Apparition dans un Théâtre Victorien

Fantôme Théâtre Biddeford

Des chasseuses de fantômes auraient réussi à filmer la silhouette translucide d’une femme alors qu’elles enquêtaient dans le théâtre de la ville de Biddeford, dans le Maine, aux États-Unis, lequel serait hanté depuis de nombreuses années par l’esprit d’Eva Gray, une ancienne actrice.

Le soir d’Halloween 1904, Eva Gray, trente-trois ans, s’est effondrée sur scène alors qu’elle chantait « Goodbye Little Girl, Goodbye, » devant sa petite fille de trois ans, qui était assise dans la salle. L’actrice a immédiatement été transportée dans les coulisses, où elle morte d’insuffisance cardiaque. Depuis, elle hanterait le théâtre et les témoignages signalant sa présence sont nombreux. Des orbes flotterait dans la salle, des voix et des bruits inexpliqués se feraient entendre, les lumières clignoteraient, scintilleraient, des objets disparaitraient mystérieusement, les gens auraient souvent l’impression d’être observés et un visage se matérialiserait parfois au-dessus de la scène, ouvrant et refermant les yeux et regardant autour.

Le 16 décembre 2016, après avoir obtenu l’autorisation du propriétaire, des chasseuses de fantômes se sont rendues au théâtre de Biddeford et elles y sont restées de dix-sept heures trente à vingt heures quarante-cinq. Lors de leur enquête elles auraient réussi à capturer, grâce à leur caméra infrarouge, une silhouette translucide vêtue d’une longue robe blanche qui montait les grands escaliers de l’entrée. Carolyn Mezojan, cinquante-et-un ans, a pris les images et elle pense que cette silhouette est celle d’Eva Gray. Elle a expliqué : « C’est la première fois en quatre ans de recherche paranormale que nous capturons le corps entier d’une apparition. Je n’y croyais pas au début, mais quand on regarde les images, comment nier qu’il y a quelque chose ? »

Le Fantôme d'Eva Gray

Eva Gray et son Présumé Fantôme

Sur le film, d’autres images montrent une silhouette indistincte, debout sur le balcon, qui semble regarder vers le bas de la scène.  Carolyn a rajouté : « Je ne suis pas une des médiums de l’équipe. Pour voir ou entendre quelque chose, je dois me fier à nos appareils.  D’autres du groupe avaient senti quelque chose, mais je peux dire honnêtement que nous ne nous attentions pas à cela. Les images sont vraies, mais nous laissons les gens croire ce qu’ils veulent. Les sceptiques en penseront ce qu’ils voudront, mais c’est la preuve la plus convaincante que nous ayons pour le moment. »

Source :Eva Gray.

Pour marque-pages : Permaliens.

Commentaires

Me prévenir
avatar
wpDiscuz
  • A Découvrir Également :