Une Famille fuit sa Maison

La maison de M. et Mme Larmigny Vers la fin du mois d’août, une famille de Villers-Outréaux, dans le Pas-de Calais, s’est vue dans l’obligation de fuir son domicile de toute urgence, terrifiée par les phénomènes paranormaux qui s’y déroulaient.

Cela faisait maintenant deux ans que Stéphane et Marie Larmigny  louaient la même maison dans le petit village de Villers-Outréaux. Depuis leur emménagement des choses étranges se produisaient, mais ils ne leur prêtaient guère attention. Parfois, Marie éprouvait un malaise. Elle avait souvent le sentiment d’être observée, sans vraiment savoir pourquoi. Un jour, en se réveillant, son mari avait remarqué d’inexplicables traces de doigts sur sa poitrine et à une autre occasion, il avait découvert la marque d’un chiffre sur son poignet. Un 6, ou un 9 peut-être. Si ces incidents étaient troublants, ils n’étaient pas effrayants mais le 26 août dernier, après que Stéphane ait décidé d’abattre un arbre devant la maison, la situation a brusquement dégénérée. Déjà, il a eu de grosses difficultés à venir à bout de cet arbre. Pourtant, le tronc n’était pas énorme, il faisait une trentaine de centimètre. Mais le moteur de sa tronçonneuse a brûlé. Il a du en acheter une autre, qui a déraillé une vingtaine de fois avant qu’il ne parvienne à achever sa tâche.

A partir de ce moment-là, une présence s’est clairement manifestée à l’intérieur de la maison. Des bruits de pas ont tout d’abord retenti dans la cage d’escalier puis les enfants ont dit qu’ils voyaient des visages durant la nuit. Ces visages les effrayaient tellement qu’ils en hurlaient de terreur. Parfois, quand un membre de la famille rentrait dans une pièce, la porte claquait derrière lui, sans qu’il y ait le moindre courant d’air. Puis des bruits de pas ont commencé à résonner à l’étage, quand personne ne s’y trouvait, et des murmures se sont faits entendre, à la nuit tombée. Le couple a fait alors venir un prêtre, pour bénir la maison. Les manifestations se sont apaisées pendant quelques heures puis tout a recommencé, en pire. Alors, après deux nuits blanches, Stéphane et Marie ont fuit leur domicile, abandonnant toutes leurs affaires derrière eux. Marie a envoyé ses enfants chez leur père, et elle s’est réfugiée à l’hôtel, avec son mari. Selon elle:  » Nous ne pouvions pas rester une nuit de plus ici.  » Mais avant de partir, pour prouver ses dires, le couple a pris des photos, en différents endroits de la maison.

Photos des apparitions supposées

Photos des apparitions supposées

M. le maire de Villers-Outréaux a rencontré la famille, à leur demande. M. et Mme Larmigny lui ont expliqué leur histoire, ils lui ont décrit les phénomènes étranges qu’ils avaient observés, mais M. le maire, qui dit n’avoir aucune preuve de leurs affirmations, reste sceptique, comme beaucoup d’autres au village:
 » Là où je ne les suis pas du tout, c’est qu’ils m’ont dit qu’après avoir constaté des phénomènes bizarres dans leur maison, ils en ont visité une autre et disent avoir constaté la même chose. Ça m’a semblé étrange. Est-ce qu’ils fabulent? Je n’ai pas trouvé ça très cohérent, en tous cas. « 

Marie et Stéphane pensent que ces manifestations doivent avoir un lien avec l’arbre. Peut-être quelque chose est-il enterré dessous, ou peut-être l’arbre a-t-il une histoire. Mais une chose est sure, ils ne veulent plus retourner dans cette maison.

Source: La Voix du Nord, FR3.
Pour marque-pages : Permaliens.

Commentaires

Me prévenir
avatar
wpDiscuz
  • A Découvrir Également: