La Fillette aux Yeux Noirs de Cannock Chase

Vous vous en souvenez peut-être, mais je vous ai déjà parlé de ces mystérieuses créatures, les Enfants aux Yeux Noirs. Au cours de l’été 2021, Kylie et Ben ont rencontré une petite fille aux yeux complétement noirs dans une forêt du Staffordshire, à Birches Valley. D’après leurs témoignages, elle a tourné autour de leur tente en riant et en se déplaçant « d’une manière impossible pour les humains » avant de se dissimuler derrière des arbres.

Les deux adolescents, qui avaient dix-sept ans à l’époque, ne pouvaient plus se voir en raison de la pandémie de Covid. Ils se sont donc arrangés pour aller discrètement camper au milieu de la forêt. Aux alentours de minuit, ils ont entendu quelque chose bouger près de leur tente. Pensant à un cerf, ils sont restés immobiles et silencieux pour ne pas l’effaroucher. Au bout d’un certain temps, ils ont réalisé que les bruits étaient des bruits de pas. Ils ont dézippé leur tente pour jeter un coup d’œil à l’extérieur, et le rire d’un enfant a résonné dans la forêt sombre.

Intrigués, ils ont allumé leurs torches, et Ben a marqué une petite fille qui courait d’arbre en arbre. Elle se cachait parfois derrière un tronc, tournait la tête dans leur direction, et se précipitait vers le suivant. À un certain moment, elle s’est avancée dans la clairière, et s’est plantée devant eux.

« J’étais absolument terrifiée, » a déclaré Kylie. « J’avais lu des histoires sur l’enfants aux yeux noirs dans les journaux, mais ce n’est que lorsqu’elle s’est tenue juste devant moi que j’ai vraiment pu y croire. J’ai su instantanément que nous avions affaire à elle parce qu’elle se déplaçait d’une manière inhabituelle. Aucun être humain ne peut bouger comme ça. Elle semblait se téléporter quand elle se déplaçait et se cachait derrière les arbres. »

Ben a ajouté : « J’ai braqué ma torche directement sur elle, et elle est restée là à nous regarder avec sa tête légèrement mouillée. À ce moment-là, les rires ont commencé à devenir de plus en plus forts. On aurait vraiment dit qu’ils venaient de tout autour de nous, même si je pouvais voir qu’elle était juste en face de nous. Ça n’a duré que quelques secondes, mais c’était vraiment perturbant. Puis elle s’est penchée un instant, comme si elle avait voulu ajuster ses chaussures, s’est redressée, et elle a couru vers un chemin voisin à travers une partie particulièrement dense de la forêt. »

Terrifiés, ils ont refermé la fermeture éclair de leur tente. Ils se sont blottis l’un contre l’autre, et ils ont attendu que le soleil se lève. Quand ils ont enfin osé bouger, à sept heures du matin, ils ont trouvé des tas de pierres uniformément disposés autour d’eux, et d’étranges morceaux de bois suspendus dans les arbres. Ils ressemblaient à des capteurs de rêves.

Ben et Kylie se sont dépêchés de faire leurs valises avant d’entamer la marche de quinze minutes qui devait les ramener à la civilisation. Alors qu’ils avançaient, Kylie a repéré la petite fille aux yeux noirs qui la regardait, cachée derrière un chêne. Elle s’est aussitôt mise à hurler. Ben a alors crié : « laisse-nous tranquilles », et ils se sont mis à courir. Ils sont montés dans la voiture de Ben, et ils se sont enfuis sans regarder en arrière.

Les premières observations d’un enfant aux yeux noirs dans la forêt de Cannock Chase datent des années 1980. Certains pensent que l’apparition est le fantôme d’une petite fille assassinée dans la région dans les années 1960. D’autres, qui rejettent cette hypothèse, sont convaincus qu’elle est un extraterrestre ou un démon. Lee Brickley s’intéresse à la hantise depuis plus de dix ans, et il a publié quatre livres sur le sujet. Il pense avoir rencontré la fillette aux yeux noirs de Birches Valley en avril 2018. « Elle est apparue à une centaine de mètres devant moi », a-t-il expliqué. « Elle m’a regardé droit dans les yeux pendant une trentaine de secondes, puis elle a disparu sans laisser de trace. »

Il a également affirmé avoir vu un homme portant un uniforme démodé entrer dans le German War Cemetery. Il l’a suivi à l’intérieur du cimetière, et il a découvert qu’il avait disparu.  « J’ai tendance à croire que Cannock Chase est en quelque sorte une zone de portail paranormale où les êtres et les entités de l’autre monde peuvent migrer dans le nôtre », a-t-il déclaré pour expliquer l’intense activité de la région. « Je crois que les bois sont hantés par les esprits de nombreux défunts, mais il y a aussi beaucoup d’observations de monstres qui se produisent ici, et je pense que ces créatures viennent d’un autre endroit, un endroit beaucoup plus sombre. »

Lee, qui vit à Cannock, a passé environ six mois à écrire son dernier livre, Haunted Cannock Chase: True ghost stories from the UK’s spookiest location. « Il contient les meilleures et les plus intéressantes rencontres paranormales qui m’ont été rapportées cette année, » a-t-il spécifié, « mais beaucoup d’entre elles se soient produites à différents moments au cours des vingt dernières années. »

Source : Teenagers Creepy Encounter Black Eyed.

Partager:
Subscribe
Me prévenir
guest
5 Commentaires
plus récent
plus vieux plus voté
Inline Feedbacks
View all comments
Lala
Lala
7 jours plus tôt

Bonjour , enfin vous êtes de retour ! Merci pour cette histoire pour le moins surprenante

Lala
Lala
6 jours plus tôt
Reply to  Marie Alsina

Je comprends .. ça ne doit pas être facile en effet. Bon courage en tout cas vous avez mon soutien ! Croyez vous en cette histoire d’enfants aux yeux noirs ? quel est votre avis sur le sujet ?

Lala
Lala
5 jours plus tôt
Reply to  Marie Alsina

Bonjour , oui c’est un vrai mystère cette histoire d’enfants au yeux noirs.. Je vais faire quelques recherches sur d’autres éventuels témoignages. merci pour votre réponse détaillée en tout cas !

Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block

Merci de lire avec attention les différentes modalités d’utilisation du présent site avant d’y parcourir ses pages. En vous connectant sur ce site, vous acceptez sans réserves les présentes modalités. Aussi, conformément à l’article n°6 de la Loi n°2004-575 du 21 Juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, les responsables du présent site internet www.mindshadow.fr sont :

Éditeur du Site :

Marie Alsina Email : Djaseve@mindshadow.fr Site Web : www.mindshadow.fr Hébergement : Hébergeur : OVH 2 rue Kellermann 59100 Roubaix France

Conditions d’utilisation :

Ce site est proposé en différents langages web (HTML, HTML5, Javascript, CSS, etc…) pour un meilleur confort d’utilisation et un graphisme plus agréable, nous vous recommandons de recourir à des navigateurs modernes comme Internet explorer, Safari, Firefox, Google Chrome, etc…

Mindshadow.fr met en œuvre tous les moyens dont elle dispose, pour assurer une information fiable et une mise à jour fiable de ses sites internet. Toutefois, des erreurs ou omissions peuvent survenir. L’internaute devra donc s’assurer de l’exactitude des informations, et signaler toutes modifications du site qu’il jugerait utile. Mindshadow n’est en aucun cas responsable de l’utilisation faite de ces informations, et de tout préjudice direct ou indirect pouvant en découler.

Cookies : Le site www.mindshadow.fr peut-être amené à vous demander l’acceptation des cookies pour des besoins de statistiques et d’affichage. Un cookies est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez. Il contient plusieurs données qui sont stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations . Certaines parties de ce site ne peuvent être fonctionnelles sans l’acceptation de cookies.

Liens hypertextes : Les sites internet de peuvent offrir des liens vers d’autres sites internet ou d’autres ressources disponibles sur Internet. Le site Mindshadow.fr ne dispose d’aucun moyen pour contrôler les sites en connexion avec ses sites internet, et ne répond pas de la disponibilité de tels sites et sources externes, ni ne la garantit. Il ne peut être tenu pour responsable de tout dommage, de quelque nature que ce soit, résultant du contenu de ces sites ou sources externes, et notamment des informations, produits ou services qu’ils proposent, ou de tout usage qui peut être fait de ces éléments. Les risques liés à cette utilisation incombent pleinement à l’internaute, qui doit se conformer à leurs conditions d’utilisation.

Services fournis :

Mindshadow s’efforce de fournir des informations aussi précises que possible. Les renseignements figurant sur le site ne sont pas exhaustifs, et les photos non contractuelles. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne. Par ailleurs, tous les informations sont données à titre indicatif, et sont susceptibles de changer ou d’évoluer sans préavis.

Limitation contractuelles sur les données :

Les informations contenues sur ce site sont aussi précises que possible et le site remis à jour à différentes périodes de l’année, mais peut toutefois contenir des inexactitudes ou des omissions. Si vous constatez une lacune, erreur ou ce qui parait être un dysfonctionnement, merci de bien vouloir le signaler par email, à l’adresse Djaseve@mindshadow.fr, en décrivant le problème de la manière la plus précise possible (page posant problème, type d’ordinateur et de navigateur utilisé, …).

Tout contenu téléchargé se fait aux risques et périls de l’utilisateur et sous sa seule responsabilité. En conséquence, ne saurait être tenu responsable d’un quelconque dommage subi par l’ordinateur de l’utilisateur ou d’une quelconque perte de données consécutives au téléchargement. De plus, l’utilisateur du site s’engage à accéder au site en utilisant un matériel récent, ne contenant pas de virus et avec un navigateur de dernière génération mis-à-jour.

Les liens hypertextes mis en place dans le cadre du présent site internet en direction d’autres ressources présentes sur le réseau Internet ne sauraient engager la responsabilité de Mindshadow.

Propriété intellectuelle :

Tout les textes ainsi que leur mise en forme sont la propriété exclusive de Mindshadow, à l’exception des contenus appartenant à d’autres partenaires ou auteurs.

Toute reproduction, distribution, modification, adaptation, retransmission ou publication, même partielle, de ces différents éléments est strictement interdite sans l’accord exprès par écrit de Mindshadow.fr. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon pouvant engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur. En outre, les propriétaires des Contenus copiés pourraient intenter une action en justice à votre encontre.

Données personnelles :

De manière générale, vous n’êtes pas tenu de nous communiquer vos données personnelles lorsque vous visitez notre site Internet www.mindshadow.fr.

Cependant, ce principe comporte certaines exceptions. En effet, pour certains services proposés par notre site, vous pouvez être amenés à nous communiquer certaines données telles votre adresse électronique, votre nom ou votre prénom. Tel est le cas lorsque vous remplissez le formulaire qui vous est proposé en ligne, dans la rubrique « contact ».

Dans tous les cas, vous pouvez refuser de fournir vos données personnelles. Dans ce cas, vous ne pourrez pas utiliser les services du site, notamment celui de solliciter des renseignements, ou de recevoir les lettres d’information.

Enfin, nous pouvons collecter de manière automatique certaines informations vous concernant lors d’une simple navigation sur notre site Internet, notamment : des informations concernant l’utilisation de notre site, comme les zones que vous visitez et les services auxquels vous accédez, votre adresse IP, le type de votre navigateur, vos temps d’accès.

De telles informations sont utilisées exclusivement à des fins de statistiques internes, de manière à améliorer la qualité des services qui vous sont proposés. Les bases de données sont protégées par les dispositions de la loi du 1er juillet 1998 transposant la directive 96/9 du 11 mars 1996 relative à la protection juridique des bases de données.

Save settings