Le Livre de Compte Hanté

Livre de Compte de Brighton

En décembre 2015, Josephine Benyovits a fait don d’un vieux livre de compte présumé hanté au musée du Manoir Preston de Brighton, en Angleterre.

Petite Décoration

Le père de Josephine, Tony Benyovits, a trouvé ce livre de compte en 1988, caché derrière un mur de la Shorland Fooks, une bijouterie de Brighton qui avait fermé ses portes quelques années auparavant et qui était en cours de démolition. Amusé par l’objet, il l’a ramené chez lui mais peu de temps après des esprits auraient commencé à se manifester, des hommes, des femmes, des enfants, des soldats et leurs chevaux, qui dessinaient leurs silhouettes sur le tapis et communiquaient parfois avec eux. L’un de ces esprits aurait demandé à Josephine, qui habitait alors à Maidstone, de rapporter le livre à Brighton pour le centenaire de sa première entrée, laquelle datait de décembre 1915, et la jeune femme aurait appelé le Manoir Preston, une vieille demeure réputée pour ses nombreuses activités paranormales. Au XVIe siècle, le fantôme d’une nonne aux cheveux blonds avait déjà été rapporté et par la suite, des religieuses, des femmes vêtues de blanc, de gris, un petit garçon et une main flottant dans les airs auraient pu être observés. Les manifestations paranormales seraient si fréquentes que le manoir organise régulièrement des chasses aux fantômes pour les nombreux amateurs qui espèrent assister à quelque phénomène.

Un musée a été ouvert au Manoir Prestion où sont exposés de nombreux objets ayant appartenu à la famille Stanford, qui possédait autrefois la propriété, et selon Paula Wrighston, sa directrice:  » Au début, nous ne savions pas si nous prendrions ce livre de compte vieux de cent ans apparemment ordinaire. Mais la famille avait tellement peur de le garder que nous en avons été impressionnés. Quand j’ai eu une conversation téléphonique avec Josephine, elle semblait terrifiée. « 

Lorsque Mme Wrightson a finalement accepté le livre, dont il manque un gros morceau de cuir sur la couverture, elle a demandé à la famille de le lui livrer au manoir Preston, et ils se sont immédiatement mis en route depuis le Kent.

 » Il est resté sur mon bureau pendant un couple de semaines. A un moment, je me suis entretenue avec une médium qui prenait part à un événement ici même et qui m’a dit qu’elle sentait de mauvaises choses émaner du livre. « 

Entrées Livre de Compte Brighton

Entrées du Livre de Compte

Pourtant, ce vieux cahier de compte ne contient que des entrées ordinaires en apparence, qui énumèrent les petits objets et les bijoux vendus dans la boutique située au centre ville de Brighton. A tire d’exemple, voici les entrées du mardi 7 décembre 1915:

Mme Baines 4 Madeira Villas cadre armoire antique brun 8/6 (8 shillings et six pence)
Melle H Butler …. 2/9
Mlle Fanshawe buvard soie et …. cas 2/6

Et du mercredi 8 décembre 1915:

Le Rev G Stewart Newbury presbytère Fittleworth 50 fines dames VC et 50 messieurs VC 3/6 et 3/6.
JH Wainwright Esq. 6 Grand Avenue 1. sacoche à argent 3/6 et une sacoche à argent en velours 3/6.
Mme Baines 41 Medina Villas torche et … boîte et torche et poste et ins pour la boîte 6 18/6 et 5/6.

L’histoire est étrange. Pourquoi un livre de compte serait-il hanté, et pourquoi d’éventuels esprits auraient-ils demandé à ce qu’il retourne à Brighton pour le centenaire de sa première entrée? Peut-être un indice se dissimule-t-il dans l’écriture fine de ses pages jaunies…

Source: Culture 24.

Pour marque-pages : Permaliens.

Commentaires

Me prévenir
avatar
Garance
Invité

Wow, histoire mysterieuse… J’aimerais bien savoir le fin mot de l’histoire!!

wpDiscuz
  • A Découvrir Également: