Une Médium Marquée par une Entité

Ancienne Corderie Hull

Le samedi 3 septembre, Carol Fieldhouse, une médium d’une cinquantaine d’années, enquêtait dans un bâtiment abandonné avec un groupe de chasseurs de fantômes quand des marques étranges sont apparues autour de son cou, qui ressemblaient à des traces de pendaison.

 » Quand nous sommes arrivés et que nous avons regardé le bâtiment, j’ai pensé que ça allait être ennuyeux mais en rentrant dans une des pièces nous avons immédiatement été pincés, attrapés, et nous avons reçu des coups de poing. J’ai avancé de deux pas et j’ai senti une présence. Si elle avait pu parler, elle nous aurait dit Sortez!

Je me sentais étourdie, mon cou me brûlait et quand nous sommes sortis nous avons regardé et il y avait une grande marque de corde sur le côté gauche. Plus tard, une autre trace est apparue du côté droit, formant un cercle complet, et j’ai eu l’impression de sentir une corde se serrer autour de mon cou. Une fois de retour chez moi, je n’ai pas pu dormir pendant plusieurs heures. « 

Marque autour du Cou de Carol

Marque autour du Cou de Carol

L’immeuble de trois étages, qui serait vieux de plus de deux cents ans, est situé sur les quais de la ville de Hull et il était autrefois utilisé pour la fabrication de cordes pour les pêcheurs. L’étage inférieur du bâtiment, qui aurait été construit sur un ancien cimetière, abrite toujours une entreprise, mais les deux étages supérieurs sont abandonnés. Les marques sur le cou de la médium seraient apparues alors que les membres du groupe venaient de rentrer dans une arrière-salle du deuxième étage, laquelle qui n’aurait jamais été rénovée. Outre cette abominable trace de pendaison, des orbes auraient été remarquées et des objets auraient bougé d’eux-mêmes.

Carol qui dirige le groupe, arrive à percevoir les esprits depuis son plus jeune âge et elle a consacré sa vie à la recherche paranormale. Vingt ans plus tôt, alors qu’elle visitait la célèbre maison du Moine Noir de Pontefract, l’un des endroits les plus hantés du Royaume-Uni, une force invisible lui avait déjà laissé une marque sur la poitrine en souvenir.

 » Le 30 East Drive (la maison du Moine Noir de Pontefract) est la pire des maisons où j’ai jamais été et je lui donne un dix sur dix pour ses phénomènes de hantise mais je dirais que la corderie était proche du neuf. Il y a quelque chose de très mauvais dans ce bâtiment. Nous allons revenir et faire des choses différentes pour en savoir plus. Rien ne me fera jamais abandonner. J’ai besoin de réponses et je veux savoir ce que c’était et pourquoi ça a fait ça. « 

Lors de sa visite, le groupe était accompagné par le propriétaire des deux étages supérieurs de la corderie, Steve Kneeshaw, un hypnothérapeute de 47 ans. Steve avait déjà été témoin de phénomènes inexplicables alors qu’il se trouvait seul dans le bâtiment, à une occasion une voix horrible l’avait même appelé par son nom, mais il n’avait jamais vu quelqu’un se faire agresser physiquement et la mésaventure de Carol l’a terriblement choqué.

Steve Kneeshaw

Steve Kneeshaw

 » Je n’avais jamais vu quelque chose comme ça auparavant. J’avais entendu des bruits étranges, j’avais senti des odeurs bizarres et j’avais été témoin de choses inexplicables, mais marquer physiquement une personne… Je n’avais jamais vu ça.

Nous sommes allés dans une pièce et quelques minutes après notre arrivée elle est devenue brûlante. Il faisait si chaud que j’ai commencé à me sentir faible et les deux Carol et un autre membre du groupe ont eu la même sensation de malaise. Carol se sentait physiquement malade et étourdie et elle a dit qu’il y avait quelque chose de vraiment mauvais dans cette pièce.

Dès que nous sommes sortis, nous avons remarqué la trace rouge vif autour de son cou. Elle avait été marquée en l’espace d’une minute. Ça ressemblait à la trace d’une corde, comme si elle avait été pendue. Au début la trace était rouge vif et elle a continué à s’accentuer par la suite mais à la fin de la nuit, elle avait disparu. Après ça quelque chose a suivi Carol, qui n’arrêtait pas de la pousser et de lui taper sur la tête. Il y a quelque chose de maléfique là-bas, quelque chose qui est capable de marquer physiquement un corps et c’est effrayant. Il n’y a aucun moyen qu’elle ait pu se le faire elle-même.

Je ne rentrerais plus dans ce bâtiment de moi-même maintenant, ni par amour, ni pour de l’argent. La peur s’est insinué en moi. C’est un enfer, un endroit terrifiant. « 

Source: Evil Spirit.

Pour marque-pages : Permaliens.

Commentaires

Me prévenir
avatar
Clément
Invité

Bonjour,
Le problème ne vient pas du bâtiment, il vient indirectement du « propriétaire », Steve.
A bon lecteur

wpDiscuz
  • A Découvrir Également: