Folie ? Sensibilité exacerbée ? Ou quelque chose de plus ?…

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours semblé posséder certaines… capacités. Au fil des années, elles ont évolué, grandi, et de nouvelles sont apparues. Il semblerait jusqu’à présent que je sois la seule de ma famille à les avoir, bien que le doute soit toujours permis avec ma petite sœur, que je surveille étroitement pour cela.

Depuis ma plus tendre enfance, il m’arrive régulièrement de voir des ombres. Certaines ont une forme distinctes, d’autres ressemblent juste à un amas de fumée noire… Ce ne sont parfois que des fragments : une main, tout un bras, un buste dans la pénombre… Ces apparitions sont toujours fugaces, le temps d’un battement de cil… et plus rien. Ce n’est pas attaché à un lieu en particulier, puisque j’en ai toujours vu, où que je sois. Ces ombres ne sont ni agressives, ni protectrices, et elles ne semblent pas posséder un quelconque désir de communiquer. Elles sont simplement là, l’espace d’un très court instant, avant de disparaître. Ces apparitions, je les vois toujours, bien qu’elles tendent, au fil des ans, à être là plus souvent et de façon moins brouillonnes, plus nettes.

Lorsque j’avais 5 ans, mon arrière-grand-mère paternelle est décédée d’un cancer en phase terminale. Mes parents ne m’avaient rien dit de sa maladie mais… je ressentais de la tristesse et quelque chose de lourd. Je n’avais que 5 ans, je ne comprenais pas ce que ces sensations signifiaient, ou même ce qu’elles étaient. Et un jour, elle est partie… Pourtant, je jurerais l’avoir vue, quelques jours plus tard, qui me souriait de loin, en me faisant un signe de la main. Les années ont passées, mais de temps en temps, il m’arrive d’apercevoir à une dizaine de mètres une vieille femme lui ressemblant trait pour trait qui me sourit en me saluant de la main. A chaque fois, je ressens un grand apaisement au fond de moi… et je sens l’odeur si particulière de cette tarte à la framboise comme elle seule savait la faire dans la famille…

Lorsque j’ai débuté mes années de primaire, j’ai petit à petit commencé à savoir, à ressentir ce que les gens autour de moi éprouvaient comme émotions, ce qui a rendu ma scolarité puis ma vie elle-même incroyablement difficile au fil des ans. Car se rendre compte que l’on est traitée en paria du fait du comportement des autres est une chose… mais le savoir tout en ressentant ce que les autres éprouvent pour vous, c’est abominable. Car au lieu d’être simplement rejetée, j’éprouvais une rancœur et même une certaine haine envers ma propre personne, qui ne venaient pas de moi… mais des autres. Durant les 4 ans de collège ainsi que ma première année de lycée, j’ai vécu un véritable cauchemar, qui m’a conduit à plusieurs reprises à vouloir me tuer pour que ça cesse. J’ai eu la chance de rencontrer une personne d’une grande bonté, qui m’a énormément aidée à me sortir de ce gouffre. C’est elle qui m’a appris à positiver, à voir les choses sous un angle plus optimiste. Cette femme n’a jamais su la vérité, que c’était les émotions des gens qui m’entouraient qui m’avaient rendue comme ça, et pourtant elle a été la première et une des très rares personne à déceler cette supra-sensibilité qui est la mienne. Et elle m’a dit : « Tu es quelqu’un de très sensible et tu en as souffert… mais un jour, ça te servira. » Elle avait raison… Depuis, je sers souvent de psy à mes amis, aux membres de ma famille et même parfois à des gens que je ne connais pas. Parce que je sais lorsqu’ils vont mal, qu’ils me cachent quelque chose, ou qu’ils ont besoin d’aide. Oh bien sûr, l’inconvénient de savoir et de ressentir les émotions des autres, c’est que certaines me rendent malades comme la colère, la peur ou la tristesse… Je suis dans l’incapacité totale d’aller dans une église sans me sentir fébrile ou migraineuse et je fuis le cimetière ainsi que les hôpitaux comme la peste, parce que ces lieux sont chargés de ces émotions violentes que des gens ont éprouvées avec tant de force.

Un jour, j’ai pour la première fois fait part de tout cela à une amie de ma classe (qui ne s’est pas moquée un instant et qui m’a confié qu’elle me croyait sincèrement) avant de lui dire : « Il va se passer quelque chose de grave cette année. «  Au début, elle pensait que je la faisais marcher, que je voulais blaguer avec une touche dramatique après tout ce que je venais de lui révéler… et puis elle s’est vite rendue compte que j’étais extrêmement sérieuse. Elle m’a demandé ce que je voulais dire par là et je lui ai répété que quelque chose de grave allait se passer, que ce serait avant la fin de l’année… C’était en septembre 2015. Les semaines passaient et je ressentais un malaise croissant. Et puis un soir, le 13 novembre 2015, j’étais assise sur le canapé, devant la télé, en train de regarder le match de foot avec ma famille, quand tout s’est mis à tourner autour de moi. Je manquais d’air. J’avais la sensation que le temps lui-même était englué dans une épaisse colle. Et puis il y a eu le flash info… je sentais mon crâne sur le point d’exploser. Depuis ce jour, je ressens les malheurs arriver. Ce n’est pas toujours très précis ni aussi violent… mais ce sont toujours les mêmes « symptômes. »

Et ainsi de suite… Des flashs prémonitoires, la capacité de lire dans les pensées, des rêves qui se réalisent ou qui ont un schéma prémonitoire, le fait d’entendre quelqu’un m’appeler alors que je suis seule ou que la personne avec moi n’a pas dit un mot, voir son chien passer en galopant dans le bois de son jardin et l’entendre aboyer alors qu’il est décédé depuis une semaine… toutes ces choses sont des  » mises à jour  » régulières de cette chose que je possède. Je n’en avais que très peu parlé jusque-là, mais récemment, je m’en suis ouvert à une amie proche parce que je commençais sincèrement à me demander si toutes ces choses n’étaient pas en fait le signe d’une folie quelconque. Et elle m’a répondu : « Le fait même que tu te poses cette question prouve que tu ne l’es pas… Un fou ne se demande pas si ce qu’il fait, voit ou entend est normal. » C’est effectivement d’une logique fracassante.

J’ai fait des recherches et la conclusion en est qu’il semblerait que je possède des capacités de médium, des capacités plutôt costauds d’après la comparaison entre ce que j’ai lu et tout ce que je vis. Des capacités qui, apparemment, n’ont pas fini d’évoluer. Je ne le maîtrise pas, toutes ces choses viennent à moi et même si c’est dur, lourd à porter, exténuant, un secret complexe à garder… je reste optimiste. Parce que grâce à ça, je peux venir en aide aux autres.

Alix, 19 ans.

Vous aussi, Partagez votre Histoire !

Partager:
Pour marque-pages : Permaliens.

20 Commentaires

  1. Suite à ton commentaire, je suis venu et ouah, en effet tes pouvoirs sont édifiants. Je comptais le préciser dans un autre témoignage que mon premier, mais je suis aussi un empathique même si mes dons sont bien inférieurs au tien. Leur portée s’arrête à me mettre la larme à l’oeil quand quelqu’un pleure près de moi (alors que je ne le vois pas et ne l’entends pas) et savoir quand mes « amis » me prennent pour leur bouche-trou, très pratique en somme. Bon, ça va un peu plus loin mais je développerai dans un témoignage. Sinon, grande force à toi et j’aimerai beaucoup discuter plus avec toi.

    • Merci en quelques sortes x) mais…il faut savoir que ça a évolué encore depuis, au point où je peux vraiment être très mal quand je suis en lien avec quelqu’un.
      Et oui je confirme, ca a ses utilités haha x)
      Et c’est avec plaisir 🙂 je te met mon mail dans ton témoignage (celui avec les commentaires-pavés)

  2. Bonjour Alix , j’ai été très surprise de lire votre histoire car moi aussi je ressens les mauvaises choses arriver je ne sais pas comment l’expliquer mais des symptômes se font apparaître ;j’ai la nausée ,je deviens irritable et mes pensées divaguent .Au début je me disais que je devais être folle mais avec le temps et l’âge je remarquais que ces sensations s’amplifiaient mais pourtant restés très vagues car sur le moment je ne peux savoir exactement ce qui va arriver à qui ou quand cela se produira t-il …c’est plutôt une succession d’événements qui vont m’arriver (cauchemars , tête qui tourne …)après coup je me rends compte qu’il y’avait un lien ou des liens logiques entre ces événements et ces choses que je ressentais .
    je me suis moi-même confiée à une amie qui,je la remercie ,m’a crue sur parole et puis javais des <preuves< elle était témoins .
    merci …

    • Si ça a pu vous aider, j’en suis extrêmement ravi, ce témoignage est fait pour ça.
      D’après ce que vous dites, même si il y a quelques différences, les symptômes sont similaires….tout comme le chemin de réflexion que l’on prends. Rassurer vous, vous n’êtes pas folle, simplement très sensible à ce qui vous entoure. Courage à vous!

  3. Bonjour Alix,
    après avoir lu ton commentaire, je me suis empressée d’aller lire ton témoignage et je t’avoue que je suis passée par diverses émotions tout au long de ton récit.

    Je te comprends totalement suite aux nombreux rêves « prémonitoires » que j’ai pu faire.
    Ressentir les émotions amplifiée des autres m’est atrocement insupportable. Et j’avoue que j’ai vraiment du mal à supporter cela, et je ressens une très grosse boule au ventre… alors que ce ne sont pas mes émotions mais les émotions d’une autre personne par rapport à la situation qu’elle traverse ou qu’elle a vécu…
    Je mets ca sur le compte de l’empathie… une certaine forme d’empathie très prononcée…

    Tu as une âme charitable, c’est beau d’aider mais surtout d’aimer aider son prochain. Mais ne t’oublie pas Alix.

    En ce qui concerne les formes, ou autres parties de corps que tu peux apercevoir j’ai une explication à cela:

    je suis chrétienne, un jour à l’église le pasteur nous a dit que nous étions tous des esprits (nous avons un corps humain qui possède une âme: ce que nous sommes, et un esprit) en effet, nous sommes des humains fait de chair et d’os avec UN ESPRIT; ce corps humain permet que nous nous voyons, touchons, etc.. (c’est visible).

    Il ne faut pas oublier qu’il y a des esprits (pas des êtres humains)partout autour de nous, on peut parfois les ressentir et parfois certains arrivent à les voir comme toi ou moi.
    Ce qui pourrait expliquer le fait que tu vois ta mamie (paix à son âme) ou même des gens que tu connais pas, ou des formes; ce sont des esprits.

    J’aime beaucoup parlé avec toi, j’aime partager et échanger.
    Je ne regrette pas d’être tombée par hasard sur ce site.

    J’attends ta réponse avec impatience,
    Bise

    • Pour ce qui est des émotions…nous ressentons la même chose. Ca me fait ca avec les émotions négatives (colere, peur, haine, tristesse…). C’est pour ca que je ne peux tout simplement pas aller dans certains lieux.
      Et tu as raison! C’est exactement ca, de l’empathie.

      Haha merci, ca me touche ce que tu dit ^^. Et ne t’en fait pas, je me réserve des moments rien que pour moi, ou je me « décharge de tout ca » (méditation, balade en forêt…). Ca fait du bien de couper les ponts par moments et de se recentrer sur soi.

      Explication intéressante et que je partage. Je ne suis pas monothéiste, mais ma conviction de l’existence d’une conscience/esprit etc est aussi spirituelle que scientifique (faut bien quelqu’un pour conduire une voiture!). De plus, j’en ai tellement vu, que je ne peux qu’y croire… Je pense qu’ils viennent voir les gens comme nous, qui peuvent les percevoir, parce qu’ils ont besoin d’aide (quel que soit leur problème).

      J’apprécie également de parler avec toi. Ca fait toujours du bien d’en discuter.
      A très vite!

  4. Bonjour alix

    Puis je te poser quelques questions ?
    1 suis tu un mouvement religieux / idéologique ? si oui lequel ? si non aimerai tu en suivre un ( le citer ) ?
    2 peut tu parler de l’évolution de l’observation des ombres ? tout t’apparaissait il comme de la fumée ? ou juste quelques éléments ?
    3 Y a t il des éléments déclencheurs , préludes de ces phénomènes ?
    4 tu as parlé d’ombres présentes qui ne désiraient pas parler n’est ce pas ? Mais elles ont peut être agient à certains moments au cours de ta vie si oui peut tu décrire leurs actions ?

    Merci d’avance 😉

    • J’ai des croyances si c’est de ça que tu parles…je ne sais pas vraiment comment les nommer mais ça se rapproche assez de la Wicca.
      Au début, c’était juste des fragments de corps, plus ou moins nettes. Je vois toujours ces fragments mais maintenant il y a également des parties entières de corps qui apparaissent et plus nettes.
      Non, aucun élément déclencheur a ce qu’il semble.
      Elles…ne semblent pas avoir d’action, du moins quand je les aperçois. Un peu comme si elles jouaient a « 1, 2, 3, Soleil ». Mais c’est peut etre en train de changer.

      • Je vais encore t’embêter alix avec mes questions ^^
        tu dis que les ombres dont tu parles semblent développer un nouveau type de comportement … peut tu l’expliquer ?
        Ensuite une petite chose me titille : j’ai l’impression que tes « ombres » agissent de manière coordonnées avec tes évolutions … disons que je me demande si ton état n’est pas généré par elles ou fortement influencé
        Par exemple as tu déjà eut des pensées qui ne provenaient pas de toi ? ( question très bizarre j’en convient mais déjà observée ) ou tout autre phénomène dont tu ne t’attribues pas l’origine ?
        Et si mon propos a quoi que ce soit de véridique , se pose la question de la finalité de ces interactions … pourquoi voudrait on mettre en place un tel rapport avec toi ?
        Disons que je prends en compte le fait que d’après moultes données
        ces « choses » disposent d’une intelligence dès lors elle peuvent agir de manière coordonnée et avoir un but , elles peuvent créer des situations en connaissant la réponse de l’organisme en face duquel elles se trouvent.

        • Il n’y a pas de soucis ^^
          He bien…elles ne sont plus simplement « là », en simple spectateur. J’ai la très nette sensation qu’elles cherchent a communiquer avec moi. Avant j’entendais mon nom et je voyais les ombres, mais séparées…maintenant, ca a tendance a se synchroniser petit a petit.
          Hum…non pas du tout. J’ai plutôt l’impression que c’est le contraire…que mon évolution me permet de voir de nouvelles choses, ou du moins avec plus de précision et de facilité (un peu comme un muscle qu’on fait travailler). Je vois de quoi tu veux parler…mais c’est plus comme quand quelqu’un essaie de contacter une autre personne par visioconférence avec un vieil ordi et une connection internet qui rame.
          Mais…si tu veux me contacter plus facilement qu’ici, voici mon mail : enora.luna13@gmail.com

  5. Sois courageuse, Alix, tu possèdes un don envers les autres mais un fléau envers toi. Je te soutiens profondément. Ne te laisse pas submerger par le mal que cela peut engendrer, mais si jamais tu réussis à canaliser ce don, tu pourras venir en aide à beaucoup.
    Tu ressembles au cas de Lorraine Warren. Elle était exactement une médium puissante, qui aimait venir en aide aux autres mais souffrait chaque fois qu’elle enquêtait.
    Je te souhaite de vivre sans trop de problèmes. Sache que je te soutiens,

    Bon courage n_n

    • Merci beaucoup Adenora. Je ne connais pas cette Madame Warren, je regarderais… En tout cas, ce que tu dit d’elle est exactement ce que je ressens.
      Cela fluctue, varie en fonction des jours, mais je crois que je commence a prendre la main petit a petit. Ca viendras avec le temps. Encore merci de ton soutien!

  6. Alix je pense que le jour ou tu pourras contrôler se pouvoir tu pourras faire des choses exceptionnelles avec et je crois qu avec le temps un jour peut être tu pourras voir et parler a ses esprits surtout ceux qui sont humains et je parle en connaissance de cause ( mon arrière grand mère avait le même pouvoir)

  7. Bonjour,
    Merci pour ton récit, c’est courageux !
    Venir en aide aux autres c’est bien, mais surtout ne pas oublier d’apprendre à se protéger et se recharger 😉

  8. Coucou,

    J’ai une histoire quasi similaire à la tienne, je comprend parfaitement ton désaroi et ton trouble.

    Je te souhaite un bon courage pour tout ça et j’espère que tu trouveras un équilibre face à toutes ces expériences. 🙂

    • Merci beaucoup 🙂 je pense que venir raconter ça ici est déjà en soit un premier pas vers l’équilibre. Et je dois avouer que c’est comme un poids qui disparait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *