, et elle les a attribuées à un Yéti, une grande créature folklorique au corps recouvert de poils et au visage humanoïde. « Pour la première fois, une expédition en haute montagne de l’armée indienne a localisé les mystérieuses empreintes de pas de la bête mythique Yéti. »

Les traces en question, qui mesurent quatre-vingt centimètres sur trente-huit, ont été photographiées le 9 avril, près de la base de Makalu, dans une zone isolée à la frontière entre le Népal et le Tibet. « Dans le passé, l’insaisissable Homme des neiges avait déjà été signalé dans le parc national de Makalu-Barun, » a indiqué l’armée, en faisant allusion à Eric Shipton. En 1951, l’explorateur avait été le premier à gravir le versant Népalais de l’Everest. Au cours de l’expédition, il avait découvert d’étranges empreintes sur les pentes sud-ouest du glacier Menlung, à 6 100 mètres d’altitude, et il les avait prises en photo.

Empreinte Yéti Eric Shipton

Un responsable de l’armée indienne a expliqué, sous couvert de l’anonymat, que les photos avaient été publiées dans le but de « soulever un peu de questionnement scientifique.  Les images n’ont pas réussi à convaincre les sceptiques, mais Tarun Vijay, un dirigeant du parti au pouvoir, a félicité les militaires : « Félicitations, nous sommes toujours fiers de vous. Salut à l’expédition de l’armée indienne de haute montagne. »

Partager:
Pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. La question que je me suis toujours posée : Eh ? Il n’y a personne qui pense à suivre la piste créée par les marques de pas géants ? Qu’est-ce qu’il arrive, la piste se termine de manière nette après quelques mètres comme si le Yéti s’était envolé ? Pour moi, voilà un autre grand mystère…

  2. Oui bon ils ont quand même à demi mot que ce n’était pas vrai
     »
    Un responsable de l’armée indienne a confié, sous couvert de l’anonymat, que les photos avaient été publiées dans le but de « soulever un peu de questionnement scientifique » »
    Dommage je rêvais moi ausso que cela soit vrai car je suis fan de cryptozoologie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *