Ville Hantée cherche Volontaires

Garnet Ville Fantôme

Le Bureau de Gestion des Terres du Gouvernement des États-Unis cherche des résidents à plein temps pour entreprendre des fouilles historiques dans la vieille ville de Garnet, dans le Montana. L’endroit étant réputé hantée, il est demandé de ne pas avoir peur des fantômes, des apparitions et des autres phénomènes qui pourraient s’y produire à la nuit tombée.

Construite au début du 19e siècle, Garnet (Grenat) tient son nom des pierres semi-précieuses dont les roches étaient riches. Dans les années 1860, de l’or fut découvert dans ses mines, et la ville connut alors une formidable expansion. Au moment de sa gloire, elle proposait quatre hôtels, quatre magasins, deux salons de coiffure, une boucherie, un médecin, une laverie, une école, une prison et treize saloons.
En 1905, l’or venant à manquer, la plupart des mines furent abandonnées et la population s’effondra, passant de 1200 à 150. En 1912, un incendie dévasta une partie la ville, détruisant de nombreux établissements commerciaux, qui ne furent jamais reconstruits, et chassant les derniers habitants.

Garnet 1890

Garnet 1890

En 1934, l’inflation du prix de l’or attira les chercheurs d’or à Garnet, et des mineurs revinrent habiter les bâtiments durant quelques temps, repartant une fois les derniers filons épuisés. En 1940, la ville fut définitivement abandonnée et au cours des années qui suivirent, ses maisons furent pillées. En 1970, des travaux de conservation furent lancés, visant à préserver ses derniers vestiges. Comme la plupart des villes minières, elle n’avait pas été construite pour durer, et pourtant, une trentaine de bâtiments sont toujours debout, parmi lesquels un journal, un magasin, un salon et un hôtel. Un centre d’accueil a été installé sur la place, qui propose des livres, des souvenirs et des guides pour découvrir le site.

Les événements étranges qui se déroulent dans Grenat sont bien connus des habitants de la région et dans son livre, Montana Chillers, Ellen Baulmer, historienne, décrit la ville ainsi:  » Tard dans la nuit, les esprits de Garnet sortent jouer au clair de lune. Parfois, au plus profond de l’hiver, un piano tinte dans le Saloon Kelly et les esprits dansent sur la musique fantomatique. Les voix d’hommes résonnent dans des chambres vides. Mais dès qu’un vivant, que la main d’un homme touche le bâtiment, les bruits s’arrêtent.
En hiver, les visiteurs parlent de silhouettes transparentes, vêtues d’habits d’un autre temps, qui errent dans les rues, et d’empreintes de pas dans la neige fraiche qui rentrent dans des bâtiments mais n’en ressortent jamais… Ils ne posent de problème à aucun de ceux qui visitent la ville déserte au cœur de l’hiver, mais vous devez être prêt à les rencontrer. Ils se cachent dans les ombres, rient dans le vent, et sortent quand vous les attendez le moins. « 

Selon les observations d’Ellen Baulmer, les apparitions se concentreraient surtout dans certains bâtiments:  » J’ai entendu plusieurs personnes rapporter des expériences dans l’hôtel. Allan Mathews, historien lui-aussi, et d’autres ont vu une femme dans l’une des chambres à l’étage de l’hôtel, qui regardait par la fenêtre. « 

Garnet est une ville fantôme isolée, coupée du monde, en particulier quand les visiteurs la quittent, en fin de journée et en dehors de la saison touristique. Selon Nacoma Gaino, le Ranger qui s’en occupe:  » C’est primitif, pour le moins. C’est pour les gens qui aiment l’extérieur et veulent donner en retour. Il n’y a pas d’électricité, pas de Wi-Fi et pas d’eau courante. Mais il y a des chemins à explorer, et de vieux objets à identifier. Les bénévoles sont vraiment livrés à eux-mêmes quand les visiteurs s’en iront.  » Il faut également savoir que si le gite et le couvert sont gracieusement offerts, aucun salaire n’est proposé.  » Nous comptons sur les bénévoles pour beaucoup de choses. Nous ne pouvons pas embaucher du personnel à plein temps, ou même du personnel saisonnier. Mais nous avons tout ce dont vous avez besoin pour y vivre. « 

Si l’aventure vous tente, vous pouvez vous inscrire sur la liste d’attente, de nombreux amateurs de fantômes se seraient déjà proposés, en téléphonant à Nacoma Gainan au (406) 329-3735 ou en lui écrivant un courrier à ngainan@blm.gov.

Source: Inquisitr  Legends of America.

Pour marque-pages : Permaliens.

Commentaires

Me prévenir
avatar
LAUREANA
Invité

J’aimerais bien y aller vivre….

intissar
Invité

Tant que ces esprits là sont sympathiques , il n’y a alors rien à craindre…

Durand
Invité

Félicitations pour la qualité de « Mindshadow ».

Le site est particulièrement bien conçu et les histoires qui y sont relatées sont proprement saisissantes.

Merci à vous.

wpDiscuz
  • A Découvrir Également: