La Prophétie des Ombres, la Vraie Histoire

Affiche La Prophétie des ombres

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, le film La Prophétie des Ombres (The Mothman Prophecies), réalisé par Mark Pellington en 2002, est un film inspiré de faits réels.
Durant les années 1966-1967 de nombreuses observations d’ovnis furent rapportées et d’innombrables témoins affirmèrent avoir vu une créature humanoïde ailée aux grands yeux rouges flamboyants roder aux environs de la ville de Point Pleasant, en Virginie Occidentale. La créature fut baptisée Mothman car à l’époque la série Batman passait à la télévision et elle connaissait un grand succès. Les journalistes ne voulaient pas lui donner exactement le même nom, la chose avait des ailes, elle devint Mothman.
Bizarrement, parmi les témoins qui signalèrent la présence d’un objet non identifié ou d’une créature ailée, certains furent ensuite victimes de phénomènes étranges, de type poltergeist. Ils étaient convaincus d’être sur écoute et ils affirmèrent même avoir reçu la visite des célèbres Men in Black. D’autres témoignages firent aussi état de contact ou de dialogue avec l’entité.
Les observations se succédèrent jusqu’au 15 décembre 1967, jour tragique où le Silver Bridge de Point Pleasant s’effondra, provoquant la mort de 46 personnes, puis le Mothman disparut de la zone. Voici un aperçu des événements qui se succédèrent ces années là.

– Début de l’année 1966:
Une femme qui vivait dans une ferme rapporta que ses bovins avaient été mutilés par des assaillants inconnus. Une nuit, alors qu’elle était sortie armée d’un fusil de chasse pour enquêter, elle avait aperçu plusieurs hommes de grandes tailles habillés de combinaisons blanches. Elle les avait alors pris en chasse mais ils s’étaient mis à courir très vite et ils s’étaient enfuis en sautant aisément par-dessus les clôtures.

– mars 1966:
Une femme au foyer digne de confiance, surnommée Mme Kelly car elle ne souhaitait pas que son nom soit divulgué, attendait ses enfants dans sa voiture, près de l’école de Point Pleasant quand soudain, elle vit apparaitre une chose dans le ciel. Ça ressemblait à un disque de métal étincelant et c’était en vol stationnaire au-dessus de la cour de l’école. Une sorte de porte était ouverte et il y avait un homme qui se tenait debout à l’extérieur. Il ne se tenait pas à la porte, il était à l’extérieur de l’objet, dans les airs. Il portait un costume moulant argent et ses cheveux étaient très longs et argentés eux-aussi. Il fixait la cour de l’école attentivement. Elle put l’observer attentivement durant un long moment, puis les enfants sortirent de l’école et lorsqu’elle tourna la tête à nouveau, l’homme et l’objet avaient disparu.

-été 1966:
Mme Mary Hyre roulait sur la route près de la rivière Ohio quand une lueur soudaine dans le ciel a attiré son attention.
 » Au début, j’ai pensé que c’était un avion. Puis j’ai eu une meilleurs vision. L’objet était parfaitement rond. Je ne peux pas dire ce que c’était.  »

Un autre objet rond fut signalé comme planant au-dessus d’un petit restaurant à l’extérieur de Point Pleasant par un certain nombre de clients, parmi lesquels l’épouse d’un officier de la police locale.

– septembre 1966:
Le 1er septembre, Mme James Ikart, qui habitait la ville de Scott dans le Mississippi, saisit son téléphone pour appeler le journal local, le Delta Democrat Times. Elle leur affirma qu’elle était en train d’observer avec ses voisins une chose qui volait, de forme humanoïde et blanchâtre.
 » Il est descendu assez bas et puis il est remonté. Je n’avais jamais rien vu de tel.  »

– novembre 1966:
Le 1er novembre, un garde national qui se trouvait non loin d’une réserve à munitions aperçut une grande figure de type humanoïde brunâtre sur la branche d’un arbre.
Le 12 novembre, cinq hommes creusaient une tombe dans un petit cimetière près de la ville de Clendenin, en Virginie quand soudain, une forme humanoïde ailée prit son envol depuis un bosquet, les survola et disparut. L’anecdote ne sera pas divulguée immédiatement et il faudra attendre trois jours avant qu’elle ne soit reprise par les médias américains.

Le 15 novembre, vers 22h30, Newell Partridge, un entrepreneur de Point Pleasant, regardait la télévision lorsque soudain l’écran devint noir. Puis d’étranges formes remplirent l’écran alors que le son d’une voix aigüe s’élevait à l’extérieur. Elle semblait plaintive, c’était une sorte de gémissement. Elle devint de plus en plus aigüe puis brusquement, le silence se fit.
 » Cela ressemblait à un bruit métallique, comme si la voix était sortie d’une machine  »  affirma-t-il par la suite. Juste après, le chien de Newell Patridge se mis à hurler et l’entrepreneur sortit pour voir ce qui se passait.

Alors qu’il se trouvait sur le pas de sa porte, il aperçut son chien Bandit tourné vers la grange à foin, à 100 mètres de la maison. Intrigué, il se munit d’une lampe de poche et se dirigea vers le hangar lorsque soudain il aperçut deux cercles rouges qui ressemblaient à des yeux ou à des réflecteurs de bicyclette.
Ces yeux n’étaient certainement pas ceux d’un animal et Newell Partridge se sentit soudain gagné par la peur. Alors que les cercles rouges se déplaçaient, le chien traversa la cour et courut derrière eux. Espérant faire revenir Bandit, Partridge le rappela plusieurs fois, en vain. Il retourna alors chez lui pour prendre son fusil, mais il eut trop peur de ressortir. Il dormit cette nuit-là avec son fusil près de lui. Au petit matin, il se rendit compte que Bandit n’était toujours pas revenu. Il n’allait jamais le revoir.

Deux jeunes couples originaires de Point Pleasant, Roger et Linda Scarberry et Steve et Mary Mallette décidèrent d’aller faire une promenade en voiture tard dans la nuit. Alors qu’ils passaient devant l’usine de fabrication de TNT (datant de la Seconde Guerre mondiale), à environ 11 kilomètres à l’extérieur de Point Pleasant, ils aperçurent soudain deux étranges lueurs rouges qui brillaient dans l’obscurité, juste à coté d’un vieux réservoir proche de la clôture de l’usine. Ils s’arrêtent alors et furent impressionnés de constater qu’il s’agissait des yeux d’un gros animal de forme humaine, mais plus grand, de 2m10 de haut environ, avec de grandes ailes rabattues dans le dos, comme le décrivit par la suite Roger Scarberry.
Terrifiés, les deux couples prirent la fuite. Alors qu’ils arrivaient à la sortie menant à la Route 62, ils virent une nouvelle fois la créature sur le bas-coté de la route. Elle écarta alors ses ailes et s’envola, prenant en chasse l’automobile. Selon leurs dires, ils avaient ensuite tenté de semer la chose en accélérant, ils avaient même atteint les 160 km/h, sans succès. La créature les suivait toujours de près, pratiquement sans battre des ailes. Puis, alors qu’ils approchaient de la ville, la chose avait soudainement disparu. Ils se rendirent alors au palais de justice du Conté de Mason où ils racontèrent leur histoire au shérif-adjoint Millard Halstead. Le shérif-adjoint partit alors sur les lieux d’observation, mais il ne put trouver de traces de l’étrange créature. 

Journal relatant la rencontre

Journal relatant la rencontre entre Roger et Linda Scarberry, Steve et Mary Mallette et le Mothman

Cette rencontre fut pour les Scarberry le début d’une longue série d’événements inexpliqués de type poltergeist qui continuèrent malgré leur déménagement. En effet, lorsque Roger s’engagea dans l’armée, Linda retourna vivre dans sa famille à Point Pleasant. Linda et ses parents, Mr et Mme Mac Daniel, auraient eu par la suite d’étranges problèmes avec leur téléphone ce qui les aurait incité à penser qu’ils étaient sur écoute. Ils allaient rapporter par la suite avoir reçu la visite de personnes ressemblant aux célèbres Men in Black.

Le 16 novembre Une conférence de presse fut donnée au palais de justice du comté au cours de laquelle les couples qui avaient observé la créature la veille répétèrent leur histoire devant de nombreux journalistes.
Interrogé, le shérif-adjoint aurait déclaré:  » Je connais ces enfants depuis longtemps. Ils n’ont jamais eu de problèmes avec la justice et ils étaient vraiment effrayés cette nuit-là. Je les ai pris au sérieux. »

Aux alentours de 21 heures, Mr et Mme Raymond Wamsley invitèrent Marcella Bennett et sa fille Teena âgée de deux ans à se joindre à eux pour une visite surprise à leurs amis communs, M. et Mme Ralph Thomas. Les Wamsley vivaient dans une petite ville de Virginie alors que Ralph Thomas habitait un petit bungalow près des structures en forme de dôme érigées pour le stockage d’explosifs pendant la Seconde Guerre mondiale, juste à coté de l’usine de TNT.
Sur le chemin, alors qu’ils approchaient de l’ancienne zone de stockage de l’armée, ils aperçurent soudain une étrange lumière rouge qui planait au-dessus de l’un des dômes. Ne sachant pas vraiment ce que c’était, Richard Wamsley appuya sur l’accélérateur. Peu de temps après, ils arrivèrent devant la maison des Thomas et se garèrent. Marcella Bennett fut la première à descendre de la voiture, portant sa fille endormie dans ses bras.
A cet instant, une silhouette commença à se dessiner derrière la voiture. Marcella se dit que ça devait être quelque chose qui était couché sur le sol qu’ils avaient du déranger en arrivant. Incapable de bouger, elle le regardait alors qu’il se dressait devant elle. La silhouette avait la forme d’un homme, mais elle était énorme et grise, avec de grandes ailes repliées dans le dos et ses grands yeux rouges brillaient dans l’obscurité.
Surprise par l’apparition, Marcella trébucha, laissant tomber l’enfant qui se mit à hurler de peur et de douleur. Les Wamsley étaient aussi effrayés que Marcella. Ils sautèrent hors de la voiture et ils coururent vers la maison.
Marcella saisit vivement sa fille puis elle se précipita derrière eux. Ils furent accueillis par les trois enfants de la famille que leurs parents avaient laissés seuls à la maison.
Ralph Wamsley verrouilla la porte derrière eux et se précipita vers le téléphone. Excités par l’hystérie des adultes, les enfants se précipitèrent vers la fenêtre et regardèrent dehors où ils purent apercevoir la créature grise sur le perron. Pendant que Ralph Wamsley téléphonait à la police, la créature s’avança sous le porche de la maison et les dévisagea au travers de la fenêtre. Lorsque la police arriva sur les lieux, la chose avait disparu.

Durant la nuit les citoyens de Point Pleasant, armés, organisèrent une battue dans la zone aux alentours de l’usine pour essayer de dénicher la créature, sans succès.

Le 17 novembre, alors qu’il roulait sur la route 7 près de Cheshire, un adolescent fut poursuivi par une créature humanoïde grise aux yeux rouges dont les ailes faisaient approximativement 3 mètres d’envergure.

Le 18 novembre, deux pompiers affirmèrent avoir vu une immense créature ailée aux yeux rouges.

Le 20 novembre, six adolescents aperçurent une créature humanoïde grise aux yeux rouges près de Campbelles Creek.

Le 21 novembre, Richard West, qui habitait Charleston, en Virginie, téléphona dans la soirée afin d’affirmer qu’une sorte de Batman était assis sur le toit de la maison d’un voisin. Le Batman, expliqua-t-il, faisait 6 pieds de haut et avait une envergue de 6 à 8 pieds. Outre ses grandes ailes, son signe distinctif le plus évident était une paire de grands yeux rouges.

Le 24 novembre Quatre personnes affirmèrent avoir aperçu le Mothman prendre son envol et roder autour de l’ancienne usine de TNT.

Le 25 novembre, à environs 7h15 du matin, Thomas Ury, un jeune homme de 25 ans qui habitait Clarksburg en Virginie, téléphona pour signaler qu’il avait aperçu un grand homme gris qui se tenait debout dans un champ voisin alors qu’il roulait sur la Route 62, non loin de l’usine de TNT. Alors qu’il l’observait, l’homme avait déplié ses grandes ailes et il s’était directement envolé vers le haut, comme un hélicoptère. Quand il avait été à 150 pieds au-dessus de la voiture d’Ury, il avait commencé à faire des cercles. Le jeune homme, qui conduisait à 75km/heure, n’avait pas pu semer la créature. Il avait alors foncé se réfugier auprès de la seule personne qui semblait pouvoir lui assurer une protection, le Sheriff George Johnson de Point Pleasant. Au moment où il était arrivé à la ville, le Mothman avait disparu. Ury avait été tellement chamboulé par ce qu’il avait vu qu’il n’avait pu se rendre à son travail ce jour-là.

Le 26 novembre, Mme Ruth Foster, de St-Albans, en Virginie, téléphona dans la soirée pour signaler que le Mothman était debout sur sa pelouse juste à coté du porche. La créature était grande, et seuls deux yeux rouges semblables à ceux d’un crabe semblaient sortir de sa tête pincée. Lorsque son beau-frère arriva sur les lieux, elle avait disparu.
Le même jour, deux hommes accompagnés de deux enfants aperçurent quatre immenses  » oiseaux  » gris aux têtes rouges. Les créatures faisaient 1,5 mètres de haut et 3 mètres d’envergure.

Le 27 novembre, en ce dimanche matin, Connie, une jeune fille de 18 ans, se rendait en voiture à l’église lorsqu’à 10h30 elle distingua une grande silhouette grise sur le gazon du terrain de golf de la Mason County, à la sortie de New Haven. La créature déploya ses grandes ailes, puis elle décolla à la verticale et fonça sur elle. Ses grand yeux rouges la tétanisèrent et il s’en fallut de peu qu’elle n’eut un accident. Malgré la terreur dans laquelle cette apparition l’avait plongée, la jeune femme parvint à regagner sa maison:  » C’est un miracle que je n’ai pas eu d’accident « .
Dans la soirée, deux jeunes filles de 13 ans Sheila Caïn et sa petite sœur affirmèrent avoir été pourchassées par l’Homme Papillon. Elles racontèrent qu’en l’apercevant elles s’étaient mises à crier et qu’elles avaient couru se réfugier chez elles.

John Keel

John Keel lors de son séjour à Point Pleasant

John Keel arriva à Point Pleasant et il commença immédiatement à collecter les rapports des témoins. Apparemment, le Mothman n’était pas la seule chose inexpliquée. Les signalements d’ovnis, de problèmes de télévision, de téléphone, de lumières étranges dans le ciel et de poltergeists affluèrent.

Fay DeWitt fut témoin d’une étrange apparition. Elle rapporta cette rencontre en ces termes:
 » Cette chose a sauté à droite sur le capot de la voiture et elle a juste regardé mon frère. Nous nous demandions ce qu’elle allait faire ensuite. Je suis restée pétrifiée pendant quelques minutes… puis elle s’est élevée au-dessus de ce bâtiment de 5 étages et elle est juste passée par dessus « .

Le 4 décembre, cinq pilotes de l’aéroport de Gallipolis signalèrent un oiseau géant qu’ils prirent tout d’abord pour un avion. Selon leurs estimations, la créature volait à 11km/h.
Le 6 décembre, un postier de Maysville, dans le Kentuky, vit une créature géante qui présentait la forme d’un oiseau. Le même jour, deux professeurs affirmèrent avoir aperçu une silhouette géante humanoïde dotée de grands yeux rouges brillants près de la zone TNT.
Le 7 décembre, quatre femmes qui roulaient sur la route 33, dans l’Ohio, rapportèrent avoir vu une créature volante, brune-grise, pourvue de grands yeux rouges brillants.
Le 8 décembre, alors qu’elles roulaient sur la route 35, deux femmes aperçurent une silhouette grise aux yeux rouges et brillants au sommet d’une colline.

Mme Bennett avait été traumatisée par la rencontre qu’elle avait faite au mois de novembre. Depuis l’incident, elle faisait des cauchemars et elle entendait des bruits de pas semblaient résonner sur son toit et des objets tombaient tout seuls dans des pièces vides. Parfois, près de sa maison, il lui semblait entendre ce qu’elle pensait être le cri effrayé d’une femme.
Un jour du moins de décembre, alors qu’elle conduisait, elle remarqua qu’une voiture la suivait. Son conducteur était un homme imposant qui semblait porter une grosse perruque. Elle ralentit alors pour laisser passer le véhicule mais, au lieu de la doubler, la voiture se mit à la coller comme pour tenter de l’éjecter de la route. Elle accéléra alors brutalement mais son agresseur la dépassa et disparut au détour d’un virage. Un peu plus loin, elle aperçut sa voiture à l’arrêt en travers de la route. Il lui barrait clairement le passage. Paniquée, elle prévint sa fille Tina, qui se trouvait avec elle, de s’accrocher puis elle donna un violent coup d’accélérateur pour tenter de forcer le passage. En la voyant arriver, l’autre conducteur dégagea la route à toute vitesse. Elle n’allait jamais le revoir.

-11 janvier 1967:
Mme McDaniel crut apercevoir un petit avion qui volait très bas, juste au-dessus des arbres devant chez elle. Alors que l’engin se rapprochait, elle comprit qu’il s’agissait d’une forme humanoïde avec des ailes. Mme McDaniel signala par la suite que la chose avait plongé vers elle, puis elle avait tourné au-dessus d’un restaurant voisin avant de s’éloigner et disparaitre.

-février 1967:
Au début du mois de février Connie, la jeune fille qui avait vu le Mothman en novembre 1966, se maria avec Keith Gordon et le jeune couple s’installa à Middleport. Le 22 février, alors qu’elle quittait son domicile pour se rendre à l’école, elle s’aperçut qu’elle était suivie par une grosse voiture noire. Le conducteur ouvrit la portière pour l’interpeler et la jeune femme, pensant qu’il allait lui demander son chemin, s’approcha du véhicule sans méfiance.
L’homme était âgé d’environ 25 ans et il présentait bien. Lorsqu’elle arriva au niveau de la voiture, il tenta brusquement de l’attraper par le bras et lui ordonna de monter. Connie refusa et parvint à lui faire lâcher prise. Terrifiée, elle se réfugia chez elle et s’enferma à double tour. Plus tard elle crut entendre des bruits de pas autour de la maison mais se garda bien d’aller voir. Lorsque son mari rentra, elle lui fit part de son agression et le jeune homme lui révéla alors qu’il avait déjà remarqué un tel véhicule rôder dans le quartier.
Le lendemain, Connie resta chez elle. Vers 15h, elle entendit des pas devant sa maison et un grand coup fut donné à la porte. S’approchant prudemment, elle remarqua qu’un petit mot, écrit au stylo, avait été glissé sous la porte. Le message semblait plutôt menaçant:  » Sois prudente jeune fille, je peux encore t’attraper « . Le soir venu, Connie et
Le soir venu, Keith et Connie se rendirent au poste de police. Une courte enquête allait révéler que personne, dans la petite ville, ne possédait une voiture d’une telle sorte. Le responsable de cette tentative d’enlèvement était probablement, selon les enquêteurs, un maniaque quelconque.
Peu rassurés par ces conclusions, Keith et Connie s’étaient installés temporairement à News Haven, chez la mère de Connie, Mme Carpenter. La nuit du 22 mars, Connie fut brusquement réveillée par un long bruit strident provenant de derrière sa fenêtre.
Au cours des mois qui suivirent, de nombreuses manifestations de type poltergeist furent remarquées dans la maison de Mme Carpenter. En plus de ces manifestations, le téléphone sonnait souvent sans qu’aucun interlocuteur ne se présente au bout du fils et d’étranges bruits métalliques résonnaient sur la ligne.
Le 22 décembre 1967, un Homme en Noir leur rendit visite et discuta avec eux durant près de 2 heures. Juste après son départ, Mme Carpenter, pourtant présente lors de cet entretien, ne se souvenait plus de leur conversation.

-mars 1967:
Le 12 mars, deux femmes purent observer un être volant blanc, d’une envergure de 3 mètres, alors qu’il passait devant une voiture.
Les observations d’ovnis étaient de plus en plus fréquentes et dès le milieu du mois de mars, ils apparurent aux alentours de la zone TNT, tous les soirs vers 20h30. De nombreuses personnes purent les voir et des photographies furent prises. Au cours du même mois, l’un des bâtiments de la zone prit feu, sans que personne ne puisse expliquer pourquoi.
Dans le grand cimetière qui se trouvait à la périphérie de la ville, de grosses pierres tombales furent retrouvées couchées sur le flanc et disposées en lignes. Les pierres, qui étaient scellées au sol, avaient été cassées et la plupart d’entre elles pesaient plusieurs centaines de kilos.
Malgré le poids et la solidité des pierres tombales, la police pensait que c’était là l’œuvre de jeunes vandales. Mais bientôt, le même phénomène s’étendit aux autre cimetières de la région. Près de chacun des cimetières visités, des observations d’ovnis avaient été rapportées.

-mai 1967:
Le 19 mai, alors qu’une jeune fille et sa passagère roulaient sur la route 62, à la sortie de Point Pleasant, elles distinguèrent une forme noire aux grands yeux rouges. La créature paraissait tourner autour d’un arbre. La jeune fille allait la décrire comme une silhouette ailée, un peu plus grande qu’un homme. Soudain, une grande lueur rouge apparut dans le ciel et rejoint la silhouette. Les deux lumières semblèrent alors se fondre l’une dans l’autre pour ne plus former qu’une, qui s’éloigna vers le nord.
Les deux jeunes femmes, très excitées, retournèrent immédiatement à la ville pour faire part de leurs observations. Elles étaient persuadées d’avoir vu le Mothman alors qu’il était récupéré par un OVNI. Au même moment, plusieurs habitants de Point Pleasant aperçurent un OVNI lumineux atterrir dans un champ non loin du collège de la ville. Ils purent observer l’objet durant une vingtaine de minutes avant qu’il ne s’élève et disparaisse dans le ciel.

-novembre 1967:
Quatre hommes affirmèrent avoir rencontré une grande forme grisâtre aux yeux rouges alors qu’ils chassaient. Ils furent tellement effrayés par cette apparition qu’aucun d’eux ne songea à utiliser son fusil.
Le 2 novembre une femme aperçut près des igloos de la zone TNT une grande forme grise évoluant rapidement au ras du sol.

-décembre 1967:
Le 14 décembre, de nombreuses personnes rapportèrent avoir aperçu le Mothman suspendu au Silver Bridge, un pont construit en 1928 qui traversait la rivière Ohio.

Tout au long de la journée du 15 décembre, les feux de signalisation avaient été en dysfonctionnement, amenant un grand nombre de voitures et de camions à s’entasser sur le pont. Entre 16 et 17 heures, une douzaine d’ovnis furent remarqués alors qu’ils volaient au-dessus de la zone TNT. A 17h05, le Silver Bridge s’effondra, engloutissant avec lui 40 voitures et 17 camions, ce qui causa la mort de 46 personnes. L’enquête allait révéler que le pont s’était effondré à cause d’une minuscule de 2,5 mm.

Photos Mothman

Deux photos qui montreraient le Mothman

D’après les différents articles de journaux, le Mothman aurait été vu par au moins 100 fois au cours des années 1966/1967 mais beaucoup de témoins auraient eu peur de rapporter leurs observations. La plupart des personnes qui avaient vu le Mothman ou des OVNIS avaient été victimes d’un phénomène appelé Eyeburn ou la conjonctivite de Klieg due à une exposition intense aux ultraviolets. Ils décrivaient souvent une impression de sable sec dans leurs yeux, et cette sensation était accompagnées de rougeurs, de gonflements et de larmes. Mary Mallette, l’une des premières à avoir aperçu le Mothman, fut également victime d’un traumatisme de l’oreille. Après avoir entendu  » un bruit métallique fort « , son oreille se mit soudain à saigner. Apparemment, c’était un signe de commotion cérébrale, ce qui signifiait que la pression de l’air avait changé brusquement.
Lors de leurs rencontres, certains témoins rapportaient le temps semblait avoir changé son cours. Deux jeunes amants qui avaient été interrompus par une boule de lumière bleue planant près de leur voiture expliquèrent:
 » Il semblait que nous n’avions examiné la lumière que durant deux secondes. Mais finalement, il s’était écoulé deux heures. « 

Au cours de cette période, de nombreux habitants de la ville reçurent des appels téléphoniques étranges. Lorsqu’ils répondaient, ils n’entendaient que des bips ou des bruits de crissement. Ces appels étaient souvent parasités quand ils ne se trouvaient pas brusquement interrompus. Le problème ne se limitait pas aux téléphones, mais il touchait également les radios de la police et les téléviseurs. Nombre de ces appels furent d’ailleurs enregistrés mais lors de leur lecture les bandes restèrent étrangement muettes.
Parmi la population locale, des rumeurs insinuaient que la créature était peut-être issue de la malédiction du chef Cornstalk, un chef Shawnee qui avait été assassiné à Point Pleasant en 1777, qui tenait là sa vengeance. D’autres supposaient que la créature était un mutant, engendré par la décharge chimique locale.

Certains ufologues et enquêteurs du paranormal supposaient que le Mothman était un extra-terrestre ou une manifestation surnaturelle. Quelques mois après le début des premières manifestations, l’ufologue John Keel obtint une affectation à Point Pleasant afin d’enquêter sur le phénomène en tant que que reporter. Peu de temps avant la catastrophe, Mary Hyre, une journaliste qui accompagnait souvent John Keel dans ses enquêtes, se mit à faire régulièrement le même cauchemar troublant. Elle rêvait  » que beaucoup de gens se noyaient dans la rivière et que les colis de Noël flottaient partout dans l’eau « .
En 1975 John Keel publia le récit de ces événements et l’ensemble des témoignages qu’il put recueillir dans un livre intitulé La Prophétie des Ombres (The Mothman Prophecies). Selon la théorie de John Keel, l’Homme Papillon, dont la présence a été signalée dans de nombreux pays depuis le XIXe siècle, apparaitrait afin de prévenir l’humanité d’une catastrophe imminente.
D’autres, plus sceptiques, comme Joe Nickell, affirmaient que nombre de ces témoignages étaient des canulars encouragés par la publicité générée au moment des faits. Il pensait que ces témoignages étaient dus à des blagues, des avions mal identifiés, des torches rouges attachées à des ballons d’hélium, des chouette rayées ou un hibou albinos. Les habitants peu habitués au grand hibou n’auraient pas reconnu l’oiseau. Les yeux de braise, quand à eux, n’étaient, en réalité, que le reflet de lampes de poche ou d’autres sources lumineuses.

-Avril 1986:
Depuis le milieu du mois d’avril, de nombreux ouvriers de la centrale de Tchernobyl, en Ukraine, étaient victimes d’horribles cauchemars et d’appels téléphoniques menaçants. Certains de ces ouvriers parlaient même d’une créature humanoïde sans tête pourvue d’immenses ailes et de grands yeux de braise qu’ils avaient aperçue.
Le matin du 26 avril 1986, lors d’un essai de routine, la centrale de Tchernobyl explosait, faisant plus de 30 morts. Au moment de la catastrophe, le Mothman aurait été vu alors qu’il s’échappait de l’un des réateurs et qu’il s’envolait dans les fumées irradiées de l’explosion. Si certains soutenaient que c’était là le Mothman, d’autres affirmèrent que ces ouvriers avaient tout simplement aperçu une cigogne noire.

– 11 septembre 2001:
De nombreux témoignages rapportèrent la présence du Mothman à proximité des immeubles du World Trade Center. La créature aurait même été photographiée par le photographe Steven Moran, qui effectuait un reportage sur les opérations de secours suite aux attentats sur Greenwitch Street. Les experts n’ont pu, à ce jour, confirmer ou infirmer l’authenticité du cliché.

La cryptozoologiste Loren Coleman affirme que les observations du Mothman continuent de nos jours. En admettant que le Mothman existe, il ne me semble pas aussi pacifique que ce que semblent imaginer certains ufologues. Les poursuites, le chien qui disparait, cette manière de rôder sur les lieux des sinistres, ça ne donne pas vraiment envie d’engager une conversation. De plus, le Mothman semble peu enclin au dialogue.
En fait, cette histoire m’a plutôt fait penser à un livre de Dean Koontz que vous connaissez peut-être, L’étrange Odd Thomas. Dans L’étrange Odd Thomas, des créatures venues d’un ailleurs indéfini se rassemblent peu avant les grosses tragédies afin de se repaitre du spectacle du sang et de la mort. Rien ne les enchante plus que les grosses catastrophes. Le Mothman serait-il donc l’un des Bodachs dont parle Dean Koontz dans son livre?

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés

  • A Découvrir Également: