Conjuring 2 : Valak le Démon

Nonne Valak

Dans le film Conjuring 2 : Le Cas Enfield, de James Wan, Ed et Lorraine Warren se retrouvent confrontés à un esprit maléfique qui se manifeste sous la forme d’une nonne au visage livide : Valak le démon. La présence d’un esprit maléfique nommé Valak n’a jamais été signalée à Amityville, encore moins à Enfield, et les Warren n’ont jamais croisé son chemin mais James Wan ne l’a pas inventé. Il s’est inspiré d’un  « véritable » démon pour relier les deux affaires, qui n’ont aucun point commun entre elles mais sur lesquelles Ed et Lorraine ont véritablement enquêté.

Le réalisateur avait choisi le nom de Valak dès le début de l’écriture du scénario mais il n’arrivait pas à s’imaginer le démon et il n’a décidé de son apparence qu’au dernier moment. Un jour, il discutait avec Lorraine et elle lui a raconté avoir une fois observé un vortex tourbillonnant avec une silhouette encapuchonnée sombre en son centre et cette information lui a inspiré la religieuse démoniaque, qui a été rajoutée en post-production, à la fin du film.

Valak le Démon

Valak le Démon

Valak le Démon

Le démon Valak apparaît sous différents noms, Volac, Valac, Valu, Valak, Valax, Volach ou Ualac, dans un certain nombre d’ouvrages anciens. Il est présenté comme le soixante-deuxième des soixante-douze démons de la Goétie, une pratique occulte proche de la magie noire qui vise à invoquer des esprits maléfiques pour leur demander de remplir toutes sortes de basses besognes, assouvir un désir de vengeance, obtenir de l’argent, l’amour, le pouvoir etc…

Valak, Grand Président des Enfers, serait particulièrement puissant, il gouvernerait trente ou trente-huit légions de démons, et il est toujours décrit comme un jeune garçon aux ailes d’ange chevauchant un dragon à deux têtes. Cette représentation serait inspirée de l’ancienne divinité grecque Hermès, ou Mercure pour les romains. Le dieu brandit un bâton autour duquel deux serpents sont entrelacés, symbole de l’équilibre de toutes les énergies, et ce caducée se serait transformé en dragon à deux têtes pour Valak. Tout comme Hermès, il est réputé se déplacer à très grande vitesse, ce qui lui permettrait de répondre rapidement aux invocations des praticiens de la Goétie.

Le Dictionnaire Infernal

Collin de Plancy (1863)

« Volac, Grand Président aux enfers ; il apparait sous la forme d’un enfant avec des ailes d’ange monté sur un dragon à deux têtes. Il connait la demeure des plantes et la retraite des serpents. Trente légions lui obéissent. »

Pseudomonarchia Daemonum

Johann Wier (1583)

« Valac est un Grand Président, qui porte des ailes d’ange et chevauche un dragon à deux têtes. Il répond parfaitement aux réponses sur les trésors cachés et sur les retraites des serpents, et il partage son pouvoir et sa force avec son invocateur. Il gouverne trente légions de démons. »

Goetia

L. MacGregor Mathers (1904)

« Le soixante-deuxième esprit est Volac ou Valak ou Valu. Il est un grand et puissant président et il apparait comme un enfant avec deux ailes d’ange, à cheval sur un dragon à deux têtes. Il donne une véritable réponse sur les trésors cachés et dit où les serpents peuvent être vus. Ce qu’il apportera à l’invocateur sans qu’il n’ait à utiliser la force. Il gouverne trente-huit légions d’esprits, et son sceau est ainsi. »

Sceau Valak

Sceau de Valak

Au XIe siècle, l’écrivain et philosophe byzantin Michael Psellos avait imaginé un système des plus élaborés pour classer les démons, qui a été repris par la suite. Les esprits maléfiques seraient tous reliés à un élément distinctif, l’atmosphère, l’air, le souterrain, l’eau, la Terre et la nuit. Valak est présenté comme un démon de l’air et de la nuit. Lors de ses visites, généralement nocturnes, il apparaitrait en volant dans les airs, traversant les plafonds comme s’ils n’existaient pas.

Deux castes de démons seraient reconnues par les anges, les Nekudaimones, décrits comme jeunes et faibles, et les Apokomistai, plus âgés et plus forts. Tous les démons seraient capables de posséder les êtres vivants mais les Apokomistai pourraient également se matérialiser et prendre l’apparence de leur choix, matérielle ou immatérielle. Ils auraient donc le pouvoir de se transformer en nuage ou en pierre mais l’humanité constituant pour eux une source de divertissement inépuisable, ils choisiraient une forme humaine la plupart du temps.

Valak serait un Apokomistis. Il n’aurait à répondre de ses actes qu’à une poignée de ses semblables et il aimerait à se déplacer seul, contrairement aux autres puissants démons qui se feraient souvent accompagner d’une cour de Nekus. S’il peut se métamorphoser à sa guise, il prendrait généralement l’aspect d’un enfant pauvre et innocent pour mieux attirer ses victimes et les mener à une fin terrible.

Le démon Valak pousserait ses victimes à la luxure, au scandale, à l’inconstance et au divorce mais il partagerait volontiers son immense puissance avec ceux qui font appel à lui et qui en sont dignes. Le sort qu’il réserve aux autres n’est pas précisé. Il pourrait révéler l’emplacement des trésors cachés, celui des planètes et des nids de serpents, qu’il rendrait inoffensifs pour le magicien.

De nos jours, certains continueraient à le convoquer pour lui demander la richesse ou le pouvoir en échange de quelque faveur. Bien évidemment, toute promesse faite au démon doit obligatoirement être honorée sous peine de représailles. Les invocateurs possédant des capacités psychiques pourraient le distinguer et lui parler directement mais les autres devraient se servir d’un miroir, de fumée d’encens, d’une boule de cristal ou d’un autre support divinatoire pour arriver au même résultat. Valak communiquerait uniquement par la pensée et il serait donc difficile de le comprendre clairement lors d’un contact initial mais après un court laps de temps, son emprise se ferait plus forte et il deviendrait alors possible de le voir et d’entendre sa voix plus clairement. Quelques-uns, à la sensibilité particulièrement développée, pourraient même connaître le grand privilège de sentir son contact. Parfois, le démon choisirait de ne pas se montrer et il signalerait alors sa présence en faisant bouger des objets dans la pièce où il a été appelé.

Malheureusement, les démons étant réputés capricieux de nature et leurs réactions hasardeuses, si certains se réjouissent et racontent comment Valak les a aidés dans leur carrière, d’autres, plus nombreux, regrettent amèrement de l’avoir invoqué.

Pour marque-pages : Permaliens.

Commentaires

Me prévenir
avatar
Jeanne Bernier
Invité

J’adore le style du démon (démon religieuse hihiii!!!) Elle est vraiment magnifique 🙂

duportail kevin
Invité

tu est vraiment folle toi

l\'inconnu
Invité

va te faire soignée mon amis !!!!!

leila
Invité

a ce point la !

wpDiscuz
  • A Découvrir Également :