L’Ouverture du Tombeau du Christ

Tombeau du Christ à Jérusalem

En octobre 2016, des scientifiques ont ouvert le tombeau de Jésus Christ, qui est situé à l’intérieur de l’église du Saint-Sépulcre, à Jérusalem. La professeur Antonia Moropoulou, ingénieur-chimiste, faisait partie de l’équipe et elle a rapporté avoir été témoin d’un phénomène inexplicable.

Le 26 octobre, le tombeau a été ouvert pour la toute première fois depuis plus de deux cents ans. Il avait été restauré en 1809, après un incendie, mais personne n’avait poussé sa lourde dalle de marbre depuis. Les travaux, qui avaient été lancés au début de l’été 2016, visaient à rénover une petite structure de marbre, l’édicule, laquelle avait été endommagée par les intempéries et l’afflux de pèlerins et de touristes. L’opération devait également permettre d’analyser les matériaux et la surface rocheuse où a prétendument été déposé le corps de Jésus après la Crucifixion.

En soulevant la dalle de marbre, les scientifiques ont été surpris par la position du tombeau, qui aurait dû, suivant les sondages réalisés par leurs instruments, se trouver bien plus bas. Les calculs semblent avoir été faussés par une perturbation électromagnétique d’origine inconnue. Quelques religieux assistaient à l’opération, et selon certains, une odeur suave aurait émané de la cavité à son ouverture, qui rappelait l’odeur de sainteté. Lors des restaurations de 1809, qui avaient été réalisées par l’architecte Nikolaos Komnenos, il avait déjà été fait mention d’une « odeur suave. » Plus surprenant encore, lorsque Mme Moropoulou et son équipe ont essayé d’explorer le tombeau, les appareils sont immédiatement tombés en panne. Ils cessaient de fonctionner ou s’affolaient dès qu’ils étaient placés au-dessus de la surface rocheuse.

« Quand nous avons essayé d’explorer la cavité de la pierre sainte, les appareils qui analysent la résonance électromagnétique sont tombés en panne. Il y a parfois des phénomènes qu’on ne peut expliquer, mais c’est une tombe vivante, la tombe du Christ… Il y a des phénomènes naturels qui peuvent perturber les champs électromagnétiques. Il faut simplement admettre que la force avec laquelle on croit, ou on pense, en fait partie. »

Aucune explication rationnelle n’a permis d’expliquer la panne des instruments, pourtant sophistiqués. Après neuf mois de restauration, les travaux sont enfin terminés. Le mercredi 22 mars, le tombeau a été officiellement inauguré en présence de responsables politiques et religieux. « Ce n’est pas seulement un don fait à la Terre Sainte, c’est un don adressé au monde entier, » s’est exclamé le patriarche grec orthodoxe Theophilos III de Jérusalem.

Pour marque-pages : Permaliens.

Commentaires

Me prévenir
avatar
Arnaud
Invité

En fait, on ne s’est pas vraiment ou Jesus est né, tandis que le Christ, on ne sait même pas où il est enterré et même si il a existé…pour les musulmans il n’a pas été crucifié mais échangé, pour les chrétiens le concept de Christ est venu des siècles après les événements relaté dans le Nouveau Testament, et pour les juifs, Jesus était un « dissident » au même titre que Saint le Baptiste et autres pratiquants alors de la à le reconnaître comme le Messie…..bref.

gabe
Invité

toi aussi tu es bien rigolo …

wpDiscuz
  • A Découvrir Également :